Séjour hospitalier : ambulatoire ou stationnaire ?

Quelles sont les différences entre les opérations ambulatoires et stationnaires ? Et quelle est la procédure exacte à l’hôpital ? Vous trouverez ici toutes les informations à ce sujet.

Ambulatoire ou stationnaire — telle est la question qui se pose pour de nombreuses interventions. La tendance va clairement dans une seule direction : de plus en plus d’opérations sont pratiquées en ambulatoire. Le nombre d’interventions en ambulatoire en Suisse augmente d’année en année. D’une part, parce que les progrès médicaux font que de nombreuses procédures ne nécessitent plus que des interventions chirurgicales mineures. D’autre part, les opérations ambulatoires permettent aux hôpitaux d’économiser des ressources.

Opérations ambulatoires

Qu’est-ce qu’une opération ambulatoire ?

Les opérations ambulatoires sont des interventions pratiquées à l’hôpital pour lesquelles vous pouvez rentrer à la maison quelques heures plus tard, sans avoir à passer la nuit à l’hôpital.

Il existe également des interventions diagnostiques qui sont réalisées en ambulatoire. En effet, une intervention chirurgicale mineure est parfois nécessaire pour établir un diagnostic clair. Il peut s’agir d’examens du cœur, de l’estomac, de l’intestin ou de l’utérus, par exemple.

Libre choix du médecin avec PRIMEO

Avec l’assurance complémentaire ambulatoire PRIMEO, vous bénéficiez du libre choix du médecin dans les établissements partenaires reconnus. Vous bénéficiez également de diverses prestations de confort, telles qu’une zone de repos distincte ou un transport en taxi jusqu’au domicile.

Calculer la prime

Veuillez sélectionner votre sexe
Veuillez indiquer une date de naissance entre le 28.05.1904 et hier
Veuillez indiquer votre NPA ou lieu de domicile

Votre prime

CHF/mois 0

Quels sont les exemples d’opérations ambulatoires ?

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a identifié six groupes d’interventions qui devraient être réalisées en ambulatoire depuis janvier 2019.

  • Opérations unilatérales des veines variqueuses des jambes
  • Interventions sur des hémorroïdes
  • Opération unilatérale pour une hernie
  • Examens/interventions au niveau du col utérin ou de l’utérus
  • Arthroscopies du genou et opérations du ménisque
  • Interventions sur les amygdales (tonsilles) et dans le nasopharynx (adénoïdes)

 

D’autres interventions peuvent également être réalisées en ambulatoire :

  • Opération d’hallux valgus
  • Destruction des calculs rénaux
  • Opération de la cataracte
  • Transplantation de stimulateurs cardiaques
  • Opérations de la main

Comment se déroule une opération ambulatoire ?

Une fois que vous aurez décidé d’une opération avec votre médecin, vous serez enregistré·e à l’hôpital. L’hôpital en question demandera ensuite à votre caisse-maladie une garantie de prise en charge des coûts de l’opération prévue.

Vous trouverez de plus amples informations sur le choix de l’hôpital dans la FAQ sur les hôpitaux

Un médecin vous expliquera l’opération en détail. Vous discuterez également des risques éventuels et de ce à quoi vous devez faire attention après l’opération.

Vous consulterez un spécialiste en anesthésie. Après cette consultation, votre anesthésie sera définie et vous donnerez votre consentement écrit. Cette consultation aura lieu le jour de l’intervention ou parfois avant par téléphone.

Le jour de l’opération, vous arriverez à l’hôpital dans la matinée. Pour la plupart des procédures, vous devrez être à jeun. Le personnel médical vous informera à l’avance du moment exact où vous ne pourrez plus manger ou boire quelque chose.

À l’hôpital, vous discuterez des dernières questions administratives. Si la consultation avec un spécialiste en anesthésie n’a pas déjà eu lieu à l’avance, elle aura lieu à ce moment-là.

Vous serez ensuite préparé·e pour l’opération. Des vêtements adaptés pourront vous être remis. L’anesthésie discutée suivra et l’opération aura lieu.

