À quoi sert la thérapie craniosacrale ?

La thérapie craniosacrale est une méthode apparentée à l’ostéopathie. Combien coûte-t-elle et quand est-elle recommandée ? Apprenez-en plus sur les effets secondaires et le traitement ici.

une personne debout place ses mains sur le côté de la tête d'une personne allongée sur le dos

Qu’est-ce que la thérapie craniosacrale ?

La thérapie craniosacrale actuelle est une pratique créée par John E. Upledger dans les années 70 et dérivée de l’ostéopathie. Elle est devenue une méthode de médecine complémentaire à part entière. Cette forme de thérapie repose sur l’idée que le corps a son propre rythme : le rythme craniosacral. Ce rythme est créé par la fluctuation du liquide céphalorachidien, le LCR, qui circule entre le crâne (cranium) et le sacrum. Le rythme craniosacral se diffuse dans tout le corps et influencerait le développement et les performances.

Les thérapeutes craniosacraux détectent ce rythme avec leurs mains et exercent de légères pressions pour stimuler le mouvement rythmique et éliminer les blocages. L’objectif de la thérapie est d’activer les forces d’autoguérison du corps et de rétablir son équilibre. Grâce à cette approche, la thérapie craniosacrale convient aux personnes de tout âge. Elle peut être utilisée comme traitement d’appoint pour différents troubles.

Combien coûte la thérapie craniosacrale ?

La thérapie craniosacrale fait partie de la médecine complémentaire. Son coût dépend de la durée du traitement, qui varie en fonction du motif.

La thérapie craniosacrale est-elle remboursée par la caisse-maladie ?

L’assurance de base ne couvre pas les prestations de la thérapie craniosacrale, mais certaines couvertures d’assurance Helsana remboursent une grande partie des frais. Grâce à COMPLETA, 75 % des frais de thérapie craniosacrale pratiquée par un·e thérapeute reconnu·e selon notre liste sont pris en charge.

Vous êtes déjà assuré·e chez nous et vous cherchez un·e thérapeute ?

Calculer la prime

Veuillez sélectionner votre sexe
Veuillez indiquer une date de naissance entre le 18.04.1904 et hier
Veuillez indiquer votre NPA ou lieu de domicile

Votre prime

CHF/mois 0

Quelle est la différence entre l’ostéopathie et la thérapie craniosacrale ?

L’ostéopathie et la thérapie craniosacrale ont des racines communes et aident le corps à s’autoréguler. Les ostéopathes s’occupent de l’ensemble de l’appareil locomoteur, y compris les muscles, les tendons, les ligaments et les organes. L’ostéopathe détecte les tensions et les problèmes locomoteurs et tente de mobiliser les articulations et les muscles concernés à l’aide de différentes techniques.

En thérapie craniosacrale, les thérapeutes se concentrent spécifiquement sur le rythme craniosacral, c’est-à-dire la fluctuation corporelle du liquide entre le crâne et le sacrum. La qualité de ces mouvements rythmiques donne des indications sur l’état de l’organisme et les changements structurels du corps. Le ou la thérapeute cranioscacral·e effectue des pressions manuelles douces pour rétablir le flux normal du liquide céphalorachidien et corriger ainsi les dysfonctionnements du système nerveux, des tissus, des organes, des muscles et des os.

Quels sont les domaines d’application de la thérapie craniosacrale ?

Cette forme de thérapie est utilisée pour traiter divers troubles et problèmes. Voici quelques domaines d’application typiques :

Stress et tensions

En cas de stress, la thérapie craniosacrale peut apaiser le système nerveux et donc favoriser la relaxation. Ses techniques permettent de libérer les tensions physiques et émotionnelles par des pressions sur la tête et sur le dos.

Céphalées et migraines

La thérapie craniosacrale se concentre sur les tensions au niveau de la nuque et de la tête pour traiter les céphalées ou migraines. Les gestes effectués permettent d’améliorer la circulation des liquides et de réduire ainsi la fréquence et l’intensité des céphalées.

Acouphènes

La thérapie craniosacrale est également utilisée pour traiter les acouphènes à l’aide de techniques qui détendent les muscles autour de l’oreille. Ces stimulations permettent de réduire l’intensité des acouphènes.

Douleurs dorsales

Cette thérapie soulage les douleurs dorsales en éliminant les tensions dans la colonne vertébrale et les tissus environnants. Cela peut soulager les problèmes de dos aigus et chroniques et améliorer la mobilité.

