Bouleversements psychologiques à la puberté

La puberté annonce d’importants changements. Cela peut être une période éreintante pour les adolescents comme pour leurs parents. Découvrez la pire étape de la puberté et comment gérer les symptômes associés tels que les crises de colère.

19.12.2023 Nina Merli 5 minutes

Combien de temps dure la puberté ?

La puberté est une phase de croissance physique et émotionnelle durant laquelle les enfants se transforment en de jeunes adultes. Chez les filles, la puberté commence généralement entre 8 et 13 ans, et chez les garçons entre 9 et 14 ans. Et quand s’achève la puberté ? Cette phase, que l’on appelle également l’adolescence, dure en moyenne deux à cinq ans et est considérée comme achevée au début de la vingtaine.

Quel est le pire moment de la puberté ?

De manière générale, cette période peut représenter un grand défi pour les parents et les enfants. Mauvaises notes à l’école, crises de colère ou sautes d’humeur pendant la puberté : tout cela peut arriver et dépend de différents facteurs tels que les changements hormonaux, l’instabilité émotionnelle, la situation familiale ou la pression à l’école. Ce qui constitue la pire période de la puberté varie selon les individus. Comme les hormones se manifestent surtout durant les premières années, le début de la puberté est souvent perçu comme particulièrement éprouvant. Mais il est également important de se rappeler que la puberté n’est pas seulement synonyme de difficultés. Il s’agit également d’une période captivante durant laquelle les parents et les enfants se redécouvrent.

Adolescents : trop de temps passé sur les écrans peut affecter la santé

En moyenne, les adolescents passent 3 heures et 47 minutes par jour sur leur téléphone portable. Beaucoup de parents pensent que c’est trop. Le téléphone portable est donc régulièrement la source de conflits pendant la puberté. Mais à partir de combien de temps les écrans sont-ils nocifs ? Et quel est l’impact sur notre santé ? Découvrez dans notre article de blog comment le quotidien numérique impacte notre corps, et glanez au passage quelques arguments de poids pour persuader votre enfant qu’il est dangereux de passer trop de temps devant un écran.

Sautes d’humeur à la puberté

De l’exaltation jubilatoire à la tristesse infinie, l’éventail des états d’âme des adolescents est très large. Pendant la puberté, les parents doivent s’attendre à ce que l’humeur de leur enfant change d’un instant à l’autre. Mais pourquoi vit-on de telles sautes d’humeur pendant la puberté ? La raison de ces fluctuations est un mélange de changements hormonaux, physiques mais également sociaux et émotionnels. À quoi doivent s’attendre les parents ?

Tristesse sans raison apparente à la puberté

Les adolescents peuvent parfois ressentir de la tristesse ou de l’abattement sans raison apparente.

Que faire ? Faites preuve de compréhension pour les sentiments de votre enfant et soyez à l’écoute lorsqu’il vous en parle. Ne critiquez pas votre enfant et encouragez-le à exprimer ses émotions. Parlez également de votre propre état d’esprit. Si la tristesse perdure, l’aide d’un ou une psychologue ou thérapeute peut également s’avérer utile.

Crises de colère et agressivité pendant la puberté

Les adolescents peuvent ressentir de la colère, notamment en raison de changements hormonaux, de stress à l’école, de pression de groupe et de problèmes d’affirmation de leur identité. Ces sentiments se retournent souvent contre leurs parents.

Que faire ? Le plus important est de garder son calme : ne cédez pas aux provocations, n’entrez pas en conflit. Abordez de nouveau le problème une fois que votre enfant se sera calmé.

Estime de soi pendant la puberté

Un manque d’estime de soi apparaît souvent pendant la puberté. Beaucoup d’adolescents sont très peu sûrs d’eux quant à leur apparence, leur identité et leurs capacités.

Que faire ? Essayez de réconforter votre enfant en lui faisant des éloges. Soulignez ses performances et ses efforts. Apportez-lui votre aide lorsqu’il ne parvient pas à relever seul certains défis.

Solitude pendant la puberté

Beaucoup d’adolescents s’isolent totalement et passent plus de temps seuls car ils se sentent incompris.

Que faire ? Il y a souvent une phase de Je-m’en-foutisme pendant la puberté. Tentez quand même d’encourager votre enfant à participer à des activités et à des loisirs, de préférence avant même l’arrivée de la puberté. Veillez à ce que le temps passé sur les écrans reste raisonnable.

Irrespect durant la puberté

Pendant la puberté, les comportements d’opposition et le manque de respect se manifestent souvent à l’école, mais également vis-à-vis des parents et des frères et sœurs.

Que faire ? Fixez des limites. Des règles claires peuvent aider à prévenir les comportements irrespectueux car l’enfant en connaît les conséquences. Dans les situations difficiles, témoignez toutefois votre respect à votre enfant. Vous serez alors en droit d’attendre la même chose de sa part. Demandez à votre enfant d’expliquer son comportement.

La relation mère-enfant pendant la puberté

Pendant la puberté, les adolescents développent souvent une certaine agressivité vis-à-vis de leurs parents. Celle-ci vise souvent très fortement vers la mère. La raison : les mères passent souvent plus de temps avec les enfants et sont donc plus souvent confrontées à leurs états d’âme. Que ce soit chez les filles ou les garçons, la puberté constitue également une période de détachement vis-à-vis de la mère. C’est un processus naturel mais qui peut parfois conduire à de violentes altercations. La relation mère-fille peut être mise à rude épreuve, car la fille doit trouver son propre rôle en tant que femme pendant la puberté. Les mères devraient essayer de rester aussi détendues que possible par rapport à cela, car les conflits avec leur fils ou leur fille sont normaux et importants.

