Vue d’ensemble

Conseils contre la migraine

La migraine est un type très désagréable de céphalée. Comment la soulager, hormis avec des analgésiques ? Informations sur un traitement non-médicamenteux grâce à la médecine complémentaire.

En cas de céphalée, le réflexe est souvent de prendre des analgésiques. En cas de forte céphalée, des médicaments contre la douleur sont en tous les cas indiqués, pour autant qu’ils ne soient pas pris trop longtemps. Les personnes qui font souvent appel aux médicaments, à savoir plus de dix jours par mois, voient cependant leur corps s’y habituer et doivent augmenter la dose. De plus, des analgésiques pris à long terme (des mois durant) peuvent déclencher des douleurs. Découvrez ici ce que vous pouvez faire contre les douleurs lancinantes et la nausée sans recourir aux médicaments.

Nos 10 conseils pour lutter contre la migraine

La meilleure prévention contre une crise est de suivre un programme journalier régulier. Veillez donc à respecter vos périodes de sommeil et de repas. Utilisez les remèdes et traitements naturels suivants pour traiter la douleur et la nausée en remplacement ou complément des médicaments :

Huile essentielle de menthe

En cas de crise, placez une goutte d’huile essentielle de menthe sur le point douloureux sur votre front ou votre tempe. L’irrigation sanguine en est favorisée et les récepteurs cutanés sensibles au froid sont alors activés, ce qui détend les muscles et la peau. Des études ont attesté l’effet positif de l’huile essentielle de menthe. Utilisez toutefois une huile essentielle naturelle et non un ersatz synthétique. L’huile naturelle est la seule à contenir des principes actifs efficaces.

Thérapie thermique

Placez un gant de toilette glacé sur votre front, vos tempes ou votre nuque pour réduire les céphalées. En cas de crise, il peut aussi être pratique de faire appel à des lunettes de gel placées auparavant au congélateur. Portez-les une minute, faites une pause et répétez l’opération trois fois. Vous pouvez aussi laisser couler brièvement un filet d’eau froide sur votre tête ou vos poignets. Des déambulations dans l’eau selon la méthode Kneipp peuvent aussi prévenir les crises de migraine. L’eau a aussi des effets bénéfiques lorsqu’elle ingérée : buvez donc au moins deux litres d’eau par jour. Les céphalées sont souvent dues à une hydratation insuffisante. Certains patients préfèrent la chaleur pour combattre la migraine. Baignez-vous 15 minutes dans de l’eau à 38°C au plus. Ajoutez du romarin pour renforcer l’effet relaxant. Les douches alternant le chaud et le froid sont aussi recommandées contre la migraine.

Tisane de saule blanc

Cet ancien remède est une sorte d’aspirine « naturelle ». Le saule blanc a des vertus anesthésiques et anti-inflammatoires. D’autres plantes sont efficaces contre la migraine, par exemple la pétasite et la matricaire. Vous trouverez de telles préparations dans les pharmacies spécialisées ou bien achalandées.

Exercices de relaxation

Accordez-vous régulièrement du temps pour décompresser ! Le stress est une source de migraine. Des exercices de détente et respiratoires permettent de retrouver l’équilibre et de réduire la sensation de douleur. Optez pour cela pour le training autogène, la relaxation musculaire progressive, la méditation respiratoire et le yoga.

Homéopathie

En cas de céphalée percutante durable, la belladonna D6 (5 globules par heure) peut être efficace selon la personne et sa constitution. En cas de migraine avec des scintillements devant les yeux, l’haplopappus D3 (5 globules 3 x par jour) peut être efficace. Discutez avec un spécialiste pour trouver ce qui vous convient le mieux.

Vanille

La vanille aide en cas de céphalée et un essai peut aussi en valoir la peine contre la migraine : versez une cuillère à café d’extrait de vanille pur dans 2 dl d’eau ou de thé.

Gingembre

Le gingembre est un remède naturel connu contre la nausée et peut avoir des effets très positifs en cas de céphalée également, à condition d’être pris à temps. Râpez finement un centimètre de gingembre pelé et buvez le tout dans un jus de fruits.

