Myope ou hypermétrope – quelle est la différence ?

Quatre Suisses et Suissesses sur cinq souffrent de troubles de la vision. Mais comment apparaît une myopie ou une hypermétropie ? Et comment la prévenir ?

13.05.2022 Nina Merli 7 minutes

La majorité de la population suisse a besoin d’une aide visuelle. Selon des enquêtes d’OPTIQUESUISSE, l’association suisse d’optométrie et d’optique, 80 % des 16-74 ans en Suisse portent des lunettes ou des lentilles de contact. Ce chiffre est plus élevé que celui des enquêtes précédentes. Mais cela ne signifie pas que nous voyons de moins en moins bien. Avant, les troubles légers de la vision n’étaient souvent pas détectés et donc pas corrigés. L’évolution démographique a aussi des effets sur la hausse des chiffres : la population vit plus longtemps et, avec l’âge, la vision de près a tendance à baisser. 

Vue d’ensemble des troubles de la vision

Myopie

Comment définir la myopie ?

La myopie est un trouble de la vision congénital ou acquis de l’œil. Les personnes myopes voient les objets éloignés de façon vague et floue, mais ils distinguent sans problème les objets proches. On mesure la myopie avec des dioptries négatives. Une correction peut être judicieuse à partir d’une valeur de -0,5 dioptrie, elle est nécessaire à partir de -1,0.

Comment apparaît la myopie ?

La longueur de l’œil est innée, mais elle peut évoluer au cours de la croissance. En principe, il existe deux causes à la myopie :

  • Le globe oculaire est devenu un peu trop long (myopie axiale).
  • Le cristallin et la cornée réfractent trop la lumière (myopie réfractive).

Une association des deux types de myopie est aussi possible. En présence de l’une ou l’autre des causes, les rayons lumineux se focalisent avant la rétine plutôt que sur la rétine (comme sur un œil en bonne santé). Résultat : nous voyons une image floue. La myopie est souvent héréditaire. Si les deux parents sont myopes, les enfants seront également touchés dans 60 % des cas. Si la myopie n’est pas innée, un excès de travail de près ou de lumière artificielle peut nuire à l’acuité visuelle : lire des livres et des journaux, mais aussi faire un usage intensif de smartphones, tablettes et autres écrans peut entraîner une myopie.

Quelles sont les conséquences de la myopie ?

La myopie augmente partout dans le monde. Selon une étude récente, la myopie avance largement, pas uniquement chez les enfants, comme on le pensait avant, mais aussi chez les adultes entre 20 et 30 ans. En général, la myopie se corrige facilement avec une aide visuelle, c’est-à-dire avec des lunettes ou des lentilles de contact.

À partir d’une dioptrie de -6, on parle de myopie pathologique, c’est-à-dire de maladie. Conséquences :

  • L’œil très allongé peut étirer la rétine et la choroïde si fortement qu’il en résulte une rétine très allongée.
  • Cela augmente le risque de décollement de la rétine ou de maladie de la macula, comme la cataracte ou le glaucome. Symptômes typiques d’un décollement de la rétine : voir des éclairs, des ombres et une pluie de suie (apparition de points noirs et tâches dans le champ de vision).

Comment traiter la myopie ?

Une aide visuelle adaptée peut permettre de guider la lumière incidente devant les yeux, de sorte que ce qui est vu n’est plus représenté devant mais exactement sur la rétine.

Lunettes : La myopie est corrigée par une lentille de distraction, qui repousse le point au niveau duquel les objets lointains apparaissent nettement, de sorte qu’ils ne se trouvent plus devant, mais directement sur la rétine. Les verres négatifs sont un peu plus épais sur les bords qu’au centre, mais des techniques modernes permettent de les affuter très finement.

Lentilles de contact : Les lentilles de contact ne fonctionnent pas selon le même principe que les lunettes. Elles permettent une acuité visuelle optimale, même en cas de forte myopie. Si l’œil peut recevoir des lentilles de contact et si les consignes d’entretien et les contrôles réguliers sont respectés, les lentilles de contact peuvent être portées sans problème pendant une longue période. Vous ne devriez toutefois pas porter de lentilles de contact de façon permanente, mais alterner la correction avec des lunettes adaptées.

Laser : La myopie peut aussi être corrigée avec des traitements de l’œil modernes par laser. Il existe pour cela différentes procédures. Le traitement par laser nivèle durablement la cornée, ce qui compense le trouble de la vision. S’il existe aussi un astigmatisme, celui-ci peut être traité simultanément.

