Vue d’ensemble

Coronavirus: l’essentiel en bref

La situation change en permanence. Que dois-je savoir et à qui puis-je m'adresser ? Les réponses aux questions brûlantes.

J’ai des difficultés financières en raison du coronavirus. Helsana peut-elle faire preuve de complaisance à mon égard ?

Si vous avez actuellement des difficultés à régler vos paiements à Helsana, contactez-nous. Vous pouvez vous adresser à votre équipe de conseil personnelle. Vous trouverez le numéro de téléphone sur votre police et le décompte de prestations ou dans nos contacts. Vous pouvez également nous joindre de manière sûre et aisée via votre portail clients myHelsana. Ensemble, nous trouverons une solution individuelle.

Je me sens en bonne santé. Pourquoi dois-je renoncer à mes hobbies ?
Même si l’on ne présente que des symptômes légers ou pas (encore) de symptômes, on peut être contagieux et transmettre le virus. S’il se propage sans entrave, le besoin de lits d’hôpital augmente fortement : le système de santé est surchargé. Par solidarité avec les personnes vulnérables et malades de tout âge, nous sommes tous priés d’appliquer les recommandations de l’OFSP et de restreindre les contacts sociaux dans la mesure du possible. Ainsi nous pouvons retarder la propagation et nous assurer que tous les malades – jeunes ou vieux – reçoivent é tout moment l’aide médicale dont ils ont besoin.
Je ne suis pas sûr(e) d’être particulièrement vulnérable. Dois-je encore aller travailler ?

Sont considérées comme particulièrement vulnérables les personnes de plus de 65 ans et celles qui sont atteintes des maladies suivantes :

  • hypertension artérielle
  • maladies chroniques des voies respiratoires
  • diabète
  • faiblesse immunitaire due à une maladie ou à un traitement
  • maladies cardiovasculaires
  • cancer.
Si vous êtes concerné(e), restez à la maison.
Puis-je encore obtenir un traitement en médecine complémentaire ?

Le 16 mars 2020, le Conseil fédéral a décidé que toutes les mesures thérapeutiques urgentes pouvaient continuer à être dispensées. Pour les traitements de la médecine complémentaire médicalement nécessaires, nous continuerons à payer les traitements ambulatoires à hauteur de 75% lorsque l’assuré bénéficie d’une couverture d’assurance correspondante, à condition toutefois que les mesures thérapeutiques et la personne qui les dispense soient reconnues par nos soins.

Ces traitements peuvent être dispensés par : des établissements de santé tels que les hôpitaux, les cliniques et les cabinets médicaux, ainsi que des cabinets et des installations des professionnels de la santé en vertu du droit fédéral et cantonal. Votre professionnel de la santé doit vérifier auprès des autorités cantonales s'il est autorisé à dispenser des traitements médicaux complémentaires.

J'ai besoin de médicaments, mais je ne souhaite pas me rendre à la pharmacie. Que puis-je faire ?

Vous pouvez commander vos médicaments dans l'une de nos pharmacies partenaires. Les médicaments prescrits par un médecin vous sont livrés chez vous et facturés directement à Helsana. Vous trouverez les sites Internet avec les coordonnées de nos quatre pharmacies de vente par correspondance parmi nos entreprises partenaires.

L’assurance-maladie prend-elle en charge le test du coronavirus ?

Oui, l’assurance de base prend en charge les frais du test Covid19, à condition que le test soit médicalement justifié. C’est le cas pour les patientes et patients présentant des symptômes graves ou un risque accru de complications. La participation aux coûts (franchise et quote-part) reste due, comme pour toutes les autres maladies.

En raison de la disponibilité limitée des tests, l’OFSP a décidé de ne pas ordonner des tests actuellement, si les critères de test de l’OFSP (dont font partie notamment les symptômes graves ou un risque accru de complications) ne sont pas réunis.

Notre partenaire Telmed Medi24 propose toutefois un contrôle Corona sous https://www.medi24.ch/fr/coronacheck. Les temps d’attente peuvent être prolongés en raison de la forte demande. Profitez si vous le pouvez des heures creuses et utilisez la dernière version de votre navigateur.

Certains médicaments risquent de manquer. Quel est le comportement correct à adopter ?

Votre médecin ou votre pharmacien peuvent vous renseigner sur les difficultés d’approvisionnement éventuelles de votre médicament. Si cela devait être le cas, le pharmacien décide, le cas échéant en concertation avec votre médecin traitant, si le médicament peut être remplacé par un autre médicament ayant le même principe actif ou la même classe de principes actifs. A noter : Les coûts des médicaments ne sont pris en charge par l’assurance obligatoire des soins que dans le cadre des dosages médicalement nécessaires et pour des quantités remises correspondant au traitement.