Douleurs chroniques

En cas de douleurs chroniques, la thérapie craniosacrale vise à rétablir l’équilibre du corps. En éliminant les blocages du tissu conjonctif, il est possible de soulager les douleurs et d’améliorer le bien-être général.

Grossesse

La thérapie craniosacrale peut faciliter l’adaptation physique et atténuer les symptômes de la grossesse. Le ou la thérapeute stimule certaines zones du corps en fonction des symptômes.

Troubles du sommeil

La thérapie apaise le système nerveux et améliore ainsi le sommeil. Son effet relaxant sur le corps et l’esprit peut avoir une influence positive sur l’endormissement et la qualité du sommeil.

Dépression

La thérapie craniosacrale est également utile en cas de dépression. Son effet relaxant sur le système nerveux réduit le stress, qui est souvent associé aux états dépressifs.

La thérapie craniosacrale peut-elle aussi aider les enfants ?

Les enfants bénéficient également de cette méthode délicate.

  • Traitement en douceur :
    Les techniques douces conviennent aussi aux enfants sensibles.
  • Apaisement du système nerveux en cas de troubles du sommeil :
    Cette thérapie peut s’avérer particulièrement utile pour les enfants agités. Les pressions légères permettent à l’enfant de se détendre et de se sentir bien. Cela réduit le stress et améliore la qualité du sommeil.
  • Diminution des difficultés d’apprentissage et de concentration :
    La relaxation du système nerveux a souvent une influence positive sur la concentration et les capacités d’apprentissage.

Appliquée de manière holistique, la thérapie craniosacrale peut donc avoir un effet bénéfique dans de nombreuses situations, même pour les bébés.

La thérapie craniosacrale a-t-elle des effets secondaires ?

Les réactions à une thérapie craniosacrale varient selon les personnes. Le traitement vous procure idéalement du bien-être et déclenche de nombreux processus physiques. Ceux-ci ne sont pas forcément perceptibles, mais peuvent apparaître sous forme d’effets secondaires :

  • Fatigue : la thérapie craniosacrale peut vous fatiguer. C’est le signe que votre corps se détend et n’est plus stressé.
  • Aggravation initiale : il se peut que votre corps réagisse par une aggravation initiale à court terme et que vous ressentiez une intensification des symptômes. Comme tout traitement manuel, la thérapie craniosacrale influence le système corporel : cette stimulation envoie au corps des signaux d’autoguérison. Le processus prend quelques jours, car le corps a parfois dû compenser des dysfonctionnements pendant des années.
  • Douleurs : la thérapie craniosacrale peut également provoquer des douleurs, car le traitement stimule la circulation sanguine et accentue les tensions à court terme.

Ces aggravations initiales ne devraient pas durer plus de cinq jours. Votre état devrait ensuite s’améliorer nettement et la thérapie devrait faire effet. Si les troubles ne s’atténuent pas, il ne s’agit pas d’une aggravation initiale classique. Cela doit faire l’objet d’un examen plus approfondi. Il en va de même si la thérapie craniosacrale provoque de vives réactions. Parlez-en impérativement à votre thérapeute et/ou à votre médecin. Même si certains effets secondaires sont normaux, n’hésitez pas à poser des questions à votre médecin.

La thérapie craniosacrale est une forme de traitement complémentaire holistique pour différents troubles physiques et psychiques. Consultez un·e thérapeute expérimenté·e pour profiter de ses avantages et vérifiez au préalable si votre assurance prend en charge une partie des frais. Comment le savoir ? Vous avez souscrit SANA ou COMPLETAet le ou la thérapeute craniosacral·e est reconnu·e par Helsana.

Vous avez des questions sur la thérapie craniosacrale ?

Notre service de conseils de santé est à votre disposition
058 340 15 69Du lundi au vendredi de 08h00 à 20h00 (tarif local). Par votre appel, vous acceptez les conditions d’utilisation et la déclaration sur la protection des données des conseils de santé Helsana.

Article sur le thème

Exclusion de responsabilité

Les informations sur des sujets de santé fournies ici correspondent à des renseignements généraux et sont exclusivement communiquées à des fins d’information. Elles ne sauraient remplacer le conseil de médecins. En cas de problèmes de santé, vous devez impérativement demander conseil à un médecin ou un professionnel de la santé.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Prendre contact