Qu’est-ce que la dépression liée à l’âge ?

Les symptômes d’une dépression liée à l’âge ne sont pas identifiables de prime abord. Ou alors, ils sont attribués à une autre maladie psychique. Le diagnostic est crucial pour un traitement adapté et rapide, médicamenteux ou basé sur la thérapie.

28.10.2021 Lara Brunner 3 minutes

La dépression figure parmi les maladies psychiques les plus fréquentes liées au vieillissement. Chez les patientes et patients de plus de 65 ans, on parle alors de dépression liée à l’âge. Elle peut survenir pour la première fois dans la vie ou resurgir après un épisode antérieur.

Déclencheurs d’une dépression chez la personne âgée

Outre la prédisposition génétique, il existe d’autres facteurs susceptibles de favoriser une dépression chez la personne âgée :

  • Stress psychosocial, par exemple en raison de l’approche de la retraite
  • Perte de personnes de référence
  • Événements majeurs
  • Alimentation carencée ou mauvaise
  • Problèmes financiers
  • Maladies graves
  • Certains médicaments, par exemple contre la maladie de Parkinson ou les problèmes cardiovasculaires
  • Des altérations du cerveau liées à une maladie
  • Une capacité de performance restreinte du fait de changements physiques

Symptômes d’une dépression chez la personne âgée

Contrairement à ce que l’on observe chez des personnes plus jeunes, chez la personne âgée, la dépression se manifeste au début souvent par des douleurs physiques. Ils sont en partie de nature psychosomatique. Cela signifie que le psychisme et le corps ont une influence l’un sur l’autre. Les symptômes principaux comprennent notamment des maux de tête et de dos, des accès de vertige ou des problèmes gastro-intestinaux. Le changement caractéristique de l’humeur se fait généralement insidieusement en arrière-plan.

D’autres symptômes de la dépression chez la personne âgée sont semblables à celui d’une dépression classique. Cela comprend par exemple une inquiétude intérieure, une apathie, des troubles du sommeil ou la perte de l’appétit.

Diagnostic d’une dépression chez la personne âgée

La dépression chez un sujet âgé est souvent difficile à diagnostiquer. Cela est notamment dû au fait que les patientes et patients âgés ont tendance à mettre l’accent plutôt sur les pathologies physiques et à taire les problèmes psychiques. En outre, souvent, les troubles cognitifs ne peuvent pas être différenciés directement d’un début de démence. De plus, les symptômes tels que le retrait de la vie sociale ou la perte d’intérêt sont considérés comme des manifestations secondaires naturelles du vieillissement.

Traitement de la dépression chez la personne âgée

Selon le degré de gravité de la dépression, un traitement thérapeutique ne suffit pas. Il est alors associé à un traitement médicamenteux. Exactement comme pour une dépression classique. Il est également important que les pathologies physiques en lien avec la dépression chez le sujet âgé soient traitées en parallèle.

Prévention de la dépression chez la personne âgée

Les éléments suivants sont considérés comme des facteurs protecteurs et réduisent le risque de dépression :

  • Un style de vie actif comprenant une activité physique régulière
  • Une alimentation équilibrée
  • Une consommation de liquide suffisante
  • Un bon réseau de relations sociales
  • Un emploi du temps journalier structuré

Avez-vous d’autres questions ?

Vous avez besoin d’informations supplémentaires, ou vous avez des questions concernant la dépression chez la personne âgée ? Nos conseillères et conseillers en santé sont là pour vous aider.

Informations complémentaires sur les conseils de santé

Conseils concernant la dépression chez la personne âgée

Êtes-vous vous-même touché par une dépression liée au vieillissement ? Ou un membre de votre famille en est-il atteint ? Les conseils suivants peuvent vous aider :

Conseils pour les personnes touchées

  • Si vous pensez être atteint d’une dépression, consultez votre médecin de famille.
  • Confiez-vous à ce sujet. Parlez de vos problèmes avec des membres de votre famille ou d’autres personnes touchées.
  • La dépression est une maladie et n’est pas « juste dans la tête ». Ne culpabilisez pas pour cela.
  • Soyez patient avec vous-même.
  • Tenez compte du fait que, souvent, les médicaments commencent à produire leur effet seulement après deux à trois semaines. Ne vous attendez pas à une amélioration soudaine.
  • Parlez avec votre thérapeute de ce que vous pouvez faire vous-même pour contribuer à votre guérison.

Conseils pour les proches

  • Si la personne concernée habite dans une maison de retraite ou un établissement médico-social, si vous suspectez une dépression, parlez-en au personnel soignant. Vous pouvez observer le comportement de la personne et ainsi l’aider à aborder le problème.
  • Faites preuve de compréhension vis-à-vis de la personne concernée. En cette période, elle perçoit son environnement ou se perçoit elle-même différemment ou de manière plus intense.
  • Ne minimisez pas la maladie. Des affirmations telles que « Tu as simplement une baisse de régime en ce moment. Cela va s’arranger. » peuvent avoir pour conséquence que la personne malade ne se sente pas prise au sérieux.
  • Prêtez attention à la manière dont vous formulez les conseils. Les personnes atteintes ont vite fait de les interpréter comme des accusations.
  • N’essayez pas d’égayer l’atmosphère artificiellement. Une ambiance d’enterrement n’est cependant pas non plus recommandée. Comportez-vous naturellement.

Bon à savoir : les conseils ci-dessus ne s’appliquent pas uniquement en cas de dépression chez la personne âgée. Ils sont valables de manière générale.

Jessica Palladino, psychologue

Jessica Palladino (MSc en psychologie, psychologie clinique, psychothérapie et psychologie du travail et des organisations) travaille en tant que conseillère en santé chez Helsana. Elle met tout en œuvre pour nos clientes et clients dans les domaines de la santé psychique, du conseil psychologique et de la promotion de la santé. Julia Palladino a conseillé l’équipe de rédaction pour la publication de cet article.

Continuer à lire

Reconnaître les maladies psychiques
Un trouble psychique bouleverse l’équilibre personnel. Dépression, angoisses, dépendance, un comportement ostensible sont des symptômes typiques.
22 octobre 2021

Les types de dépression les plus fréquents
Outre la dépression normale, il existe d’autres types de dépression. En apprendre plus ici.
29 octobre 2021 4 minutes

Sujets

Dépression

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter:

Envoyer

Merci pour votre inscription.
Vous venez de recevoir un e-mail avec un lien de confirmation. Veuillez cliquer sur ce lien pour finaliser votre inscription.

Malheureusement, une erreur s’est produite.

Vos données n’ont pas pu être transmises. Veuillez réessayer ultérieurement ou prendre contact avec notre Service Clientèle, au 0844 80 81 82.