Vue d’ensemble

Brasse : conseils pour éviter les erreurs

Adopter la bonne technique pour nager la brasse est capital pour votre santé. Découvrez comment éviter les erreurs classiques et comment consommer des calories dans l’eau.

On apprend à nager la brasse dès l’enfance. La plupart du temps, toutefois, cela reste une technique rudimentaire, et nous prenons régulièrement de mauvais plis tout au long de notre vie. Pour que nager reste sain, il faut être discipliné et adopter en permanence la bonne technique. C’est le seul moyen de ménager vos articulations dans l’eau et d’éviter des tensions voire des blessures.

Helsana+: Collecter, puis échanger.

Pour vous, en tant qu’utilisateur d’Helsana+, nager est doublement avantageux. Vous prenez soin de votre santé tout en gagnant des points Plus, que vous pouvez convertir en espèces pour vous faire plaisir, par exemple en vous offrant un nouveau maillot de bain.

La brasse permet de faire travailler pratiquement tous les groupes musculaires. La coordination de la tête, des bras et des jambes ainsi que de la respiration requiert une technique adéquate. De plus, différents facteurs doivent être pris en compte. Nous avons recueilli pour vous des conseils et des astuces utiles à ce sujet :

1. Tête et respiration
Afin d’éviter les douleurs et les tensions au dos et à la nuque, vous ne devez pas garder la tête hors de l’eau de façon continue. Inspirez lorsque vous sortez la tête de l’eau et expirez lorsque vous la mettez sous l’eau. La tête plonge dans l’eau entre les bras à chaque poussée des bras. La nuque et le dos forment ainsi une ligne et la phase de glisse s’allonge. Expirez le plus longtemps possible dans l’eau. Dirigez le regard vers le bas, et non pas vers l’avant. Vous réduisez ainsi la résistance de l’eau et vous avancez plus vite. Sortez la tête de l’eau pour inspirer. Conseil : si vous portez des lentilles de contact ou si le chlore irrite vos yeux, mettez des lunettes de natation.
2. Bras
Lors de la traction des bras, l’écart entre ceux-ci doit être faible. Faites des cercles plutôt réduits avec vos bras. Autrement, vous dépensez trop d’énergie. Placez vos mains de façon perpendiculaire au mouvement. Lors de la traction des bras, tendez bien vos bras jusqu’à ce que vos mains se frôlent. Vous améliorez ainsi votre position dans l’eau et vous avancez plus vite. Les bras ne doivent pas être ramenés trop en arrière. Les mouvements de vos bras devraient toujours être dans votre champ de vision, autrement dit, ils doivent être effectués devant vous.
3. Jambes
Pour adopter la bonne technique de brasse, il est essentiel que le battement des jambes soit effectué correctement. Afin d’exercer le battement des jambes, il est recommandé d’allonger les bras sur une planche de natation et d’exercer le mouvement des jambes séparément (ou exercice hors de l’eau : au sol, à l’aide d’un coussin placé sous le ventre). Lorsqu’on nage la brasse, il est important d’éviter les mouvements asymétriques. Les jambes doivent bouger de manière constamment parallèle dans l’eau, avec un faible écart entre elles. Les genoux sont proches l’un de l’autre. Vous évitez ainsi que les jambes s’écartent l’une de l’autre comme des ciseaux. Dans la phase de poussée, effectuez des battements de jambes énergiques en allongeant bien les jambes. Pour une propulsion vigoureuse lorsque vous nagez la brasse, vos pieds doivent être correctement orientés, c’est-à-dire qu’au début du mouvement, les orteils pointent en direction du tibia. Ramenez ensuite les talons aussi près que possible du postérieur et poussez ensuite les jambes vers l’extérieur en arrière. Conseil : lorsque vous nagez, veillez à ne pas ramener les genoux sous le ventre, cela vous freine.
4. Position
Lorsque vous nagez la brasse, veillez en permanence maintenir la tension de votre corps. Cela vous permet ainsi d’atténuer la résistance de l’eau. Allongez bien votre corps dans la phase de glisse et essayez de maintenir votre tête bien alignée avec votre corps dans l’eau. Les bras sont allongés le long de la tête.
5. Conseils supplémentaires pour nager la brasse correctement
Il faut beaucoup d’entraînement pour apprendre à nager la brasse correctement, mais attention à ne pas vous entraîner de manière trop intensive. Les experts de la natation recommandent vingt à trente minutes, idéalement deux à trois fois par semaine. Par ailleurs, variez les styles de nage pendant votre entraînement (brasse, dos, crawl). Vous ménagez ainsi votre dos et vos genoux.
Brasse : adopter la bonne technique

Consommer plus de calories en nageant

Bien nager la brasse développe non seulement les muscles, l’endurance, la mobilité et la coordination, mais aide aussi à perdre du poids, car la consommation de calories est étonnamment élevée lorsqu’on nage du fait de la résistance de l’eau. Selon l’intensité de l’entraînement, votre poids et la température de l’eau, vous pouvez consommer environ 300 calories en une demi-heure. En outre, un entraînement de natation régulier développe vos muscles, qui brûlent des calories supplémentaires. A ce propos : les personnes qui souhaitent augmenter de manière ciblée leur consommation de calories en nageant la brasse devraient privilégier la durée plutôt que l’intensité.

Mots-clés

Technique de nordic walking – le saviez-vous ?

Le nordic walking, c’est de l’effort et du plaisir à la fois, à condition toutefois d’avoir la technique et l’équipement adéquats.