La fatigue chez les adolescents

La fatigue ressentie pendant la puberté est souvent liée à un changement du rythme sommeil-éveil. Pour la réduire, les parents peuvent essayer les choses suivantes :

  • Veiller à des heures de sommeil régulières : même si les enfants sont plus âgés, un plan de sommeil peut aider les adolescents à dormir suffisamment.
  • Limiter le temps passé sur écran : la lumière bleue dégagée par les écrans maintient l’état de veille et peut conduire à des troubles du sommeil. Dans l’idéal, il faudrait laisser de côté son téléphone portable et les autres appareils au moins une heure avant de se coucher. Les parents devraient montrer l’exemple.
  • Un bon environnement de sommeil : un lit douillet, la bonne température et des conditions de luminosité adaptées garantissent un bon environnement de sommeil.
  • Pas de caféine le soir : les adolescents devraient éviter les boissons contenant de la caféine le soir car elles peuvent les empêcher de s’endormir.
  • Proposer des exercices de relaxation : la méditation ou les entraînements autogènes peuvent aider à mieux trouver le sommeil.
  • Dialoguer : si vous constatez des troubles du sommeil récurrents chez votre enfant, abordez le sujet avec lui. Ensemble, vous pouvez faire appel à un professionnel, car les troubles du sommeil persistants conduisent à un état d’épuisement et peuvent aggraver le manque de motivation et d’entrain pendant la puberté.
Vous trouverez ici des conseils pour un sommeil réparateur

Manque de motivation pendant la puberté

Au grand dam de leurs parents, beaucoup d’adolescents traversent une forte phase de Je-m’en-foutisme pendant la puberté : le manque d’envie, d’entrain et de motivation sont alors monnaie courante. Les parents ont plus de mal à enthousiasmer leurs enfants pour une activité. Il est donc utile que les enfants aient des loisirs et des centres d’intérêt avant même la puberté. Il est également préférable que les parents ne critiquent pas constamment l’attitude des adolescents, mais qu’ils essaient plutôt de formuler leur désapprobation de manière positive.

Dépression, angoisses et manque d’estime de soi pendant la puberté

Les sentiments et les états d’esprit négatifs envers soi-même sont monnaie courante pendant la puberté. Le corps notamment se transforme énormément pendant cette phase de la vie, ce qui conduit beaucoup d’adolescents à éprouver de l’incertitude et à douter d’eux-mêmes. C’est pourquoi il est important que les parents encouragent activement une perception positive du corps, c’est-à-dire un état d’esprit sain vis-à-vis de son propre corps.

  • Parlez ouvertement avec vos enfants des changements physiques.
  • Faites-leur comprendre qu’il est normal d’avoir des formes corporelles différentes.
  • Soyez un exemple et exprimez-vous positivement sur votre propre apparence.
  • Expliquez que beaucoup de photos publiées dans les médias, en particulier sur les réseaux sociaux, sont retouchées ou traitées par un filtre.
  • Incitez vos adolescents à se nourrir sainement et à faire du sport.

Si vous constatez chez votre enfant un abattement persistant, des troubles alimentaires, une perte de poids, des angoisses diffuses et une apathie prononcée, il pourrait s’agir de symptômes de dépression. Dans ce cas, il convient de faire appel à une aide professionnelle.

Votre enfant a-t-il un comportement inhabituel pendant la puberté ? Ou ses symptômes indiquent-ils vraiment une dépression ? 

Apprenez-en davantage sur la dépression juvénile et où obtenir de l’aide

Il est important de reconnaître que l’agressivité, les crises de colère et les sautes d’humeur sont normales à la puberté. Elles ne sont pas forcément dirigées vers les parents mais constituent une soupape permettant de faire face aux nombreux changements de l’adolescence. Pendant la puberté, une communication ouverte et franche aide à maintenir de bon rapport avec votre enfant. Acceptez le fait que votre enfant développe un nouveau besoin d’autonomie. C’est avant tout en faisant preuve de patience, de sérénité et d’affection que l’on parvient à traverser cette période au mieux.

Conseils de santé d’Helsana

Les conseils de santé d’Helsana ont guidé l’équipe de rédaction pour la publication de cet article. Alimentation, activité physique, ou attitude à adopter face à un diagnostic qui vous a été communiqué ou des traitements qui vous ont été conseillés : nos conseillères et conseillers de santé répondent volontiers à toutes vos questions de santé. 

Continuer à lire

Qu’est-ce que la dépression juvénile ?
Puberté ou dépression ? Le comportement des adolescents ne permet pas toujours de détecter une dépression. Voici les symptômes devant alerter.
10 novembre 2021 3 minutes

Acné : les causes et traitements
Vous avez de l’acné ? Découvrez comment atténuer les symptômes de l’acné et combattre ses causes à long terme en utilisant les bons remèdes.
3 août 2023 5 minutes

Sujets

Newsletter

Tous les mois, apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur les offres attrayantes des sociétés du Groupe Helsana * tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Envoyer

Merci pour votre inscription.
Vous venez de recevoir un e-mail avec un lien de confirmation. Veuillez cliquer sur ce lien pour finaliser votre inscription.

Malheureusement, une erreur s’est produite.

Vos données n’ont pas pu être transmises. Veuillez réessayer ultérieurement.

* Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA et Helsana Accidents SA.