Gymnastique postnatale

De la gymnastique au yoga : l’offre de cours postnataux est variée. Tous ont pour but de renforcer le centre du corps et le plancher pelvien. Découvrez l’offre qui vous convient le mieux et quelles prestations sont prises en charge par Helsana.

À quoi sert la gymnastique postnatale ?

La grossesse et l’accouchement sollicitent et étirent fortement la musculature périnéale. La gymnastique postnatale a donc surtout pour but de redonner du tonus au centre de votre corps. Le périnée a en effet des fonctions essentielles : il offre un soutien à nos organes internes et nous permet de nous tenir debout. Un périnée fort est aussi essentiel pour que les muscles constricteurs de la vessie et de l’intestin fonctionnent correctement.

Vous pouvez commencer la gymnastique postnatale environ six à huit semaines après l’accouchement. Après une césarienne, il est recommandé d’attendre dix semaines. Les exercices postnataux devraient idéalement être répétés deux à trois fois par semaine. Il existe aussi des petits exercices à réaliser à l’occasion, par exemple en attendant le bus. Exemple : contractez tous les muscles du bas ventre en même temps. Comptez jusqu’à six et relâchez.

Diastase abdominale : lorsque la musculature ventrale doit s’écarter

Pendant la grossesse, les muscles abdominaux droits s’écartent pour faire de la place à l’utérus et au fœtus qu’il contient. Ce phénomène est appelé diastase abdominale. Après l’accouchement, vous sentez une fente au milieu du ventre. Le plus souvent, la paroi abdominale se reforme d’elle-même. Mais il arrive qu’il faille suivre un traitement individuel. Abordez cette question avec votre sage-femme ou le personnel infirmier pendant le post-partum.

Ce qui se passe pendant le post-partum

Quels types de cours postnataux y a-t-il ?

La gymnastique postnatale a de nombreuses facettes. Dans les cours, vous effectuez des exercices de renforcement musculaire et obtenez des informations intéressantes sur la récupération postnatale. Ces cours permettent aussi de poser des questions et de partager des expériences avec d’autres mères.

Nos prestations pour votre gymnastique postnatale

L’assurance complémentaire COMPLETA prend en charge 75 % des coûts jusqu’à un montant de 500 francs par année pour des cours en lien avec la grossesse, p. ex. la gymnastique postnatale et périnéale.

Gymnastique postnatale classique

La gymnastique postnatale vous propose de réaliser divers exercices de renforcement de votre musculature abdominale et dorsale ainsi que de vos jambes. Les cours comprennent en outre divers exercices de détente, d’étirement et de respiration. Vous retrouvez ainsi de meilleurs sensations corporelles. Des cours d’une heure sont aussi souvent proposés, auxquels vous pouvez emmener votre bébé. La monitrice ou le moniteur vous montre les exercices avec votre enfant, que vous pouvez intégrer de manière ludique à votre quotidien.

Yoga postnatal

Le yoga est bénéfique pour la paix intérieure et l’équilibre. Les divers exercices tonifient le corps et permettent de gagner en souplesse. Le yoga postnatal vise avant tout le renforcement du périnée, du dos et de la musculature abdominale. Les exercices contribuent à atténuer les tensions corporelles.

Pilates postnatal

Le but du pilates est d’entraîner et d’harmoniser le corps et l’esprit. La méthode est focalisée sur le centre du corps. Grâce à des exercices ciblés, vous renforcez et tonifiez vos muscles et tendons dans la région abdominale.

Quelle est la différence entre le pilates et le yoga ?

La différence entre le pilates et le yoga se situe surtout dans la technique de respiration. En pilates, on inspire par le nez et on expire par la bouche. En yoga, on respire uniquement par le nez ; de plus, la respiration joue un rôle plus important qu’en pilates dans la réalisation des mouvements.

Pilates : de quoi s’agit-il vraiment ? Yoga : ce que vous devez savoir

Renforcement périnéal à domicile

Les cours de gymnastique postnatale ont plusieurs avantages. La monitrice ou le moniteur peut vous assister individuellement et vous corriger si vous effectuez l’exercice de manière imprécise. L’entraînement dans son ensemble améliore la motivation, et passer un moment avec des personnes dans la même situation fait du bien. Vous pouvez toutefois aussi entraîner à tout moment votre périnée seule chez vous ou réaliser les exercices en complément à un cours.

Six exercices pour le plancher pelvien à effectuer au quotidien

Gymnastique prénatale avec ou sans bébé ?

Selon l’offre, le cours se déroule en présence de bébé ou sans lui. En ce qui concerne la gymnastique postnatale, il n’est pas toujours aisé d’intégrer votre bébé à l’entraînement. Des exercices de renforcement du périnée ou des techniques de relaxation ne s’y prêtent pas forcément. Sans bébé, vous pourrez vous concentrer pleinement sur vous pendant le cours. Vous et les autres participantes ne serez ainsi pas distraites. Certains cours incluent un service de garde d’enfants gratuit. Veuillez vous renseigner auprès de l’organisateur.

Gymnastique postnatale pendant la crise sanitaire

Actuellement, de nombreux cours de gymnastique postnatale se déroulent en ligne. Demandez les services d’une baby-sitter pour la durée de votre cours. Vous pourrez ainsi vous retirer et vous focaliser sur vous et votre périnée.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.