Vue d’ensemble

Un conseil si vous dormez mal en raison de maux de dos : bougez

Les maux de dos peuvent perturber le sommeil et le manque de sommeil, renforcer la sensation de douleur. Le Dr Florian Brunner, médecin-chef en médecine physique et rhumatologie à la Clinique universitaire Balgrist, nous révèle comment rompre ce cercle vicieux.

Dr Brunner, de quelle forme de maux de dos vos patients souffrent-ils le plus souvent ?

L’investigation des maux de dos est rarement une sinécure. En effet, huit patients sur dix n’ont aucune explication structurelle pour les douleurs dont ils souffrent. En général, on ne décèle aucune lésion tissulaire susceptible de fournir une indication. Des questions ciblées et un examen physique approfondi sont donc nécessaires pour déterminer la cause de la douleur.

Quelles thérapies prescrivez-vous à vos patients ?

Cela dépend en grande partie du patient et du cas. Le but premier est toujours de garder le patient actif, de manière qu’il puisse gérer son quotidien. Le plus important est de lui apprendre à s’aider lui-même. Nous devons donc lui offrir une thérapie par le mouvement active dans le but de lui apprendre à intégrer divers exercices de mobilisation dans son quotidien. Par l’entraînement musculaire ou la natation par exemple. Bref, toute activité stimulant le système cardiovasculaire, le développement musculaire et le métabolisme. Des séances de physiothérapie, de chiropraxie ou d’ostéopathie peuvent aussi être indiquées.

Quand utilisez-vous des médicaments ?

Selon le genre de douleur et son degré, nous prescrivons des antidouleurs classiques, des médicaments contre les névralgies ou des médicaments modulateurs de la douleur appartenant au groupe des antidépresseurs. Il existe aussi des thérapies d’accompagnement comme l’hypnose, la méditation ou la psychologie de la douleur.

En quoi les maux de dos peuvent-ils influencer le sommeil ?

La question fondamentale qui se pose ici est la suivante : quel a été l’élément déclencheur ? Est-ce que ce sont les troubles du sommeil qui accroissent la douleur ou les maux de dos qui empêchent de dormir? En principe, c’est un cercle vicieux : le manque chronique de sommeil peut renforcer la sensation de douleur et la douleur a, à son tour, un effet négatif sur le sommeil.

Comment venir à bout d’un problème de sommeil ?

Nous essayons prioritairement de rompre le cercle vicieux avec des thérapies non médicamenteuses, comme le training autogène et les exercices de relaxation. Le cas échéant, nous prescrivons aussi des phytothérapies. Nous ne recourons aux antidépresseurs ou aux somnifères qu’en tout dernier recours.

Conseils pour un sommeil de meilleure qualité

S’endormir plus facilement, se réveiller en forme : voici quelques conseils pratiques pour remédier autant que possible aux troubles du sommeil.

Une assurance optimale

8 Article