Vue d’ensemble

Le quotidien en EMS: une nouvelle expérience

On ne s’habitue pas du jour au lendemain à la vie dans un établissement médico-social. On se trouve en compagnie de personnes qui nous sont dans un premier temps étrangères. On est limité dans l’organisation de son quotidien et dépendant de l’aide du personnel de soins. De nombreuses personnes en établissement médico-social ressentent également un sentiment de solitude. La vie dans le nouvel environnement est plus facile si l’on parvient à conserver un état d’esprit positif et à accepter sa nouvelle situation de vie.

Aufenthalt im Pflegeheim

Grâce à votre expérience de vie, vous savez que votre attitude est déterminante pour faire face à l’adversité. N’acceptez pas que l’on vous prive des bons souvenirs qui agrémentaient votre foyer, mais n’oubliez pas non plus d’aller de l’avant..

Pour que vous vous sentiez bien mentalement et physiquement, il est important que vous participiez, dans la mesure du possible, à la vie en communauté de l’établissement. Entretenez des contacts avec les autres pensionnaires et ne portez pas trop d’attention à leurs éventuelles manies. Chacun d’entre nous devient quelque peu entêté en vieillissant, mais, espérons-le, un peu plus sage aussi. Allez vous promener si votre mobilité vous le permet.

Rester actif mentalement et physiquement

Restez actif: profitez des offres de l’établissement et participez à des activités de groupe, des cours et des excursions. Les jeux de société, les énigmes à résoudre et la lecture sont des possibilités amusantes d’entraîner la mémoire. Vous aimez peut-être vous retrouver seul de temps en temps, mais veillez à ne pas trop vous exclure. Préservez votre indépendance autant que possible. Faites vos courses vous-même en dehors de l’établissement si votre santé vous le permet. Rendez-vous de temps à autre à un concert ou allez au théâtre et faites-vous emmener par un proche ou une amie.

Le droit à un traitement respectueux

En tant que pensionnaire d’un établissement médico-social, vous avez le droit d’être pris au sérieux en tant que personne. La direction de l’établissement et le personnel soignant sont tenus de respecter votre autonomie et de prendre vos besoins et désirs au sérieux. Vous avez également le droit de vous plaindre si vous n’êtes pas satisfait. Cherchez le dialogue avec la personne en charge ou son supérieur hiérarchique et justifiez vos critiques. Tout problème peut être résolu si toutes les personnes concernées tendent la main. Si un conflit a priori insurmontable se prépare, vous ou vos proches pouvez contacter le Centre de réclamations indépendant pour personnes âgées (UBA) (Zurich/Schaffhouse, Suisse centrale et orientale). Il conseille et soutient les personnes âgées qui sont dupées, exploitées ou négligées.

La question se pose aussi régulièrement pour les proches de personnes qui vivent dans un établissement médico-social. Adressez-vous à la direction de l’établissement, au personnel soignant ou, dans le cas d’affaires médicales, au médecin traitant qui pourront vous renseigner de manière compétente. Entretenez le contact avec la direction de l’établissement et enquérez-vous de temps en temps de leur avis sur l’état de santé de la personne vivant dans l’établissement.

Mots-clés

Article suivant

Détection précoce du cancer de la prostate par dosage du PSA

Mesure salvatrice, oui ou non ? Un aperçu clair et rapide des avantages et des risques du test PSA pour la détection précoce du cancer de la prostate.

Vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole

Vaccination : oui ou non ? La rougeole, les oreillons et la rubéole sont des maladies infectieuses virales hautement contagieuses.

Articles similaires

Une retraite sans soucis

Prévoyez à temps votre retraite en suivant nos recommandations.

Helsana

Garder la joie de vivre jusqu’à ses vieux jours

Vieillir est synonyme de nombreux changements. La qualité de vie ne doit toutefois pas nécessairement en souffrir.

Sujets avec cet article

0 Article

La bonne alimentation

4 Article