J’ai lu qu’un médicament que je prends exerce une influence négative sur l’évolution de la maladie. Dois-je arrêter le médicament ?

Non, n’arrêtez pas de vous-même un médicament prescrit par un médecin. En cas de doute, contactez votre médecin par téléphone.

Je crains une contamination. Puis-je consulter mon médecin de famille pour faire le point ?

Non, dans ce cas vous ne devriez pas vous rendre au cabinet. Vous pourriez contaminer d’autres personnes. Si vous présentez des symptômes d’une infection aiguë des voies respiratoires avec fièvre et toux, restez chez vous, dans la mesure où votre état général le permet : tant que durent les symptômes et 24 heures après (auto-isolement).

Appelez votre médecin :

  • en cas de risque accru de complication (personnes particulièrement vulnérables)
  • en cas de détresse respiratoire
  • si les symptômes respiratoires s’aggravent
Vous trouverez des informations détaillées sur le bon comportement et des réponses à d’autres questions sur le site Web de l’OFSP. Vous trouverez le lien ci-dessous.

J’ai eu un contact rapproché avec une personne qui a été confirmée malade du nouveau coronavirus. Que dois-je faire ?

Restez chez vous pendant 5 jours à compter du diagnostic du cas confirmé et évitez tout contact avec d’autres personnes (auto-quarantaine).

Vous trouverez des informations détaillées sur le bon comportement et des réponses à d’autres questions sur le site Web de l’OFSP. Vous trouverez le lien ci-dessous.

A quoi dois-je être attentif lors d’un voyage à l’étranger ?

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) publie des recommandations pour les voyageurs,

qui sont régulièrement mises à jour. Les recommandations concernent l’attitude à adopter à l’étranger, mais aussi les mesures éventuelles après le retour en Suisse. Veuillez noter que divers pays ont imposé des restrictions et des interdictions d’entrée.

L’OFSP recommande actuellement en outre de ne pas emprunter les transports publics dans la mesure du possible.

Les dispositions de nos assurances complémentaires prévoient certaines prestations qui s’appliquent aux voyages en relation avec le coronavirus :

  • Les annulations d’hôtel et de voyage, p. ex. avant de voyager dans un pays à risque, ne sont pas assurées.
  • Les frais médicaux et d’hospitalisation sont couverts aux conditions de l’assurance de base et des assurances complémentaires TOP/OMNIA/COMPLETA/HOSPITAL/WORLD.
  • Les retours anticipés pour cause d’épidémie sont couverts par l’assurance complémentaire TOP/OMNIA et COMPLETA jusqu’à concurrence de CHF 500.00. Le retour doit partir d’un pays dans lequel le coronavirus est répandu. Aucune contribution au titre de l’assurance complémentaire WORLD n’est assurée à cet effet.
  • Les prolongations de séjours hôteliers ainsi que les frais de changement de réservation de voyages pour cause de quarantaine à l’étranger ne sont pas assurés.
  • Si les transports publics réservés pour le voyage ou utilisés pour ce dernier tombent en panne et que la poursuite du voyage ne peut être assurée conformément au programme, l’assurance complémentaire WORLD organise et prend en charge les frais supplémentaires de retour ou la poursuite ultérieure du voyage de la personne assurée. Les coûts résultant de pannes ou d’accidents de véhicules privés ou suite à des changements ou à l’interruption du programme de voyage par l’organisateur ne sont pas assurés.
  • Les rapatriements médicalement nécessaires dans le pays de résidence sont couverts par les assurances complémentaires TOP/OMNIA/COMPLETA/HOSPITAL/WORLD*.

*ATTENTION : en cas d’infection au coronavirus, un retour en Suisse ne peut être organisé qu’après la guérison complète. Si la prise en charge médicale à l’étranger est insuffisante, nos clients sont transférés dans un hôpital à proximité qui propose une infrastructure correspondante. Un rapatriement en Suisse est également examiné pour les personnes souffrant d’une atteinte grave. Les es conditions d’entrée et de sortie du territoire des pays concernés sont toutefois applicables. Le transport retour ne peut être organisé qu’après une quarantaine de deux semaines à l’étranger. Actuellement les transports ne sont plus effectués que par la REGA. Ceci entraîne des goulets d’étranglement et des temps d’attente plus longs.

Comment le coronavirus se transmet-il ?

La transmission se passe surtout par infection à gouttelettes. Si une personne malade tousse ou éternue, les virus peuvent atteindre directement les muqueuses du nez, de la bouche ou des yeux d’autres personnes. En règle générale, un contact étroit avec une personne infectée est nécessaire à cet effet. En d’autres termes, il faut donc rester à moins de 2 mètres l’un de l’autre pendant au moins 15 minutes.

