Aperçu des assurances

Assurances complémentaires facultatives

Assurance protection juridique Helsana Advocare EXTRA dans le monde entier

Protection juridique sans compromis : avec l’assurance protection juridique privée, de circulation et sur Internet Helsana Advocare EXTRA dans le monde entier, vous pouvez compléter de manière optimale la protection juridique dans le domaine de la santé et à l’étranger de vos assurances complémentaires TOP, COMPLETA et OMNIA.

Vous bénéficiez d’un conseil et d’une défense juridique en cas de problèmes juridiques sur Internet, dans le domaine privé et de circulation. Vous serez couvert à hauteur maximale d’1 million de francs pour les frais d’avocat et de justice.

Protection juridique dans le monde entier : conseil et défense juridique en cas de litiges sur Internet, dans le domaine privé et de circulation.

Prestations assurées

Les prestations d’assurance suivantes sont remboursées au titre de l’assurance de protection juridique Helsana Advocare EXTRA :

Protection juridique privée Jusqu’à CHF 1 mio. par cas

Conseil juridique et représentation en cas de litiges juridiques dans le domaine privé.

Vous recevez jusqu’à 1 million de francs par litige, alloués pour couvrir les honoraires d’avocat (libre choix de l’avocat), frais de justice et de procédure, expertises, indemnités judiciaires et dépens, cautions (à titre d’avance). Sont couverts les litiges avec les assurances (p.ex. avec l’assurance responsabilité civile), les litiges avec le propriétaire ou locataire (p.ex. en cas d’augmentations de loyer), les litiges avec l’employeur (p.ex. en cas de licenciement), les litiges contractuels (p.ex. contrats de vente, contrats avec une agence de voyages, mandats), les litiges entre voisins, le droit de la construction et de l’aménagement du territoire, les conseil en cas d’acquisition, aliénation ou mise en gage d’immeubles, les conseils sur des affaires relevant du droit des personnes, de la famille et de la succession.

Vous recevez par ailleurs jusqu’à 10 000 francs à titre de frais s’il est nécessaire de comparaître devant un tribunal étranger et pour frais de traduction.

Les victimes d’actes de violence bénéficient en outre d’un soutien juridique et des prestations financières suivantes en cas de décès ou d’invalidité, ainsi que pour les frais de guérison et dommages matériels:

  • Prestation en capital de 150 000 francs en cas de décès ou 300 000 francs en cas d’invalidité totale (sans progression). Les personnes de plus de 65 ans reçoivent une rente viagère, au lieu de la prestation en capital.
  • Couverture illimitée pour les frais de guérison durant cinq ans, en complément de l’assurance obligatoire des soins, de l’assurance militaire, de l’assurance-invalidité fédérale ou de l’assurance-accidents obligatoire.
  • Jusqu’à 5000 francs pour dommages aux objets que la personne assurée porte sur elle ou avec elle.

Comparatif des prestations et un aperçu des différences

Vidéo d'explication concernant la protection juridique privée

Informations complémentaires

Que couvre l’assurance de base ?

Pas de prise en charge par l’assurance de base. Les assurés doivent financer eux-mêmes les frais d’avocat et de justice.

Plus d’informations sur l’assurance de base >

Protection juridique de circulation Jusqu’à CHF 1 mio. par cas

Conseil juridique et représentation en cas de litiges juridiques dans le domaine de la circulation.

Vous recevez jusqu’à 1 million de francs par litige, alloués pour couvrir les honoraires d’avocat (libre choix de l’avocat), frais de justice et de procédure, expertises, indemnités judiciaires et dépens, cautions (à titre d’avance). Sont couverts les prétentions en dommages-intérêts (dommages matériels, causés p.ex. à votre voiture), litiges contractuels (p.ex. lors de l’achat, leasing, location ou réparation d’un véhicule), représentation en cas de procédure pénale (p.ex. amendes injustifiées), représentation en cas de procédure administrative (p.ex. retrait de permis), conseil pour tous les autres litiges.

Vous bénéficiez en outre d’un soutien juridique et des prestations financières suivantes pour les victimes d’actes de violence en cas de décès ou d’invalidité, ainsi que pour les frais de guérison et dommages matériels:

  • Prestation en capital de 150 000 francs en cas de décès ou 300 000 francs en cas d’invalidité totale (sans progression). Les personnes de plus de 65 ans reçoivent une rente viagère, au lieu de la prestation en capital.
  • Couverture illimitée pour les frais de guérison durant cinq ans, en complément de l’assurance obligatoire des soins, de l’assurance militaire, de l’assurance-invalidité fédérale ou de l’assurance-accidents obligatoire.
  • Jusqu’à 5000 francs pour dommages aux objets que la personne assurée porte sur elle ou avec elle.

