Les maladies infantiles

Visage pâle, front chaud, fatigue et manque d’entrain sont des signes que votre enfant est gravement malade. Mesurer la température corporelle permet d’en apprendre davantage. Presque toutes les maladies infantiles sont accompagnées d’une forte fièvre. Fort heureusement, il est aujourd’hui possible de traiter efficacement ces maladies. Il faut toutefois faire preuve d’un peu de patience, car la guérison peut prendre quelques jours, voire des semaines.

13.02.2017

Que les enfants soient malades fait partie de la vie. Lorsque des signes de maladie se manifestent, il s’agit souvent d’une des maladies infantiles typiques. Presque tous les enfants les attrapent. Soyez attentif aux symptômes. Vous aurez ainsi une indication de quelle maladie il s’agit. Selon la situation, votre enfant a besoin d’aide médicale.

Les maladies infantiles les plus fréquentes

Les maladies infantiles typiques sont des maladies infectieuses (la rougeole, les oreillons, la rubéole, la varicelle et la coqueluche). Les bactéries ou les virus sont transmis indirectement par gouttelettes. Votre enfant a été contaminé en jouant avec d’autres enfants ou à l’école. Afin qu’il ne contamine pas d’autres enfants, il doit rester à la maison jusqu’à ce que la maladie soit surmontée.

Symptômes
  • Forte fièvre
  • Éternuements
  • Toux
  • Inflammation de la conjonctive
  • Taches blanches sur la muqueuse buccale
  • Éruption cutanée sur tout le corps (taches rouges)
Période d’incubation
  • 10 à 11 jours
Thérapie
  • Repos strict au lit
  • Réduire la lumière ambiante lors d’une inflammation de la conjonctive
  • Apport élevé de liquide
  • Médicaments faisant baisser la fièvre selon la prescription du médecin
Durée
  • 4 à 7 jours
  • Vaccin: oui

Symptômes
  • Tuméfaction de la glande parotide
  • Joues enflées et tuméfactions en dessus et en dessous de la mâchoire inférieure
  • Forte fièvre
  • Douleurs en avalant
  • Douleurs abdominales et vomissements
  • Inflammation testiculaire
Période d’incubation
  • 2 semaines
Thérapie
  • Repos strict au lit jusqu’à ce que la fièvre ait disparu
  • Soins buccaux: Rinçages avec des tisanes de camomille ou de sauge
Durée
  • environ 7 jours
  • Vaccin: oui

Symptômes
  • Faible éruption cutanée, rougeâtre, ne conflue pas au cou/sur le thorax
  • Inflammation des ganglions lymphatiques
  • Forte fièvre
  • Maux de tête, douleurs des membres et des articulations
Période d’incubation
  • 2 à 3 semaines
Thérapie
  • Seuls les symptômes peuvent être traités
  • Repos au lit jusqu’à ce que la fièvre ait disparu
  • Enveloppements pour faire baisser la fièvre
  • Apport élevé de liquide
  • Médicaments faisant baisser la fièvre selon la prescription du médecin
  • Tenir l’enfant à l’écart de femmes enceintes!
Durée
  • Individuelle
  • Vaccin: oui

Symptômes
  • Taches rouges sur la peau, éventuellement aussi sur les muqueuses
  • Formation de vésicules et de croûtes sur la peau
  • Démangeaisons
  • Fièvre
Période d’incubation
  • Environ 2 semaines
Thérapie
  • Enveloppements froids pour réduire la démangeaison
  • Repos au lit
  • Couper les ongles pour qu’il n’y ait pas de blessures si l’enfant se gratte
  • Changer les couches des bébés plus souvent
Durée
  • 2 à 3 semaines
  • Vaccin: oui

Symptômes
  • Toux quinteuse, forte toux irritative, envies de vomir
  • Essoufflement, dyspnée
  • Rougeur des conjonctives
  • Fièvre
Période d’incubation
  • 7 à 20 jours
Thérapie
  • Humidifier l’air
  • Asseoir l’enfant droit lors d’accès de toux et le faire se pencher en avant
  • Aérer régulièrement la pièce
  • Médicaments faisant baisser la fièvre et antibiotiques selon la prescription du médecin
Durée

  • Plusieurs semaines
  • Vaccin: oui

Remèdes naturels pour les maladies infantiles

Il existe beaucoup de remèdes naturels pour soigner les maladies bénignes et les maux inoffensifs qui ont déjà fait leurs preuves à l’époque de nos grand-mères. Ils apportent souvent un soulagement rapide et efficace et on peut ainsi éviter la visite chez le pédiatre. Laissez-vous convaincre:

  • Sirop de sureau
  • Compresses chaudes autour du cou (de l’eau et un peu de jus de citron)
  • Bain de pieds chaud
  • Chaussettes chaudes avec une rondelle d’oignon
  • Bain de vapeur pour la tête (pas trop chaud à cause du risque de brûlures)

  • Tisane au fenouil
  • Sirop de sureau dilué
  • Sur le thorax: compresses chaudes avec des pommes de terre
  • Tisane contre la toux faite maison avec des primevères, du bois de réglisse, des racines de guimauve, du plantain lancéolé et du thym

  • Humidifier l’air; mettre par exemple des draps humides sur le radiateur
  • Poser un oignon coupé à côté de l’oreiller
  • Gouttes nasales au sel de cuisine (1/2 cuillère à café de sel pour 250 ml d’eau)

  • Compresses (chaudes) au vinaigre ou à la camomille
  • Tisane contre la flatulence faite à partir d’anis, de cumin et de graines de fenouil

  • Tisane aux myrtilles
  • Tisane à la menthe
  • Biscottes et soupe aux flocons d’avoine
  • Coca et bâtonnets salés

  • Compresses froides autour du mollet

  • Étaler un peu de salive sur l’endroit de la piqûre
  • Instiller des gouttes de jus d’oignon sur l’endroit de la piqûre
  • Tenir une cuillère chaude sur l’endroit de la piqûre pendant environ 30 secondes

Gestion du stress dans la famille

Des enfants malades signifient souvent du stress pour les parents. Mais le rétablissement a la priorité. Déchargez-vous dans d’autres domaines, afin que vous puissiez accompagner votre enfant sur le chemin de la guérison de la façon la plus détendue possible. Si vous travaillez et que vous ne pouvez pas vous occuper vous-même de l’enfant malade, une personne de confiance du cercle familial ou d’amis ou un spécialiste externe se charge des soins dans le cas idéal.

Mon enfant est malade, puis-je rester à la maison?

Un enfant malade doit garder le lit. Il a besoin de beaucoup de tranquillité, de soins et de la proximité de sa mère ou de son père. La loi sur le travail dit la même chose: les salariés avec des enfants en dessous de 15 ans ont droit à trois jours de congé payé pour soigner l’enfant malade. Ce droit vaut par cas de maladie et non par année civile. Si l’enfant a besoin de plus de temps pour guérir, l’autre parent employé peut aussi rester à la maison pendant trois jours. L’employeur peut demander un certificat médical qui atteste de la maladie de l’enfant.

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Dies ist ein Pflichtfeld
Dies ist ein Pflichtfeld
Dies ist ein Pflichtfeld
Muss eine Email sein

Merci pour votre inscription.

Vous venez de recevoir un e-mail avec un lien de confirmation. Veuillez cliquer sur ce lien pour finaliser votre inscription.