Après l’opération, vous vous rendrez en salle de réveil, directement dans le service de jour ou dans le service spécialisé correspondant.

Dès que vous serez réveillé·e et aurez repris des forces, vous serez examiné·e par un médecin. Si tout est en ordre, vous pourrez rentrer chez vous à ce moment-là. Il est préférable que vous soyez accompagné·e de quelqu’un.

Opérations stationnaires

Que veut dire « stationnaire » ?

En cas de séjour hospitalier stationnaire, vous entrez à l’hôpital le jour de l’intervention ou la veille. Vous y restez ensuite pendant au moins une nuit.

Bon à savoir : les opérations, mais aussi les traitements individuels rendent nécessaire un séjour à l’hôpital. Le traitement d’une pneumonie, d’une crise cardiaque ou certaines thérapies contre le cancer en sont des exemples.

Libre choix du médecin et de l’hôpital avec HOSPITAL

Avec une assurance complémentaire d’hospitalisation, vous bénéficiez du libre choix du médecin et de l’hôpital dans toute la Suisse. En outre, avec HOSPITAL Demi-privée ou Privée, les frais de séjour en chambre à un ou deux lits sont pris en charge.

Quelles sont les opérations stationnaires fréquentes ?

Les procédures pour lesquelles les patients et patientes ont besoin d’une surveillance médicale et de soins par la suite sont le plus souvent réalisées en stationnaire.

Les traitements stationnaires typiques comprennent :

  • Implantation d’articulations artificielles de l’épaule, de la hanche ou du pied
  • Naissances, y compris par césarienne
  • Opérations dans la cavité abdominale, par exemple sur l’intestin

Comment se déroule un séjour hospitalier en stationnaire ?

Une fois que vous aurez décidé d’une opération avec votre médecin, vous serez enregistré·e à hôpital. L’hôpital en question demandera ensuite à votre caisse-maladie une garantie de prise en charge des coûts de l’opération prévue.

Un médecin vous expliquera l’opération en détail. Vous discuterez également des risques éventuels et de ce à quoi vous devez faire attention après l’intervention.

Vous consulterez un spécialiste en anesthésie. Après cette consultation, votre anesthésie sera définie et vous donnerez votre consentement écrit. Cette consultation aura lieu le jour de l’intervention ou parfois avant par téléphone.

Si vous devez subir une opération stationnaire, vous pouvez arriver à l’hôpital la veille de l’opération. La plupart des opérations ont lieu le matin et vous devez être à jeun. Le personnel médical vous informera à l’avance du moment exact où vous ne pourrez plus manger ou boire quelque chose.

À l’hôpital, vous discuterez des dernières questions administratives. Si la consultation avec un spécialiste en anesthésie n’a pas déjà eu lieu à l’avance, elle aura lieu à ce moment-là.

Vous serez ensuite préparé·e pour l’opération. Des vêtements adaptés pourront vous être remis. L’anesthésie discutée suivra et l’opération aura lieu.

Après l’intervention, vous irez en salle de réveil ou directement dans votre chambre. Dès que vous serez réveillé·e et aurez repris des forces, vous serez examiné·e par un médecin.

Vous resterez ensuite à l’hôpital pendant une ou plusieurs nuits. Vous serez soigné·e et suivi·e médicalement dans le service. Si votre rétablissement se déroule comme prévu, vous pourrez rentrer chez vous à la date fixée. Il est préférable que vous soyez accompagné·e de quelqu’un.

Renseignez-vous sur les offres de soutien après ou pendant un séjour hospitalier stationnaire

Les traitements ambulatoires et stationnaires sont-ils dispensés au même endroit ou dans le même hôpital ?

En principe, les traitements ambulatoires et stationnaires sont effectués dans un hôpital. Il existe également des cliniques de jour spécialisées ou des cliniques dites ambulatoires. Ici, seules les interventions ambulatoires ont lieu.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Prendre contact