Des contractions jusqu’au premier cri

Le grand jour approche. Restez calme et détendue. Il est important que la future maman soit parfaitement détendue pour que l’accouchement se déroule pour le mieux. Une bonne préparation en amont vous y aidera.

Une femme tenant une échographie dans la main embrasse un homme

En suivant un cours de préparation à l’accouchement, vous recevrez des informations importantes sur l’accouchement et la période post-natale. Vous apprendrez des techniques de respiration spéciales et des méthodes de relaxation qui devraient faciliter votre accouchement. Cela vous permet également de discuter de vos questions et de vos appréhensions avec des experts et d'autres futurs parents.

Conseil : visitez à l’avance le site où vous avez prévu d’accoucher. Familiarisez-vous avec les lieux et l'atmosphère. Cela aide également à mieux se détendre le jour de l’accouchement.

Fausses contractions, contractions pré-accouchement et contractions de travail

A partir de la 29ème semaine, les premières contractions de travail apparaissent. Elles peuvent survenir à intervalles réguliers et durent environ 30 secondes.

A partir de la 36ème semaine apparaissent les premières contractions légères pour pousser le bébé vers le bas, également appelées contractions pré-accouchement. Votre corps se prépare à l'accouchement. La tête de votre enfant descend lentement pour s’engager dans votre bassin. Il peut s'écouler plusieurs heures, voire plusieurs jours, entre les contractions pré-accouchement.

Dès que les contractions de travail surviennent, la première phase de l’accouchement commence. Ces contractions sont plus fortes et plus douloureuses que les contractions pré-accouchement. Elles surviennent à intervalles réguliers et se rapprochent de plus en plus.

Déroulement de l’accouchement

Un accouchement naturel comprend quatre phases. La durée de ces quatre phases varie d'une femme à l'autre. Lors d’un premier accouchement, chaque phase dure généralement un peu plus longtemps. Ne traînez toutefois pas trop en allant à la maternité.

Phase 1 : dilatation

La phase de dilatation commence aux premières contractions et se termine à l'ouverture complète du col de l'utérus. La tête du bébé s’engage et glisse toujours plus loin dans le bassin. Les contractions deviennent plus fortes et plus longues avec le temps. De plus, l’intervalle entre les contractions se réduit. 

Phase 2 : transition

La dernière partie de la phase de dilatation est également appelée phase de transition. Le col de l'utérus s'ouvre complètement à 10 cm et la tête du bébé se place dans la bonne position.

Phase 3 : expulsion

La phase la plus longue de l'accouchement est déjà terminée. A ce stade, votre sage-femme vous montrera comment respirer et pousser correctement. A chaque contraction, votre bébé sortira un peu plus.

Phase 4 : naissance

On peut vous proposer de couper le cordon ombilical. Néanmoins, l’accouchement n'est pas encore complètement terminé. L’utérus se contracte à nouveau pour expulser le placenta de votre corps. Cependant, ces contractions sont beaucoup moins douloureuses que les contractions de travail. Une fois le placenta expulsé, vous pouvez prendre votre nouveau-né pour la première fois dans vos bras. Si votre périnée est endommagé, il sera recousu sous anesthésie locale.  

Changements physiques après l’accouchement

Votre corps change beaucoup au cours des six premières semaines suivant l’accouchement :

  • A la fin de la grossesse, votre utérus pèse environ 1,5 kg. Après l’accouchement, son poids revient à 50 à 70 g. Les contractions post-accouchement favorisent le retour à sa taille normale.
  • Les lochies (pertes de sang post-accouchement) se modifient également au cours des trois à quatre premières semaines et vont s’amenuisant.
  • La montée de lait rend vos seins plus gros, plus chauds et plus fermes. Cela peut être douloureux.
  • Il y a à présent beaucoup plus de place dans votre abdomen. Votre digestion prend quelques jours pour s'adapter à la nouvelle situation et retrouver son fonctionnement normal.

Commencez à faire de l’exercice sans trop attendre après l’accouchement. Cela vous remettra en forme plus rapidement et les fonctions corporelles telles que l'envie d'uriner et la digestion se normaliseront plus vite.

L'allaitement maternel post-partum

Au début, l'allaitement de votre nouveau-né est délicat. Prenez le temps de vous détendre. Les montées de lait peuvent être douloureuses. Pour soulager cette douleur :

  • Placer une serviette chaude sur les seins ou prendre une douche chaude avant l'allaitement.
  • Les coussinets d'allaitement absorbent les fuites de lait.
  • Un soutien-gorge d'allaitement ample réduit la sensation de tension au niveau des seins.
  • Un gant de toilette froid, une compresse de gel froid ou même un enveloppement au fromage blanc frais procurent une sensation agréable après l'allaitement.

Le mamelon peut devenir douloureux en raison de la sollicitation inhabituelle liée à l'allaitement. Ce phénomène peut être dû également à une mauvaise position du nouveau-né. Donnez l'autre sein à votre bébé. Traitez le sein irrité avec une crème ou une pommade spéciale que votre médecin vous prescrira.

Article sur le thème

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.