Comparatif des prestations et un aperçu des différences

Erklärungsvideo zu Verkehrsrechtsschutz

Que couvre l’assurance de base ?

Pas de prise en charge par l’assurance de base. Les assurés doivent financer eux-mêmes les frais d’avocat et de justice.

Plus d’informations sur l’assurance de base >

Protection juridique sur Internet jusqu’à CHF 1 mio. par cas

Conseil juridique et représentation en cas de litiges sur Internet.

Vous recevez jusqu’à 1 million de francs par litige, alloués pour couvrir les honoraires d’avocat (libre choix de l’avocat), frais de justice et de procédure, expertises, indemnités judiciaires et dépens, cautions (à titre d’avance). Sont couverts les litiges contractuels (p.ex. contrats de vente qui ont été conclus par Internet), les litiges concernant une utilisation abusive de cartes de crédit, phishing et hacking (détournement de vos données de compte), les litiges en rapport avec le harcèlement en ligne, les menaces, la coercition ou le chantage, les litiges résultant de la violation du droit d’auteur, du droit des noms et des marques (p.ex. utilisation non autorisée d’une image).

Vous bénéficiez en outre d’un soutien juridique et des prestations financières suivantes pour les victimes d’actes de violence en cas de décès ou d’invalidité, ainsi que pour les frais de guérison et dommages matériels:

  • Prestation en capital de 150 000 francs en cas de décès ou 300 000 francs en cas d’invalidité totale (sans progression). Les personnes de plus de 65 ans reçoivent une rente viagère, au lieu de la prestation en capital.
  • Couverture illimitée pour les frais de guérison durant cinq ans, en complément de l’assurance obligatoire des soins, de l’assurance militaire, de l’assurance-invalidité fédérale ou de l’assurance-accidents obligatoire.
  • Jusqu’à 5000 francs pour dommages aux objets que la personne assurée porte sur elle ou avec elle.

Comparatif des prestations et un aperçu des différences

Vidéo d'explication concernant la protection juridique en matière de l'Internet

Que couvre l’assurance de base ?

Pas de prise en charge par l’assurance de base. Les assurés doivent financer eux-mêmes les frais d’avocat et de justice.

Plus d’informations sur l’assurance de base >

Calcul de la prime et demande d'offre

Composez votre solution d'assurance à votre guise. Vous pouvez ensuite demander une offre ou souscrire l'assurance directement en ligne.

Vers le calculateur de primes

Foire aux questions

Réponses aux questions les plus fréquentes sur l’assurance de protection juridique Helsana Advocare EXTRA :

Pour quelles raisons ai-je besoin d’une assurance de protection juridique ?

N’importe qui peut se retrouver mêlé un jour ou l’autre à un conflit juridique que ce soit en tant que participant au trafic, employé, locataire, propriétaire, consommateur, en tant que partie à un contrat ou même en tant que voisin.

Pour exercer ses droits, il est utile d’avoir un expert à ses côtés. Un litige peut s’avérer long et coûteux, et une avance sur les frais est une condition pour être représenté(e) par un avocat et pour une procédure judiciaire.

Une assurance de protection juridique vous permet de recevoir un conseil juridique, d’être représenté(e) par un avocat si nécessaire au tribunal et de couvrir une grande partie des frais d’avocat et de justice.

Mon assurance complémentaire Helsana comprend également des prestations de protection juridique. Cela n’est pas suffisant ?

Avec l’assurance complémentaire TOP, COMPLETA ou OMNIA, vous bénéficiez déjà d’une protection juridique complète en matière de santé et à l’étranger. Celle-ci vous aide en cas de litiges avec des médecins, des hôpitaux ou des assurances sociales et de responsabilité civile privée.

Les litiges juridiques étant également fréquents dans le domaine privé (p. ex. avec le bailleur ou l’employeur), en matière de circulation (p. ex. après un accident de voiture) ou également sur Internet (p. ex. utilisation abusive de cartes de crédit), vous pouvez compléter votre protection existante avec Helsana Advocare EXTRA dans le domaine de la protection juridique de droit privé, de la circulation et sur Internet. Vous bénéficiez ainsi d’une assurance de protection juridique complète qui vous protège et vous assiste dans le monde entier.

Quels sont les litiges couverts par la protection juridique Internet ?

Les cas suivants sont couverts par Helsana Advocare EXTRA :

  • Litiges contractuels, par exemple contrats de vente qui ont été conclus par Internet
  • Litiges concernant une utilisation abusive de cartes de crédit, phishing et hacking (détournement de vos données de compte)
  • Litiges en rapport avec le harcèlement en ligne, les menaces, la coercition ou le chantage
  • Litiges résultant de la violation du droit d’auteur, du droit des noms et des marques (protection active et passive des droits d’auteur), par exemple utilisation non autorisée d’une image
Quels sont les litiges couverts par la protection juridique privée ?