Dans les minuscules gouttelettes expulsées, les virus peuvent cependant survivre quelques heures, par exemple sur les mains ou sur les poignées de portes. Ils parviennent jusqu’aux muqueuses lors d’un contact avec le visage.

Combien de temps se passe-t-il entre l’infection et l’apparition de la maladie ?

Après une infection au coronavirus, les premiers symptômes de la maladie apparaissent généralement après 3 à 7 jours. Cela peut toutefois aussi prendre jusqu’à 14 jours.

Comment puis-je me protéger d’une infection par le virus ?
  • Lavez-vous les mains régulièrement et soigneusement.
  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir en papier ou dans le creux du bras. Jetez le mouchoir immédiatement après l’emploi.
  • Ne portez pas vos mains au visage.
  • En cas de fièvre et de toux, restez à la maison.
  • Gardez la distance.
  • Renoncez aux poignées de mains.
  • Ne vous rendez plus aux cabinets médicaux ou services d’urgence qu’après vous être annoncé(e) par téléphone.

Vous trouverez des informations détaillées sur le bon comportement et des réponses à d’autres questions sur le site Web de l’OFSP. Vous trouverez le lien ci-dessous.

Quels sont les symptômes de l’infection au coronavirus ?

Les symptômes les plus fréquents sont de la fièvre, de la toux et des problèmes respiratoires. La plupart du temps, la maladie est peu virulente, chez certaines personnes elle n’entraîne pratiquement aucun symptôme.

Elle peut être virulente, principalement chez des personnes âgées ou des personnes souffrant d’une maladie chronique, telle que l’hypertension artérielle, une maladie cardiaque ou pulmonaire, le diabète ou des maladies affectant le système immunitaire. Lorsque l’évolution est plus grave, on peut observer un essoufflement après environ une semaine et, dans le cas le plus critique, une pneumonie avec détresse respiratoire et atteinte d’autres organes.

Comment une affection au coronavirus est-elle traitée ?

Actuellement, les possibilités thérapeutiques se limitent au traitement et à l’atténuation des symptômes. Dans le cas d’affections légères d’une durée inférieure à sept jours, il suffit d’un traitement analogue à celui d’une grippe sans complications : prendre du repos, boire en quantité suffisante, le cas échéant faire baisser la fièvre.

Ces informations proviennent de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et du Robert Koch-Institut.

Clause de non-responsabilité

Les informations sur des thèmes de santé détaillées ici constituent des informations générales et ont des visées purement informatives. Elles n’ont pas vocation à se substituer à une consultation médicale. En cas de problèmes de santé, vous devriez dans tous les cas consulter un médecin ou un professionnel de santé.

Mes contacts

Conseil médical

Pour toute question concernant le traitement médical en cas de suspicion d’infection au coronavirus, adressez-vous à votre médecin traitant.

Le personnel médical de Medi24 se tient également à la disposition de nos clients 24 heures sur 24 qui ont besoin de recommandations concrètes. Tous les clients d’Helsana peuvent donc bénéficier de conseils compétents, indépendants et gratuits.
Téléphone : 0800 100 008

 

Couverture d’assurance et assistance en Suisse et à l’étrangerl

Pour toute question relative à l’étendue de votre assurance en Suisse, vous pouvez vous adresser à notre service Clientèle.
Téléphone : 0844 80 81 82

Pour toute question relative à l’étendue de votre assurance à l’étranger, vous pouvez vous adresser à notre service Clientèle International.
Téléphone : +41 58 340 18 80

Les clients qui sont déjà hospitalisés à l’étranger ou qui sont sur le point de l’être, ainsi que les cas de retour anticipé et de rapatriement dans le pays de résidence peuvent contacter notre centrale d’appels d’urgence à tout moment.
Téléphone : +41 58 340 16 11

 

Aide psychologique d’urgence

Pour un soutien psychologique en cas de situation financière ou sociale difficile, notre aide psychologique d’urgence se tient gratuitement à votre disposition.
Téléphone : +41 58 340 16 11

 

Infoline Coronavirus de l’OFSP

Vous pouvez contacter l’infoline Coronavirus de l’OFSP à tout moment.
Téléphone : +41 58 463 00 00 

Vous trouverez par ailleurs des informations importantes et toujours à jour sur le site Internet de l’OFSP

Date de publication : 28.02.2020 / mise à jour : 31.03.2020

Mots-clés

Comment se protéger de la grippe

La prochaine épidémie de grippe sévira peut-être bientôt. Ces conseils vous aideront à éviter la contagion.

Faits et conseils concernant le coronavirus

10 Article