Symptômes de la dépression

Abattement, manque d’entrain, épuisement : tels sont les principaux signes d’une dépression. Apprenez-en plus sur les symptômes et les causes. L’autotest indique une éventuelle dépression.

29.10.2021 Daniela Schori 4 minutes

Une dépression influence nos sentiments, nos pensées et nos actions. Les personnes atteintes connaissent une baisse de régime considérable qui dure pendant des mois. Elles se sentent désespérées, engourdies et épuisées.

Fréquemment, des troubles physiques (troubles du sommeil, maux de tête ou épuisement) s’ajoutent aux symptômes évoqués. Les symptômes de la dépression sont variés et individuels. Il existe également une forme de dépression cachée (dépression larvée), qui se manifeste uniquement sur le plan physique. Seul un spécialiste peut donc poser un diagnostic. Adressez-vous à votre médecin de famille.

Notre test de dépression vous fournit néanmoins de premiers indices quant à la présence éventuelle d’une dépression. Les symptômes suivants doivent vous alerter :

Autotest : suis-je dépressif ?

Le test constitue une première autoévaluation : est-ce que je présente les signes typiques d’une dépression ? Votre état émotionnel actuel n’est pas l’unique composante importante. Revenez un peu en arrière : à quelle fréquence avez-vous ressenti les symptômes suivants au cours des deux dernières semaines ? 

Symptômes principaux

  • Humeur dépressive
    Je me sens toujours abattu·e, même sans raison.
  • Perte d’intérêt et absence de plaisir
    Les activités que j’aime faire habituellement ne me procurent plus de plaisir.
  • Manque de motivation et fatigue plus rapide
    Je suis plus vite fatigué·e qu’à l’ordinaire et n’ai pas d’énergie.

Symptômes additionnels

  • Baisse de la concentration et de l’attention
    J’ai des difficultés à me concentrer et à prendre des décisions.
  • Baisse de l’estime de soi et de la confiance en soi
    Je me sens peu assuré·e et ne crois pas en moi.
  • Sentiments de culpabilité et d’inutilité
    Je me fais des reproches et me sens coupable sans raison ou exagérément.
  • Vision pessimiste de l’avenir
    J’ai peur de ne plus jamais être en bonne santé et je vois l’avenir en noir.
  • Pensées suicidaires
    Je pense beaucoup à la mort, et même au suicide.
  • Changement de l’appétit
    Je n’ai pas d’appétit et je maigris.
    ou
    J’ai plus d’appétit et je grossis.
  • Perte de libido
    La sexualité ne m’intéresse plus.
  • Troubles du sommeil
    Je m’endors difficilement et je dors rarement d’une traite.

Résultat du test

Quelles affirmations correspondent à votre cas ? Les critères suivants s’appliquent au diagnostic d’une dépression : on observe au moins deux symptômes principaux et au moins deux symptômes additionnels pendant deux semaines ou une durée plus longue.

Important : le test fournit une première indication et ne saurait remplacer un diagnostic. En cas de suspicion de dépression et indépendamment du résultat du test, parlez-en à votre médecin. Un entretien personnel est un outil important pour diagnostiquer une dépression.  

En dehors des troubles émotionnels, des troubles physiques peuvent également signaler une dépression. En font partie :

  • Épuisement général
  • Problèmes d’estomac ou de digestion (constipations ou diarrhée)
  • Céphalées ou maux de dos
  • Sensation d’oppression dans le cou ou la poitrine
  • Détresse respiratoire, vertiges et problèmes cardiaques
  • Absence de menstruations, impuissance

La dépression est-elle différente chez la femme et chez l’homme ?

En principe, les symptômes de la dépression sont les mêmes pour les deux sexes. On observe néanmoins une tendance : au départ, les hommes compensent souvent les contraintes psychiques par le sport, le travail ou le sexe. Ils réagissent avec une certaine irritation et agressivité, que ce soit envers eux ou les autres, alors que les femmes développent plutôt un sentiment de culpabilité. Selon l’éducation et le milieu culturel, les hommes peuvent aussi avoir plus de mal à parler de leurs problèmes psychiques. En raison de ces facteurs, les dépressions sont diagnostiquées plus rarement et plus tardivement que chez les femmes et les hommes sont plus nombreux à mettre fin à leurs jours.

Dépression légère ou sévère ?

Selon le nombre de symptômes et leur importance, on distingue les dépressions légères, moyennes et sévères. Les médecins établissent leur degré de gravité comme suit :

  • Dépression légère : les personnes concernées présentent au moins deux symptômes principaux et deux symptômes secondaires. La personne dépressive se sent entravée, mais peut poursuivre ses activités sociales, domestiques et professionnelles.
  • Dépression modérée : les personnes concernées présentent deux symptômes principaux et trois ou quatre autres symptômes. Elles sont fortement limitées au quotidien. Elles ne peuvent que difficilement poursuivre leurs activités.
  • Dépression sévère : un épisode dépressif sévère est diagnostiqué en présence des trois symptômes principaux (humeur dépressive, manque de motivation et perte d’intérêt). Quatre autres symptômes au minimum viennent s’y ajouter. Les activités sont extrêmement limitées.

Vous avez besoin de conseils pour lutter contre la dépression ?

Nos conseillères et conseillers en santé vous expliquent comment reconnaître, prévenir et soigner les dépressions. Nous vous aidons également à trouver des thérapeutes reconnus.

Plus d’informations sur les Conseils de santé

Causes et déclencheurs

Les dépressions résultent de l’interaction de plusieurs influences. Des événements stressants (perte, dévalorisation ou sollicitation excessive) sont souvent des déclencheurs. Les facteurs les plus fréquents sont :

L’influence de facteurs héréditaires a été prouvée dans nombre d’études sur les prédispositions familiales. Le principe est le suivant : plus le lien de parenté est étroit, plus le risque de dépression est élevé.

Certaines expériences marquantes que nous vivons dans l’enfance ou à l’âge adulte nous rendent plus vulnérables et plus sujets à la dépression. Les traumatismes peuvent même affecter notre patrimoine génétique.

Certains médicaments, tout comme l’abus de drogues et d’alcool, peuvent favoriser, voire déclencher la dépression.

Lorsque le corps ne supporte plus le stress chronique, il développe des symptômes tels que des problèmes d’estomac, des insomnies, des tensions ou des dépressions.

Des carences en vitamine B12, en fer et en acide folique peuvent entraîner une anémie qui peut à son tour favoriser la dépression. La vitamine D influence également le fonctionnement de notre système nerveux.

La dépression a de nombreux visages. Si vous avez des symptômes, n’attendez pas. Plus tôt vous réagissez, plus le traitement sera efficace.

Continuer à lire

Les types de dépression les plus fréquents
Outre la dépression normale, il existe d’autres types de dépression. En apprendre plus ici.
29 octobre 2021 4 minutes

Aide en cas de dépression
Qui traite la dépression ? Quelles thérapies et méthodes envisager ? Voici comment procéder.
29 octobre 2021

Sujets

Dépression

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Envoyer

Merci pour votre inscription.
Vous venez de recevoir un e-mail avec un lien de confirmation. Veuillez cliquer sur ce lien pour finaliser votre inscription.

Malheureusement, une erreur s’est produite.

Vos données n’ont pas pu être transmises. Veuillez réessayer ultérieurement ou prendre contact avec notre Service Clientèle, au 0844 80 81 82.