Aperçu des assurances

Questions fréquentes (FAQ)

Réponses aux questions les plus fréquentes des expatriés en Suisse.

Ai-je nécessairement besoin d'une assurance-maladie suisse? J'ai encore une assurance privée française.

Comme dans la plupart des pays européens, il existe une obligation légale de s’assurer en Suisse. Selon l'art. 3 de la loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal), toute personne domiciliée en Suisse est en principe tenue de contracter une assurance-maladie selon la LAMal. Cette assurance couvre les besoins fondamentaux en cas de maladie, d’accident et de maternité. C’est pourquoi on l’appelle également «assurance de base».

Si vous vous êtes récemment installé en Suisse, vous devez donc obligatoirement souscrire une assurance-maladie en Suisse.

Dois-je respecter un délai d'inscription pour l'assurance-maladie?

Oui, après votre arrivée en Suisse, vous devez souscrire l’assurance obligatoire des soins auprès d’une caisse-maladie de votre choix dans un délai de trois mois. Le délai d’inscription débute le jour de votre annonce auprès du contrôle des habitants (donc à partir de la date d’émission de votre attestation de domicile ou de votre livret pour étrangers).

Pourquoi dois-je payer des primes d'assurance rétroactives alors que j’ai respecté le délai d’inscription?

Après votre arrivée en Suisse, vous avez certes jusqu’à trois mois pour souscrire l’assurance de base. Celle-ci débute cependant le jour de votre arrivée, pour que la couverture d’assurance obligatoire soit garantie sans interruption.

Il importe donc peu que vous souscriviez l’assurance de base directement le jour de votre arrivée ou seulement trois semaines ou deux mois plus tard: la couverture de votre assurance est rétroactive au premier jour. Par conséquent, la prime d’assurance est également due de manière rétroactive à cette date.

Si toutefois vous ne respectez pas le délai d’inscription de trois mois, la couverture de votre assurance ne sera plus rétroactive mais débutera à votre date d’adhésion effective. Un supplément de prime est en outre perçu en cas de retard inexcusable. Vous trouverez des informations détaillées dans l'art. 5 de la loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal).

Dois-je payer moins de primes si je ne suis arrivé qu'en milieu de mois?

La couverture de l’assurance obligatoire des soins débute précisément le jour de votre arrivée en Suisse, dans votre cas, donc, à partir du milieu du mois. En revanche, les primes d’assurance ne peuvent malheureusement pas être calculées au pro rata, car l’assurance-maladie obligatoire ne connaît pas de primes journalières mais seulement des primes mensuelles. Le fait qu’une personne soit arrivée en Suisse en début de mois, en cours de mois ou seulement vers la fin de mois n’a donc aucune incidence sur le paiement des primes – contrairement au début de la couverture. La prime est toujours due pour la totalité du mois civil.

À cet égard, veuillez également tenir compte de l’article 5.1 de nos conditions d’assurance pour l’assurance obligatoire des soins BASIS (PDF, 47KB) .

Puis-je reporter le début de l’assurance? À défaut, je serais assuré deux fois, car mon assurance-maladie étrangère n’a pas encore expiré.

Pour des raisons d’ordre juridique, il n’est pas possible de reporter le début de l’assurance de base obligatoire en Suisse – et donc le paiement des primes. Même si l’assurance-maladie de votre pays d’origine est encore valable pendant un certain temps.

En principe, si vous disposiez d’une assurance-maladie légale non privée dans votre ancien pays de résidence, cette couverture prendra automatiquement fin avec votre arrivée et l’exercice d’une activité lucrative en Suisse.

Ma famille était jusqu’ici couverte avec moi. Est-ce également le cas en Suisse?

La Suisse applique le système des primes par tête. Cela signifie qu’une prime d’assurance-maladie est perçue pour toute personne, quel que soit son âge ou son état civil.

Par conséquent, si vous vous installez en Suisse avec votre famille, vous devez inscrire tous les membres de votre famille dans l’assurance obligatoire des soins auprès d’une caisse-maladie de votre choix et payer la prime d’assurance due pour chacun d’entre eux.

Puis-je continuer à consulter mon dentiste en France?

Si vous souscrivez l'assurance dentaire DENTAplus, vous pouvez continuer à bénéficier de traitements dentaires dans votre pays d’origine, car les prestations de DENTAplus sont valables dans le monde entier. Pour cela, le dentiste étranger doit avoir suivi une formation comparable à celle des dentistes suisses. En outre, les frais ne peuvent excéder ceux d’un traitement équivalent en Suisse.