Aliments complets

De fortes variations du taux de glycémie, par exemple après avoir absorbé des boissons sucrées et autres douceurs, peuvent entraîner des céphalées. Mangez donc régulièrement, de préférence des produits complets. Ils stabilisent en effet plus longtemps le taux de glycémie. Les aliments complets sont riches en magnésium, ce qui contribue à détendre les muscles et apaiser les nerfs.

Retrait dans une pièce sombre

Dès les premiers signes de migraine, retirez-vous dans une pièce sombre et calme. Evitez les stimulations inutiles, par exemple la lumière et le bruit.

Sels de Schüssler

Les sels de Schüssler sont des sels minéraux hautement dilués servant à stimuler le système autoimmunitaire du corps. En cas de céphalée de tension, le sel de Schüssler N° 7 (Magnesium Phosphoricum) peut être utile : diluez 10 comprimés dans un verre d’eau chaud et buvez par petites gorgées.

Lutter contre la migraine par l’acupuncture, l’homéopathie, etc.

Les thérapeutes de la médecine complémentaire vous conseilleront volontiers. La plupart des thérapies conviennent aussi aux enfants. Un naturopathe propose un traitement holisitique. En cas de migraine chronique, il utilise la phytothérapie, l’homéopathie et des méthodes de détoxication comme les ventouses. Le traitement prend également en compte l’alimentation et le mode de vie. Autres méthodes thérapeutiques adéquates :

  • Massages médicaux : le masseur médical détend la musculature tendue, assouplit le tissu conjonctif et travaille les zones réflexes (réflexothérapie).
  • Ostéopathie et thérapie craniosacrale : le thérapeute rééquilibre les différentes structures corporelles, libère les blocages et stimule le liquide céphalo-rachidien.
  • Traitements Kneipp : complément d’information dans le lexique Kneipp (disponible en allemand uniquement)
  • Thérapie neurale : le médecin utilise ici un anesthésique local : au moyen d’une fine aiguille, il injecte un anesthésique faiblement dosé (procaïne) à l’endroit du corps affecté. La procaïne, qui est aussi utilisée par les dentistes, stimule l’irrigation sanguine et libère les blocages.
  • Acupuncture / MTC : les thérapeutes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) misent sur l’acupuncture pour traiter la migraine. Ils combinent le traitement avec des herbes, des soins à base de chaleur et des formes de massage chinois An-Mo/Tui-Na.
Prévenir les crises

Malgré des recherches intensives, la migraine n’est pour l’heure pas guérissable. En Suisse, près de 10% de la population souffre de manière récurrente d’une douleur pulsative aiguë à droite ou à gauche de la tête. Les femmes sont trois fois plus souvent concernées. Les enfants aussi peuvent souffrir de migraine. Les personnes concernées souffrent en plus de nausées et vomissements, et certains patients ressentent avant les douleurs à proprement parler une « aura » ; ces personnes sont alors victimes de troubles sensoriels, surtout de la vue et de l’ouïe. Les crises de cette maladie chronique peuvent souvent être atténuées ou évitées en prenant des mesures de prévention idoines. Les déclencheurs jouent à cet égard un rôle déterminant. Ils varient d’un patient à l’autre. Il est fréquent que le stress, des charges émotionnelles, certains aliments et denrées d’agrément, la météo, des changements de rythme journalier et, chez les femmes, les cycles hormonaux liés à la menstruation en fassent partie. Connaître les facteurs déclencheurs de ses migraines permet de mieux y remédier. Tenez pour cela un journal de vos maux de tête (disponible en allemand uniquement).

Quand faut-il consulter un médecin ?

Faites examiner des douleurs durables pour déterminer si les céphalées récurrentes sont causées par une maladie plus grave. Les céphalées peuvent aussi être dues à une vue affaiblie ou des malpositions de la mâchoire. Le médecin traitant ou le thérapeute définiront avec vous le traitement qui vous convient le mieux. Un enfant souffrant de migraine ou de céphalée chronique devrait toujours être consulté par un médecin.

Mots-clés

Les bases de la méditation

La méditation et ses différentes formes. Quel est l’impact de la méditation sur votre santé ? Faits, conseils et exercices de pleine conscience.

Herboristerie Lavande: calmante et relaxante

La lavande a une odeur bienfaisante et rappelle le soleil et la mer. Son odeur a également un effet calmant et aide à bien dormir.

Une assurance optimale

9 Article