L’émotion, c’est sain

Rire et pleurer contribuent à notre santé physique et psychique. C’est pourquoi nous devrions apprendre à bien gérer nos émotions. Cela renforce notre bien-être.

30.08.2021 Gabriela Braun 4 minutes

Quand avez-vous ri aux larmes pour la dernière fois ? Vous êtes-vous réjoui d’un petit rien au quotidien ? Et quand avez-vous pleuré sans retenue ? Les émotions telles que la joie, la tristesse, l’étonnement ou la peur font partie de notre vie. Les émotions agréables nous apportent une satisfaction générale ou du bonheur et sont essentielles à notre santé, notre créativité et nos relations sociales.

Les émotions influent sur notre santé

Nous devrions apprendre à bien gérer nos émotions et les sentiments liés. Selon Astrid Gabriel, conseillère psychologique des conseils de santé Helsana, nos sentiments sont le système d’alarme et de survie de l’organisme. « Il est important pour notre santé de laisser libre cours aux émotions. » En matière d’émotions, Astrid Gabriel souhaite que nous soyons plus tolérants envers nous-même et envers les autres. La pression de la société reste cependant très forte : l’avis selon lequel les hommes ne doivent pas pleurer a la peau dure – « ce qui n’a évidemment aucun sens »

Notre gestion des émotions est très personnelle et dépend de notre parcours, de notre attitude et de notre évaluation personnelle. Il est donc important d’élever des enfants qui soient capables de laisser libre cours aux émotions. « Les enfants doivent apprendre à les gérer de façon constructive », explique Astrid Gabriel. « Mais ce n’est possible que s’ils en font l’expérience. Il faut d’abord ressentir les émotions avant de pouvoir y réagir et se réguler. »

Le rire renforce

Les enfants rient environ 400 fois par jour. Quand on atteint l’âge adulte, la vie devient plus sérieuse : en moyenne, on ne rit alors plus que 20 fois tout au plus. C’est regrettable, car rire a des avantages majeurs. Par exemple, rire stimule la circulation sanguine et renforce les défenses immunitaires. Rire libère, détend, apaise le stress, la colère et la peur. Autre avantage : la poussée hormonale provoquée par le rire fait naître des sentiments de bonheur, sources d’une conscience de vie positive, qui, à leur tour, constituent une importante ressource pour la résilience, notre résistance.

Pleurer élimine le stress

Pleurer aide contre le stress : les larmes réduisent les hormones du stress, le pouls et la respiration se normalisent. De plus, pleurer libère des endorphines et de l’ocytocine. Ces deux hormones améliorent l’humeur et induisent le bien-être. Elles sont d’ailleurs aussi appelées « hormones du bonheur ». En revanche, réprimer longtemps les émotions favorise l’hypertension et les dépressions. Le système immunitaire s’affaiblit et devient plus réceptif aux infections.

La pleine conscience aide pendant les périodes de stress

Dans les phases difficiles sur le plan émotionnel, il est utile de se porter une attention particulière. On devrait se demander comment on va et éventuellement en parler avec un bon ami ou une bonne amie. selon la conseillère psychologique Astrid Gabriel, ces aspects sont essentiels pour mieux gérer les situations stressantes et, en définitive, pour rester en bonne santé. « Il est important d’adopter une communication positive avec soi-même », explique Astrid Gabriel. Par exemple, en prenant délibérément du temps pour soi. Ou peut-être en tenant un journal du bonheur – et, le soir avant de se coucher, en se demandant de quoi on est reconnaissant.

Les relations aident également à lutter contre le stress. De même qu’un bon équilibre entre vie privée et professionnelle et une activité physique régulière. Astrid Gabriel recommande d’augmenter nettement la fréquence des pulsations cardiaques trois fois par jour. Par exemple en sautillant sur place pendant 20 secondes. « En outre, il faut toujours respirer délibérément par le ventre ou penser régulièrement à quelque chose de beau. Cela permet de se recentrer. »

Atteindre l’équilibre entre travail et vie privée

L’optimisme protège du burn-out

Les personnes sereines se sentent plutôt heureuses – ce qui a une influence sur les défenses immunitaires de l’organisme. Elles sont renforcées, ce qui favorise la résilience. Et la résilience (c’est-à-dire la résistance physique et psychique) a aussi un lien avec le sentiment de bonheur personnel. De même que l’optimisme réaliste a une influence positive sur la santé. Plusieurs études ont montré que les personnes qui ont une vision positive de la vie ressentent moins de stress et de surmenage et font état d’une plus grande satisfaction dans leur vie.

Conseils pratiques pour plus de résilience

Continuer à lire

Un juste équilibre entre travail et vie privée ?
L’équilibre entre travail et vie privée est essentiel. Les conseils suivants peuvent vous aider. Le contrôle indiquera un éventuel déséquilibre.
12 janvier 2021

Conseils pratiques pour être plus résilient
Les 7 clés de la résilience – avec conseils pratiques et test d’évaluation
4 janvier 2021

Sujets

Stress

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Envoyer

Merci pour votre inscription.
Vous venez de recevoir un e-mail avec un lien de confirmation. Veuillez cliquer sur ce lien pour finaliser votre inscription.

Malheureusement, une erreur s’est produite.

Vos données n’ont pas pu être transmises. Veuillez réessayer ultérieurement ou prendre contact avec notre Service Clientèle, au 0844 80 81 82.