FAQ : couverture d’assurance à l’étranger

En fait, comment fonctionne la couverture d’assurance à l’étranger ? Voici ce que vous devez savoir.

Dans quels cas parle-t-on d’une urgence ?

On parle d’urgence lorsque vous avez un accident ou que vous tombez malade à l’étranger, que vous avez besoin d’une assistance médicale immédiate et qu’un retour en Suisse n’est pas approprié.

Ma couverture suffit-elle en cas d’urgence à l’étranger ?

En cas de traitements médicalement nécessaires dans un État de l’Union européenne (UE) ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE), les prestations sont prises en charge selon le système d’assurance-maladie du pays dans lequel vous séjournez. Si vous payez la facture sur place, vous pouvez la transmettre à Helsana à votre retour afin de demander un remboursement. Les frais sont remboursés à concurrence du double du montant qui aurait résulté d’un traitement similaire en Suisse. Veuillez noter que l’assurance de base prend uniquement en charge les prestations de traitements réalisées par des fournisseurs de prestations officiels dans le pays de séjour. Les prestations privées ne sont pas couvertes.

Si vous avez conclu une assurance complémentaire TOP, COMPLETA, WORLD ou OMNIA, vous bénéficiez du remboursement intégral des frais pour les traitements ambulatoires et stationnaires dans la division commune qui ne sont pas couverts par l’assurance de base, quel que soit le pays où vous séjournez. Les frais d’un rapatriement médicalement nécessaire en Suisse sont également pris en charge. L’assurance complémentaire d’hospitalisation prend aussi en charge les coûts des prestations stationnaires non couvertes par l’assurance de base.

Bon à savoir

Aucune déclaration de santé n’est requise pour conclure WORLD, car les affections préexistantes ne sont en règle générale pas assurées. Vous ne pouvez donc prétendre à des prestations en cas d’affections ou d’événements qui, au moment du début d’assurance ou de la réservation du voyage, sont déjà survenus ou dont vous aviez déjà connaissance.

Informations complémentaires sur la couverture d’assurance-maladie à l’étranger Vue d’ensemble : voici ce qui est assuré à l’étranger
Avez-vous des questions ?
058 340 18 80Notre service Clientèle International se tient à votre disposition. (du lundi au vendredi de 08h00 à 17h00)

Que dois-je faire si j’ai une urgence à l’étranger ?

Dans les pays de l’UE et de l’AELE, présentez votre carte d’assuré lors du traitement. Elle est acceptée par les hôpitaux, les médecins et les pharmacies reconnus par l’État qui peuvent ainsi gérer les frais directement. En dehors des pays de l’UE et de l’AELE ou si vous avez besoin d’une assistance supplémentaire, contactez la centrale d’appels d’urgence d’Helsana. Le numéro figure sur votre carte d’assuré.

Marche à suivre en cas d’accident

Si vous travaillez au moins huit heures par semaine pour un même employeur, vous bénéficiez automatiquement d’une assurance contre les accidents professionnels et non professionnels par le biais de votre employeur. Pour cette raison, en cas d’accident à l’étranger, informez-en votre employeur le plus tôt possible.

Comment la centrale d’appels d’urgence d’Helsana peut-elle m’aider ?

Les collaborateurs et collaboratrices de la centrale d’appels d’urgence d’Helsana sont là pour vous 24 heures sur 24 et se chargent de prendre les mesures immédiates nécessaires. Ils transmettent à l’hôpital une garantie de prise en charge des frais pour que vous n’ayez aucun règlement anticipé à verser. Si votre rapatriement en Suisse est nécessaire pour des raisons médicales, la centrale d’appels d’urgence d’Helsana arrangera le transport pour vous. Les collaborateurs et collaboratrices de la centrale peuvent aussi vous aider à trouver un médecin ou un hôpital sur place de manière simple, rapide et sûre.

Dois-je payer la facture du médecin ou de l’hôpital sur place ?

Oui, c’est parfois le cas. Demandez un justificatif de paiement si vous devez régler sur place. Ensuite, envoyez la facture, le justificatif de paiement et le rapport médical à Helsana. Veuillez également joindre le formulaire « Questionnaire en cas de maladies ou d’accidents lors de séjours à l’étranger ». Nous examinerons les documents, puis vous rembourserons les frais assurés.

Combien me coûte le rapatriement en Suisse si je ne bénéficie pas d’une assurance complémentaire ?

Cela dépend du pays où vous séjournez. Un rapatriement en avion-ambulance, de Grèce par exemple, coûte environ 20 000 francs. S’il faut vous rapatrier de Thaïlande ou des États-Unis, la facture monte alors à environ 100 000 francs.

Bon à savoir

L’assurance-accidents obligatoire selon la loi fédérale sur l’assurance-accidents (LAA) prend en charge les coûts médicalement nécessaires pour le sauvetage, le dégagement, le voyage et le transport jusqu’à un cinquième du montant maximal actuellement assurable, soit un maximum de 29 640 francs.

Il en va autrement en cas de maladie : la loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal) dispose que les rapatriements en Suisse ne sont pas couverts. 

Que dois-je faire si je prévois de partir à l’étranger prochainement ?

Si vous souhaitez conclure une assurance complémentaire TOP, COMPLETA ou OMNIA, vous devez d’abord remplir une déclaration de santé. Il faut ensuite compter quatre à six semaines pour que votre déclaration soit examinée. Si vous devez voyager rapidement, le produit WORLD peut cependant vous convenir : la conclusion n’est pas assortie d’une déclaration de santé et la couverture peut prendre effet le premier jour du mois suivant.

À quoi d’autre dois-je penser avant de partir en voyage ?

Si vous devez demander un visa, il vous faudra une attestation d’assurance-maladie. Il est également utile d’apporter une pharmacie de voyage bien approvisionnée. Enfin, assurez-vous d’avoir votre carte d’assuré en permanence sur vous.

Article sur le thème

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.