Les cas suivants sont couverts par Helsana Advocare EXTRA :

  • Litiges relevant du droit des assurances, par exemple avec l’assurance responsabilité civile
  • Litiges avec votre bailleur ou locataire, par exemple suite à une augmentation de loyer ou une résiliation
  • Litiges avec votre employeur, par exemple après un licenciement
  • Litiges contractuels, par exemple contrats de vente, contrats avec une agence de voyage ou mandats
  • Litiges relevant du droit de voisinage
  • Droit de la construction et de l’aménagement du territoire
  • Conseils en cas d’acquisition, aliénation ou mise en gage d’immeubles
  • Conseils dans des affaires et sur des questions de droit des personnes, de la famille ou des successions
Quels sont les litiges couverts par la protection juridique de circulation ?

Les cas suivants sont couverts par Helsana Advocare EXTRA :

  • Prétentions en dommages-intérêts pour des dommages matériels causés p. ex. à votre voiture
  • Litiges contractuels, p. ex. en cas d’achat, leasing, location ou réparation d’un véhicule
  • Représentation en cas de procédure pénale, p. ex. en cas d’amende injustifiée
  • Représentation en cas de procédure administrative, p. ex. retrait de permis
  • Conseils pour tous les autres litiges
En quoi se différencient les deux assurances de protection juridique d’Helsana ?

Helsana Advocare – l’assurance de protection juridique d’Helsana – peut être conclue dans les variantes PLUS et EXTRA :

  • Helsana Advocare PLUS est le premier choix si vous souhaitez vous assurer contre les litiges dans le domaine du droit privé et de la circulation à un prix avantageux et de manière complète et si vous attachez de l’importance à un conseil juridique compétent.
  • Vous devez souscrire Helsana Advocare EXTRA si vous souhaitez une protection et des conseils juridiques dans le monde entier qui englobent Internet en plus du droit privé et de la circulation. Vous vous déplacez souvent à l’étranger, vous achetez régulièrement sur Internet et vous attachez de l’importance à une protection complète.

Helsana Advocare EXTRA offre, comparée à Helsana Advocare PLUS, généralement des prestations plus élevées, une couverture mondiale dans tous les domaines juridiques et une protection juridique Internet étendue. Le tableau de comparaison Advocare permet de voir les différences entre les deux en un coup d’œil.

Qui est à l’origine de l’offre de protection juridique d’Helsana ?

Les prestations sont fournies par Helsana Protection juridique SA. Helsana protection juridique SA est une joint venture (coentreprise) est la filiale de Coop Protection juridique SA et d’Helsana Assurances complémentaires SA.

Quand et comment puis-je résilier l’assurance ?

Cette assurance ne pouvant être souscrite qu’avec l’assurance complémentaire TOP, COMPLETA ou OMNIA, elle est automatiquement dissoute lorsque vous résiliez votre assurance complémentaire.

  • La durée d’assurance minimale est d’une année.
  • Le contrat se prolonge automatiquement d’une nouvelle année à chaque échéance annuelle.
  • Vous pouvez résilier l’assurance au 31 décembre de chaque année. Un délai de résiliation de trois mois s’applique.
  • Un délai de résiliation réduit d’un mois s’applique en cas de modification des primes.

Plus d’informations sur la résiliation >

Existe-t-il un délai de carence ?

Le délai de carence correspond au laps de temps entre le jour où débute l’assurance conformément à votre police et le jour à partir duquel vous pouvez percevoir des prestations.

  • Le délai de carence varie d’un cas à l’autre dans cette assurance. Dans certains cas, il n’y a pas de délai de carence, tandis qu’il est de 3 mois dans d’autres. Vous devez alors attendre l’expiration de ces trois mois pour bénéficier de l’assurance de protection juridique.
  • Vous trouverez la réglementation détaillée dans les Conditions générales d’assurance (PDF, 102KB) .
Y a-t-il un rabais ? Comment puis-je réduire le montant de ma prime ?

Vous bénéficiez des rabais suivants sur la prime d’assurance d’Helsana Advocare EXTRA :

  • 100% de rabais pour les enfants jusqu’à 18 ans : Helsana Advocare EXTRA est complètement gratuite pour les enfants et payante à partir de 19 ans seulement.
  • 50% de rabais pour les jeunes entre 19 et 25 ans.
  • 25% de rabais de partenaire à partir de 2 personnes adultes d’au moins 26 ans vivant sous le même toit et assurées par le biais du même contrat que le payeur de primes.

Téléchargements