Arthroscopie du genou : pour ou contre ?

En cas d’arthrose du genou, il est possible de réaliser une arthroscopie du genou. Mais cette intervention est-elle judicieuse ? Nous vous informons, à vous de décider.

18.01.2023 Tanja Kühnle 2 minutes

Vous ressentez des douleurs persistantes dans le genou et constatez une mobilité réduite sans avoir chuté ou vous être blessé·e ? Il pourrait s’agir des premiers signes d’une arthrose, une destruction lente et progressive du cartilage dans l’articulation du genou.

En présence d’arthrose, il est possible de procéder à une arthroscopie du genou. Cette intervention consiste à introduire un instrument – l’arthroscope – dans de petites incisions. Le but de cette opération est d’évacuer les particules de cartilage qui se détachent ou de régulariser des surfaces de cartilage rugueuses. Il est également possible d’enlever des fragments du ménisque.

Une arthroscopie du genou est-elle judicieuse ?

Il n’existe pas de déclarations univoques sur les risques de l’arthroscopie du genou. Toutefois, on sait que les bénéfices à long terme sur la douleur et la mobilité sont négligeables. L’alternative : perdre du poids et renforcer les muscles du genou et entamer un traitement au moyen de médicaments anti-inflammatoires.

S’appuyant sur des études scientifiques, le Centre Harding de compétences en matière de risques de l’université de Potsdam a résumé les bénéfices et les risques des arthroscopies du genou :

Les douleurs s’estompent-elles après l’opération ?

Si l’on compare 100 personnes ayant subi une intervention et 100 autres qui n’ont pas été opérées, après 3 mois, 79 personnes opérées ont fait état d’une amélioration minimale des douleurs par rapport à 67 personnes non opérées. Au bout de 12 à 24 mois toutefois, aucune différence n’est apparue entre les deux groupes.

L’intervention permet-elle une meilleure mobilité ?

En matière de mobilité, 65 personnes sur 100 ayant subi une intervention ont fait état pour le moins d’une légère amélioration après 3 mois. Par ailleurs, 52 personnes non opérées sur 100 ont constaté une légère amélioration de la mobilité. Là encore, aucune différence n’a été relevée entre les deux groupes au bout de 12 à 24 mois.

Arthroscopie du genou : quels sont les risques ?

L’arthroscopie du genou est une intervention chirurgicale et comporte donc aussi des risques. Certes, en raison du manque d’études sur la question, les scientifiques ne peuvent pas avancer de chiffres, mais des complications sont toujours possibles ; songeons aux thromboses, aux infections ou encore à l’endommagement de nerfs.

Conclusion

Compte tenu de ces faits, chacun et chacune devra déterminer si une arthroscopie du genou présente ou non un intérêt. Vous comprenez désormais mieux cette problématique.

Vous avez d’autres questions ?

Vous avez des questions sur l’arthrose ou les douleurs du genou ? Nos conseillères et conseillers en santé vous fournissent des informations utiles et des recommandations concrètes.

Conseils de santé 058 340 15 69*

Du lundi au samedi, de 6h30 à 21h30 (tarif local).

* Toute personne disposant d’une assurance complémentaire a accès aux conseils de santé. Ils sont gratuits. En appelant ce service, vous acceptez les conditions d’utilisation et les dispositions relatives à la protection des données.

En savoir plus sur les conseils de santé

Continuer à lire

Tout ce qu’il faut savoir sur nos muscles
Ils nous rendent forts. Ils sont associés à la puissance. Sans eux, notre corps ne serait pas fonctionnel.
2 mai 2019

Nos conseils pour plus d’activité physique au quotidien
Faire beaucoup d’activité physique présente de nombreux avantages : vous entretenez votre santé et renforcez votre système immunitaire.
12 janvier 2022 5 minutes

Newsletter