Conseils pour réduire vos primes : assurance de base

Découvrez comment vous pouvez réduire les primes de votre assurance de base.

Quel est votre modèle d’assurance ?

Outre le modèle standard BASIS, nous vous proposons des modèles d’assurance alternatifs (MAA) pour l’assurance de base obligatoire. Avec un modèle d’assurance alternatif, vous bénéficiez d’un interlocuteur central pour tous vos problèmes de santé. En outre, vous bénéficiez de rabais généreux* sur la prime de votre assurance de base :

  • PREMED-24 : 8%
  • BeneFit PLUS Médecin de famille : 10 %, 12 %, 15 % ou 16 % (en fonction du fournisseur de prestations)
  • BeneFit PLUS Télémédecine : 15%
Vers les assurances de base

Quel est le montant de votre franchise ?

Vous pouvez réduire votre prime en choisissant une franchise plus élevée pour l’assurance de base que la franchise minimum légale de 300 francs.

Franchise annuelle à option

Potentiel d’économies maximum *

Adultes

 

CHF 500.–

8% de rabais

CHF 1000.–

20% de rabais

CHF 1500.–

30% de rabais

CHF 2000.–

40% de rabais

CHF 2500.–

50% de rabais

Enfants

CHF 500.–

50% de rabais

Vous pouvez augmenter ou réduire votre franchise au 1er janvier de l’année civile suivante. Pour une demande de modification, les délais à respecter sont les suivants:

  • Si vous souhaitez abaisser (réduire) la franchise: le 30 novembre
  • Si vous souhaitez relever la franchise: le 31 décembre

Veuillez noter que l’annonce de modification doit nous parvenir au plus tard le dernier jour ouvrable avant le délai mentionné.

Modifier la franchise

* Potentiel d’économies maximum

Les rabais sur les modèles d’assurance alternatifs et les franchises annuelles plus élevées ne portent pas toujours pleinement leurs effets. Conformément aux dispositions légales, la prime réduite ne peut pas être inférieure à la moitié de la prime ordinaire (couverture accident comprise) pour une franchise minimum légale de 300 francs. En outre, les assurances-maladie ne peuvent pas octroyer un rabais dépassant 70% du risque supplémentaire assumé par l’assuré qui choisit une franchise plus élevée. Le risque supplémentaire correspond à la différence entre la franchise minimum légale et la franchise annuelle choisie.

Pas de franchises à option sur l’assurance de base pour les frontaliers

Les frontaliers ne peuvent pas choisir une franchise à option. Il ne leur est donc pas possible de choisir une franchise plus élevée pour réduire leur prime.

Qui prend en charge la couverture accident ?

Si vous travaillez au moins huit heures par semaine pour un même employeur, vous êtes automatiquement assuré contre les accidents professionnels et non professionnels. Vous pouvez alors exclure la couverture accident de votre assurance de base obligatoire. Votre prime diminue ainsi de 7%.

Modifier la couverture accident

Connaissez-vous le rabais pour enfants et jeunes ?

Nous accordons des rabais attrayants pour maintenir les primes à un niveau bas pour les familles et les jeunes.

Enfants et jeunes jusqu’à 18 ans

  • 75% de rabais sur la prime pour adultes pour le premier et le deuxième enfant.
  • 90% de rabais sur la prime pour adultes à partir du troisième enfant (si tous les enfants sont assurés pour l’assurance de base dans le même contrat familial et auprès de la même société).

Jeunes entre 19 et 25 ans

  • 20% (au Tessin 30%) de rabais sur la prime pour adultes.

Avez-vous droit à une réduction des primes ?

Si vous vivez dans des situations économiques modestes, vous pouvez obtenir une contribution financière pour votre prime d’assurance-maladie obligatoire.

Informations concernant la réduction des primes

Avez-vous droit à des prestations complémentaires ?

Si vous avez droit à des prestations complémentaires, les frais de santé vous sont remboursés. En font partie la quote-part et la franchise de l’assurance obligatoire des soins, les traitements dentaires, l’aide ménagère, les coûts liés au transport, les cures de convalescence, etc.

Bon à savoir : les prestations complémentaires (PC) à l’AVS et à l’AI sont des contributions mensuelles octroyées par l’assurance sociale. Elles sont versées lorsque les rentes, le revenu ou la fortune de la personne assurée ne couvrent pas ses besoins vitaux.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.