L’essentiel sur le régime paléo

Contrairement à ce que laisse penser son nom, le régime paléo est en fait un mode d’alimentation spécifique et non un régime. Alors quels sont les aliments autorisés ? Et quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Découvrez l’essentiel.

28.01.2022 Lara Brunner 3 minutes

Comment fonctionne le régime paléo ?

Souvent, le régime paléo est aussi qualifié de régime de l’âge de pierre. Cela tient au fait que ce mode d’alimentation s’inspire de l’âge de pierre – le Paléolithique. Ainsi, le menu comprend uniquement des aliments qui existaient déjà à cette époque.

Quels sont les aliments autorisés dans le régime paléo ?

  • Légumes
  • Fruits
  • Noix et graines
  • Viande, poisson, volaille
  • Œufs
  • Miel et sirop d’érable
  • Huile de coco, d’olive, d’avocat, de macadamia, de noix, de sésame et de palme
  • Pommes de terre et riz (rarement et en petites portions)

Quels sont les aliments interdits dans le régime paléo ?

  • Sucre, substituts de sucre, édulcorants, friandises
  • Boissons sucrées, alcool, café
  • Céréales et produits à base de céréales
  • Légumineuses
  • Lait et produits laitiers
  • Huiles et graisses végétales raffinées
  • Additifs
  • Saucisses, charcuterie et autres aliments industriels transformés

Recettes paléo dans l’app Helsana Coach

Retrouvez une foule de recettes adaptées au régime paléo dans l’app Helsana Coach. Il vous suffit pour cela d’utiliser le filtre «Paléo» comme mode d’alimentation. Essayez par exemple notre poêlée de légumes colorés ou notre salade fraises-épinards.

Les avantages du régime paléo

La malbouffe et les autres aliments fortement transformés n’atterrissent jamais dans l’assiette. La part de calories vides, c’est-à-dire de calories qui n’ont aucune utilité pour notre corps, est ainsi réduite.

Mais opter pour un régime paléo ne demande pas de compter les calories ni de s’affamer. Les restrictions portent simplement sur certains groupes d’aliments, et non sur les calories.

Le régime paléo nourrit bien. Et prévient ainsi la surcharge pondérale. Par ailleurs, ce régime alimentaire peut améliorer le taux de glycémie des patientes et patients atteints de diabète de type 2 et réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Les inconvénients du régime paléo

Choisir de suivre un régime paléo implique une modification radicale de ses habitudes. Ce n’est pas toujours facile à mettre en place et cela demande beaucoup de temps. En outre, la viande, les légumes et les fruits de qualité coûtent cher.

Le menu du régime paléo compte de nombreux ingrédients riches en protéines. À long terme, une consommation trop élevée de protéines peut toutefois causer des problèmes de santé, comme la goutte, les calculs rénaux et l’artériosclérose.

En savoir plus sur les protéines

Les chasseurs-cueilleurs avaient un mode de vie très actif, d’où leur besoin accru en calories. Et cela se reflétait aussi dans leur alimentation. Une personne qui a par exemple un travail de bureau et reste assise la majorité du temps brûle toutefois nettement moins de calories et devrait donc en ingérer moins.

Une forte consommation de viande est également problématique. Il vaut mieux lui préférer de grandes quantités de légumes et de noix. Ou avoir recours à des céréales complètes, même si elles ne figurent pas sur la liste. Elles sont en effet plus durables pour le climat, tout en assurant un bon apport nutritionnel.

Vous avez des questions sur votre nutrition ou votre poids ?

Nos conseillères et conseillers en santé sont là pour vous aider. Chez nous, vous recevez des informations et des conseils vous permettant d’adopter une alimentation équilibrée et contrôler votre poids.

Informations complémentaires sur les conseils de santé

Le régime paléo convient-il à une perte de poids ?

Le régime paléo n’est pas un régime au sens propre. C’est plutôt un mode d’alimentation, qui est généralement mis en place sur la durée.

Les personnes qui optent pour le régime paléo ingèrent la plupart des sucres par le biais des fruits et légumes. Les féculents en accompagnement sont supprimés. Ce mode d’alimentation n’entraîne toutefois pas automatiquement une perte de poids. Pour maigrir, il faut un déficit en calories. Un régime hypocalorique devrait ainsi toujours s’accompagner d’une activité physique régulière, et ce également pour des raisons de santé.

Conseils pour bouger plus au quotidien

Continuer à lire

Jeûne intermittent : méthodes et intérêt
Dans le jeûne intermittent, le rythme des repas est interrompu par de longues périodes sans prise de nourriture. Est-ce bon pour la santé ?
26 janvier 2022

Low carb : l’alimentation pauvre en glucides
Le low carb est tendance. Mais une alimentation pauvre en glucides est-elle saine ? Nos explications.
12 mars 2021

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Dies ist ein Pflichtfeld
Dies ist ein Pflichtfeld
Dies ist ein Pflichtfeld
Muss eine Email sein

Vielen Dank für Ihre Anmeldung

Sie werden in Kürze über aktuelle Themen informiert. Sie können sich jederzeit von unserem Newsletter wieder abmelden