La consultation d’un dentiste à l’étranger n’est, en revanche, pas couverte sans l’assurance dentaire DENTAplus, car l’assurance de base ne rembourse aucun traitement dentaire (encore moins à l’étranger), à l’exception des dommages dentaires consécutifs à un accident.

Puis-je me faire opérer dans mon pays d’origine? Les coûts y sont moins élevés qu’en Suisse.

Si vous avez uniquement contracté l’assurance obligatoire des soins, vous pouvez seulement vous faire opérer en Suisse, et ce exclusivement dans les cliniques et hôpitaux figurant sur les listes cantonales des hôpitaux ou sur la liste des hôpitaux conventionnés LAMal du Groupe Helsana. Les coûts ne sont remboursés qu’à concurrence du tarif de votre canton de domicile. Ainsi, si vous optez pour un hôpital hors canton au tarif plus élevé, vous devez assumer vous-même la différence de coûts, si vous n’avez pas contracté d’assurance complémentaire d’hospitalisation.

Une assurance complémentaire d’hospitalisation est nécessaire si vous souhaitez vous rendre précisément à l’étranger pour subir une certaine intervention chirurgicale. Par exemple, HOSPITAL ECO vous octroie jusqu’à CHF 500 par journée d’hospitalisation à l’étranger (pendant au maximum 60 jours par an). Nos autres assurances HOSPITAL remboursent même des montants plus élevés pour des traitements ciblés à l’étranger.

Suis-je également couvert à l'étranger par ma caisse-maladie suisse?

Si vous devez être admis à l’hôpital ou consulter un médecin en urgence durant un séjour temporaire dans un pays de l’UE ou de l’AELE, vous y présentez votre carte d’assurance-maladie européenne. Ainsi, les coûts occasionnés à l’étranger sont pris en charge par votre assurance de base suisse.

Plus d’informations sur la couverture d’assurance-maladie en cas de séjour temporaire dans un État membre de l’UE/de l’AELE

Vous trouverez ici un aide-mémoire détaillé pour chaque pays de l'UE/AELE qui contient des informations utiles sur leur système de santé respectif, les prestations légales obligatoires, les participations aux coûts, la procédure en cas de maladie ou d’accident, et bien plus.

En dehors de l’UE/l’AELE, l’assurance de base rembourse les frais jusqu’au double du montant qu’aurait coûté le même traitement en Suisse. C’est toutefois loin d’être suffisant dans certains pays (p.ex. aux États-Unis, au Canada ou au Japon). C’est pourquoi nous vous recommandons de souscrire l'assurance complémentaire COMPLETA pour vos voyages hors de l’Europe. Lors des séjours à l’étranger d’une durée inférieure ou égale à douze mois, celle-ci prend en charge tous les coûts pour des traitements d’urgence, ambulatoires et stationnaires médicalement nécessaires.

Pourquoi dois-je remplir une déclaration de santé pour la proposition d’assurance? L’assurance de base n’est-elle pas obligatoire?

Aux termes de la loi, toutes les caisses-maladie suisses doivent admettre chaque proposant dans l’assurance obligatoire des soins (assurance de base) et ce quel que soit son âge, son sexe et son état de santé. C’est pourquoi la souscription d’une assurance de base ne nécessite aucun examen de santé.

Il en va tout autrement des assurances complémentaires facultatives (p.ex. pour les médecines alternatives, les prestations dentaires ou les hospitalisations), où les assureurs procèdent normalement à un examen des risques auprès de chaque proposant. C’est pourquoi il vous faudra systématiquement remplir une déclaration de santé en complément du formulaire de proposition pour vos assurances complémentaires.

Par conséquent, nous ne vous demandons une déclaration de santé que dans le cas où vous avez demandé une ou plusieurs assurances complémentaires en plus de l’assurance de base.

Pourquoi devrais-je choisir le Groupe Helsana?

Avec près de 1,9 million d'assurés et plus de 3000 collaborateurs, le Groupe Helsana est l'assureur maladie et accidents leader de Suisse et offre ainsi un maximum de sécurité.

Disposant de 22 agences générales et 19 points de vente dans toute la Suisse, nous ne sommes jamais bien loin de nos clients. Vous trouverez ici le point de vente le plus proche.

Nous disposons d’un vaste réseau de partenaires commerciaux et de santé de premier ordre, par exemple des réseaux de médecins et des cliniques partenaires. Grâce à différentes coopérations, les assurés du Groupe Helsana bénéficient de conseils médicaux par téléphone et peuvent recevoir leurs médicaments à domicile, en toute facilité et à moindres frais.