De l’air frais pour une meilleure vue

Se défouler chaque jour en plein air pendant quarante minutes suffit déjà à protéger contre la myopie les enfants en âge d’être scolarisés. C’est la conclusion d’une étude chinoise qui s’est intéressée au lien entre l’activité en plein air et la myopie chez les enfants. Regarder en permanence la télévision, l’ordinateur et le smartphone, ainsi manquer de lumière naturelle sont des facteurs essentiels du développement de la myopie. C’est la raison pour laquelle il est conseillé aux parents de laisser autant que possible leurs enfants jouer dehors, à la lumière du jour. Des chercheurs australiens essaient maintenant de savoir si rester en plein air peut également avoir une influence positive sur la myopie des adultes. 

Hypermétropie

Comment définir l’hypermétropie ?

Du fait de l’hypermétropie, vous voyez bien de loin, mais ne percevez pas nettement les petits caractères ou les objets proches. L’hypermétropie ne doit toutefois pas être confondue avec la presbytie. On mesure l’hypermétropie avec des dioptries positives. Chez la plupart des personnes concernées, le pouvoir de réfraction des yeux est inférieur à +4 ou +5 dioptries.

Comment apparaît l’hypermétropie ?

En cas d’hypermétropie, le point focal de la lumière ne se trouve pas exactement sur la rétine, mais derrière. Cette situation peut être due aux causes suivantes :

  • Le globe oculaire est un peu plus petit que la normale (hypermétropie axiale).
  • Dans de rares cas, le cristallin et la cornée ne peuvent pas réfracter la lumière de manière suffisamment forte (hypermétropie réfractive).

En fonction de l’âge et des caractéristiques de l’hypermétropie, les objets éloignés sont perçus plus nettement que les objets proches. L’intensité de l’hypermétropie n’évolue que rarement avec l’âge (contrairement à la myopie).

Quelles sont les conséquences de l’hypermétropie ?

L’hypermétropie n’est souvent pas identifiée au jeune âge. En effet, le système visuel peut encore bien la compenser. Mais au prix d’un effort visuel, quand bien même inaperçu. En cas d’hypermétropie plus forte ou avec l’âge, cet effort peut toutefois déclencher diverses douleurs physiques : surmenage et fatigue des yeux, douleurs oculaires et maux de tête, voire même douleurs à la nuque et au dos. Des yeux qui démangent ou des conjonctivites fréquentes peuvent aussi être une conséquence de l’hypermétropie.

Plus d'informations sur la conjonctivite

Presbytie ou hypermétropie ?

L’élasticité du cristallin diminue chez tous les êtres humains au fur et à mesure que l’on avance en âge. Le cristallin devient plus épais et plus ferme, la capacité d’accommodation diminue. Cela signifie que le cristallin ne peut plus se courber aussi facilement, les objets proches deviennent soudain flous. La presbytie apparaît le plus souvent entre 40 et 50 ans.

La distance de lecture normale est comprise entre 30 et 40 centimètres. En cas de presbytie, la distance s’allonge, jusqu’à ce que les bras deviennent « trop courts » pour créer l’espace nécessaire avec le journal ou le menu. Si l’on ignore la presbytie, des maux de tête ou des démangeaisons oculaires peuvent apparaître, en plus de la baisse de la vision.

La presbytie peut être compensée par des lunettes ou des lentilles de contact. On choisit généralement la correction la plus faible. La capacité d’accommodation restante du cristallin est ainsi utilisée et le punctum remotum (le point le plus éloigné que l’œil voit encore nettement) est maintenu le plus loin possible de l’œil. Avec la progression de la presbytie jusqu’à 70 ans environ, la correction doit sans cesse être augmentée pour la vue de près.

Comment traiter l’hypermétropie

Vous pouvez corriger une hypermétropie avec des lunettes ou des lentilles de contact. Pour l’hypermétropie, on utilise des lentilles convergentes ou des verres convergents, avec une valeur de réfraction ou de dioptrie positive. Autrement dit : les lentilles sont courbées vers l’extérieur (convexes) et rassemblent ainsi les rayons lumineux avant qu’ils arrivent sur la cornée. En cas d’hypermétropie très prononcée, les lentilles de contact sont privilégiées car les verres de lunettes nécessaires pour la correction seraient très épais et donc très lourds.

Les personnes hypermétropes, tout comme les personnes myopes, peuvent aussi envisager un traitement par laser : elles ont alors le choix entre différentes procédures laser et l’implantation de lentilles de contact ou d’autres opérations chirurgicales du cristallin.

Continuer à lire

L’œil : structure et fonctionnement
Cornée, cristallin, rétine – l’œil est un organe sensoriel très complexe. Nous présentons sa structure et le fonctionnement de ses composantes.
13 mai 2022 5 minutes

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Dies ist ein Pflichtfeld
Dies ist ein Pflichtfeld
Dies ist ein Pflichtfeld
Muss eine Email sein

Vielen Dank für Ihre Anmeldung

Sie werden in Kürze über aktuelle Themen informiert. Sie können sich jederzeit von unserem Newsletter wieder abmelden