Médecine complémentaire : les méthodes plébiscitées

La médecine complémentaire ou médecine alternative traite le patient dans sa globalité. Ainsi, l’acupuncture, issue de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), la phytothérapie de la naturopathie traditionnelle européenne ou l’ostéopathie permettent de soulager certains troubles.

La médecine complémentaire comprend diverses méthodes de diagnostic, thérapies et remèdes. Elle est pratiquée par différents spécialistes, tels que des médecins et naturopathes.

La médecine classique et la médecine complémentaire sont basées sur deux approches différentes : la première recherche des symptômes et altérations organiques, alors que la médecine complémentaire s’intéresse aux causes de la maladie. Elle se base pour son analyse sur la biographie et l’environnement, ainsi que sur les forces et les faiblesses du patient.

Si un traitement classique n’a pas les effets escomptés, la médecine complémentaire peut offrir une alternative naturelle. Elle peut compléter un traitement en cours, voire même le remplacer dans certains cas. Il peut s’agir de traiter un rhume des foins, des rhumatismes ou d’autres maladies chroniques.

L’acupuncture peut par exemple soulager les symptômes des personnes allergiques souffrant de rhume des foins. Outre le traitement des allergies, l’acupuncture permet aussi d’apaiser les douleurs de l’appareil locomoteur. La médecine complémentaire comprend également la phytothérapie ou médecine par les plantes. Les plantes médicinales contribuent efficacement au traitement de maladies les plus variées. Apprenez-en davantage sur les méthodes les plus appréciées de la médecine complémentaire.

Différentes herbes et plantes médicinales

Les bienfaits de la médecine par les plantes notamment contre les inflammations ou les douleurs.

Dos d’une personne allongée avec des aiguilles

Les bienfaits d’une méthode phare de la médecine traditionnelle chinoise.

Plante médicinale, flacons d’huile et aiguilles pour l’acupuncture

Découvrez la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et ses méthodes de traitement : de l’acupuncture au Tai-Chi, en passant par la moxibustion.

Prestations d’assurance en médecine complémentaire

Bénéficiez non seulement de contributions aux coûts pour les formes de traitement et médicaments alternatifs, mais aussi d’un conseil téléphonique en médecine complémentaire.

BASIS

Vous profitez d'une généreuse participation aux frais de divers traitements ambulatoires.

COMPLETA

Vous recevez une participation aux frais pour les traitements et médicaments (ambulatoires : 75%, stationnaires: 100%) .

Téléchargements

Foire aux questions sur la médecine complémentaire

Nous vous remboursons les prestations de la médecine complémentaire si la nécessité médicale est avérée. Les traitements préventifs ne sont pas médicalement nécessaires et ne sont donc pas remboursés. Il n’est pas non plus nécessaire, du point de vue médical, de suivre une thérapie pour les troubles de l’humeur, comme le stress, les contractures ou la fatigue.

Traitement ambulatoire

Avec l’assurance complémentaire SANA ou COMPLETA, nous vous remboursons 75% des coûts pour des médicaments et méthodes thérapeutiques de la médecine complémentaire, par exemple l’ostéopathie, la kinésiologie, le massage des points d’acupuncture ou la thérapie à base de fleurs de Bach.

Traitement stationnaire

Avec l’assurance complémentaire SANA ou COMPLETA, nous vous remboursons 100% des coûts, à concurrence de 5000 francs par année civile, pour les médicaments et méthodes thérapeutiques de la médecine complémentaire.

Conditions
  • La nécessité médicale est attestée.
  • Votre médecin, praticien en médecine naturelle ou thérapeute en médecine complémentaire est reconnu par Helsana.
  • La méthode de traitement est reconnue par Helsana.
  • Les médicaments vous sont remis ou prescrits par un médecin ou un naturopathe reconnu par Helsana et sont autorisés par l’Institut suisse des produits thérapeutiques  Swissmedic  pour le traitement de la maladie existante. (Sont exclus les médicaments figurant sur la Liste des médicaments non obligatoirement pris en charge par l’assureur (LPPA) ).
  • Le traitement stationnaire est prescrit par un médecin et dispensé dans un établissement hospitalier ou de cure reconnu par Helsana.

Vous recevez une contribution aux coûts pour les méthodes suivantes de la médecine complémentaire :

  • médecine anthroposophique
  • homéopathie classique
  • phytothérapie
  • thérapie médicamenteuse de la médecine traditionnelle chinoise (MTC)
  • acupuncture

Veillez à ce que votre médecin dispose pour ces méthodes d’un certificat d’aptitude reconnu par la Fédération des médecins suisses (FMH).

Les frais sont remboursés selon le tarif applicable dans le canton de domicile ou sur le lieu de travail.

Non. Dans les cas litigieux, il peut arriver que nous demandions des renseignements pour vérifier la nécessité médicale du traitement.

Il est important pour nous de pouvoir vous proposer des prestations pour la médecine complémentaire à un prix attrayant. Pour que cela perdure à l’avenir, nous renonçons à élargir l’étendue des prestations.

Afficher toutes les questions

Articles sur le thème

Exclusion de responsabilité

Les informations sur des sujets de santé fournies ici correspondent à des renseignements généraux et sont exclusivement communiquées à des fins d’information. Elles ne sauraient remplacer le conseil de médecins. En cas de problèmes de santé, vous devez impérativement demander conseil à un médecin ou un professionnel de la santé.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.