Qu’est-ce que la dépression juvénile ?

Votre enfant a-t-il un comportement inhabituel depuis la puberté ? Ou ses symptômes indiquent-ils vraiment une dépression ? Il est bien souvent difficile de répondre à cette question. L’essentiel en bref.

10.11.2021 Lara Brunner 3 minutes

La dépression est la maladie psychique la plus fréquente chez l’enfant et l’adolescent. C’est bien souvent à cette période de la vie qu’elle apparaît. À la puberté, les filles sont autant touchées que les garçons. Par la suite, les cas sont plus fréquents chez les filles. Elles en sont deux fois plus souvent atteintes.

Quels sont les symptômes de la dépression juvénile ?

Une dépression chez un adolescent ou un enfant n’est bien souvent pas manifeste au premier coup d’œil. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela : la maladie ne se présente pas toujours de la même manière et les symptômes sont variés. Bien souvent, ils sont imputés à la puberté alors qu’il s’agit d’une dépression. Par ailleurs, les patients présentent souvent des troubles du comportement, ce qui place ainsi d’autres problèmes au centre de l’attention.

Les symptômes varient selon l’âge de l’enfant.

  • Pleurs fréquents
  • Visage peu expressif
  • Irritabilité
  • Attachement
  • Apathie
  • Perte d’envie de jouer
  • Troubles du sommeil
  • Troubles alimentaires

  • Absence de joie
  • Expression du visage triste
  • Sautes d’humeur
  • Anxiété
  • Apathie
  • Peu d’intérêt pour les activités de motricité
  • Irritabilité allant jusqu’à un comportement agressif
  • Troubles alimentaires
  • Troubles du sommeil

  • Verbalisation de la tristesse
  • Problèmes de concentration
  • Mauvaises performances scolaires
  • Anxiété
  • Autocritique
  • Troubles psychomoteurs
  • Perte d’appétit
  • Troubles du sommeil
  • Pensées suicidaires

  • Doute de soi
  • Problèmes de concentration
  • Lassitude
  • Sautes d’humeur
  • Troubles des performances
  • Retrait de la vie sociale
  • Troubles psychosomatiques tels que des maux de tête
  • Perte de poids
  • Troubles du sommeil ou besoin important de sommeil
  • Maux de tête
  • Pensées suicidaires

Il n’est pas rare chez les jeunes que d’autres maladies psychiques accompagnent la dépression, comme de l’anxiété, des addictions, des troubles alimentaires ou des TOC.

Quelles sont les causes de la dépression juvénile ?

Nos conseillères et conseillers en santé vous expliquent comment reconnaître, prévenir et soigner la dépression juvénile. Ils vous aideront également à trouver des thérapeutes reconnu·e·s. 

Plus d’informations sur les conseils de santé

Quelles sont les causes de la dépression juvénile ?

Lorsque les adolescents deviennent lentement adultes, ils doivent faire face à de nouveaux défis. Leur personnalité évolue et ils doivent trouver qui ils sont, ou qui ils voudraient être. Mais les transformations physiques et la sexualité gagnent aussi en importance. Ils se détachent du cocon familial, deviennent autonomes et gagnent ainsi en liberté mais également en responsabilité. Les performances scolaires deviennent également de plus en plus importantes. Les jeunes doivent réfléchir à un choix d’étude ou de métier et réalisent que les choses sérieuses commencent. Ce changement est stimulant mais peut aussi conduire le jeune à se sentir dépassé.

 

Les défis précités auxquels les adolescents doivent faire face ne sont bien souvent pas les seuls déclencheurs d’une dépression. Il est fréquent que d’autres facteurs s’y ajoutent.

  • Prédisposition génétique
  • Problèmes familiaux importants et perdurant depuis longtemps.
  • Séparation des parents
  • Maladie grave ou décès dans la famille
  • Harcèlement
  • Grossesse non désirée
  • Maltraitance physique ou abus sexuels
  • Abus d’alcool ou de drogue

Comment pose-t-on le diagnostic de la dépression juvénile ?

En principe, les critères de diagnostic sont les mêmes pour les enfants et les adolescents que pour les adultes. Certains symptômes typiques sont toutefois parfois absents. D’autres font partie de l’étape de la vie qui consiste à devenir adulte et ne doivent donc pas inquiéter outre mesure. Il est donc toujours important de tenir compte de l’âge de l’enfant ou de l’adolescent. Il est en outre important de savoir si les symptômes persistent depuis longtemps ou s’ils sont passagers. Le diagnostic doit être posé par un·e médecin ou un·e psychothérapeute.

Comment traite-t-on une dépression juvénile ?

Si une dépression chez un enfant ou un adolescent n’est pas traitée, elle peut devenir chronique. En outre, le risque de rechute augmente.

Il est tout d’abord important d’expliquer à l’enfant ou l’adolescent ce qu’est une dépression dans un langage adapté à son âge. Une psychothérapie doit ensuite être mise en place. Bien souvent, le ou la thérapeute implique également la famille ou d’autres personnes de référence. Si nécessaire, il faut compléter le traitement de psychothérapie par un traitement médicamenteux.

Voilà comment soigner une dépression

Conseils pour les parents

  • Demandez l’aide des professionnels. C’est la seule manière de traiter durablement la dépression.
  • Faites comprendre à votre enfant qu’il peut à tout moment vous parler de ses problèmes. Faites preuve de compréhension s’il ne souhaite pas en parler.
  • Écoutez-le attentivement lorsqu’il se confie à vous. Aidez-le à trouver lui-même des solutions à certains problèmes.
  • Évitez les affirmations du genre « Ça va s’arranger » ou « Prends un peu sur toi » qui ne font pas avancer les choses et mettent votre enfant sous pression.
  • Planifiez différentes activités ou sorties. Même si votre enfant n’a pas envie d’entreprendre quoi que ce soit.
  • Restez positif. Félicitez votre enfant lorsqu’il a fait quelque chose de bien. Vous renforcerez ainsi sa confiance en lui. Et vous briserez les modes de pensée négatifs.
  • Si votre enfant exprime des pensées suicidaires, adressez-vous immédiatement à un·e professionnel·le de la santé, qui pourra évaluer le niveau de risque.

Continuer à lire

Reconnaître les maladies psychiques
Un trouble psychique bouleverse l’équilibre personnel. Dépression, angoisses, dépendance, un comportement ostensible sont des symptômes typiques.
22 octobre 2021

Les types de dépression les plus fréquents
Outre la dépression normale, il existe d’autres types de dépression. En apprendre plus ici.
29 octobre 2021 4 minutes

Sujets

Dépression

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Envoyer

Merci pour votre inscription.
Vous venez de recevoir un e-mail avec un lien de confirmation. Veuillez cliquer sur ce lien pour finaliser votre inscription.

Malheureusement, une erreur s’est produite.

Vos données n’ont pas pu être transmises. Veuillez réessayer ultérieurement ou prendre contact avec notre Service Clientèle, au 0844 80 81 82.