Examiner les maux de dos à l’aide de l’imagerie médicale ?

En Suisse, de nombreuses personnes souffrent de douleurs dorsales et lombaires non spécifiques. Est-il utile d’en rechercher la cause par imagerie médicale ? Examinons les faits.

03.02.2023 Tanja Kühnle 2 minutes

Des contractures musculaires dans le dos, une musculature insuffisante du tronc ou une sollicitation inappropriée de l’appareil locomoteur peuvent être à l’origine des douleurs dorsales non spécifiques. Des maladies graves sont rarement à l’origine de ces douleurs.

Quelles sont les techniques d’imagerie médicale disponibles ?

Plusieurs procédures permettent d’identifier la cause de douleurs dorsales et lombaires non spécifiques : la radiographie classique présente les structures osseuses. La tomodensitométrie (CT) permet de reproduire les os et les articulations, mais aussi les ligaments, les tendons et les disques intervertébraux. La résonance magnétique nucléaire (RMN) produit quant à elle des clichés détaillés de parties molles et de la moelle épinière. Bien que ces procédures soient souvent utilisées en Suisse, personne ne sait vraiment si une imagerie est utile en présence de douleurs dorsales et lombaires.

L’imagerie médicale est-elle judicieuse en cas de dorsalgies ?

S’appuyant sur des études scientifiques, le Centre Harding de compétences en matière de risques de l’université de Potsdam a résumé les bénéfices et les risques des procédés d’imagerie médicale dans le cas de douleurs dorsales. Dans le cadre de plusieurs études, des adultes souffrant de douleurs dorsales et lombaires persistantes et non spécifiques ont été observés pendant une période allant jusqu’à deux ans.

Influence sur la motricité et la qualité de vie

Que les patients et patientes aient été examinés par imagerie médicale ou non, pour le même nombre de personnes, la motricité générale et la qualité de vie se sont à nouveau améliorées avec le temps.

Risques du procédé d’imagerie médicale

Des visites d’imagerie trop fréquentes peuvent provoquer des lésions chez les patients et patientes. Lorsqu’ils subissent des radiographies ou des CT, ils sont en effet exposés à des rayons qui peuvent conduire à une mutation du matériel génétique si l’emploi de telles méthodes est excessif. De plus, l’imagerie est par ailleurs susceptible de délivrer un résultat erroné ou accidentel, tel qu’une usure identifiable de la colonne vertébrale. Ce résultat n’est toutefois pas nécessairement la cause des douleurs. Dans des cas extrêmes, de tels résultats peuvent conduire à des opérations inutiles.

Résumé

En présence de douleurs dorsales non spécifiques, un examen par imagerie médicale ne contribue pas à l’amélioration de la motricité générale et de la qualité de vie.

Il est conseillé d’attendre jusqu’à ce qu’une consultation et une formation puissent permettre de déterminer les causes possibles. Celles-ci comprennent des mesures visant à renforcer l’activité corporelle au quotidien et à faire en sorte que le patient puisse gérer lui-même ses douleurs, par exemple grâce à des exercices de maîtrise du stress.

Des traitements non médicamenteux tels qu’une physiothérapie, une thérapie manuelle ou de l’acupuncture peuvent également contribuer à l’atténuation des douleurs.

Si les douleurs persistent pendant six semaines, si elles s’aggravent ou si elles restreignent de plus en plus la mobilité du patient, il est possible d’envisager une imagerie. Une procédure d’imagerie peut également être indiquée en cas de paralysie ou de sensations d’engourdissement.

Conclusion

En fin de compte, chaque personne doit décider elle-même, avec son médecin, si une imagerie peut s’avérer utile. Vous comprenez désormais mieux cette problématique.

Vous avez d’autres questions ?

Avez-vous des questions sur les maux de dos ? Ou d’autres thématiques en lien avec votre santé vous préoccupent ? Nos conseillères et conseillers en santé vous fournissent des informations utiles et des recommandations concrètes.

Conseils de santé 058 340 15 69

Du lundi au vendredi, de 08h00 à 20h00 (tarif local).

Les conseils de santé d’Helsana sont à la disposition de toutes les personnes titulaires d’une assurance complémentaire Helsana, et ils sont gratuits. Par votre appel, vous acceptez les conditions d’utilisation ainsi que la déclaration sur la protection des données.

Continuer à lire

Soulager les maux de dos
Ça tire dans le dos ? Massages, activité physique ou plantes médicinales peuvent soulager la douleur. Voici quelques conseils pratiques.
14 mai 2021

Un dos fort
Faire de l’exercice aide à combattre les douleurs. Conseils et exercices efficaces pour le dos à faire chez soi.
21 mai 2021

Newsletter