Eviter la double assurance

Vérifiez votre assurance pour éviter une double assurance. Dans les cas suivants, vous pouvez suspendre votre couverture d’assurance, voire la supprimer totalement.

Couverture d’accident dans l’assurance de base

Si vous travaillez au moins huit heures par semaine pour un même employeur, vous êtes automatiquement assuré contre les accidents professionnels et non professionnels via son assurance-accidents. Pour cette raison, vous pouvez exclure la couverture d’accident de votre assurance de base obligatoire, étant donné que c’est l’assurance-accidents de votre employeur qui prend en charge les coûts de traitement. Votre prime est ainsi réduite de sept pour cent.

Bon à savoir

Vous êtes assuré contre les accidents non professionnels par votre employeur pendant encore 31 jours après la fin de vos rapports de travail (couverture subséquente). Après, n’oubliez pas d’inclure à nouveau la couverture accident dans votre assurance-maladie.

Exclure la couverture accident

Couverture d’accident dans les assurances complémentaires

L’exclusion de la couverture d’accident des assurances complémentaires facultatives est toujours possible. Cependant, attention aux lacunes d’assurance. Contrairement à l’assurance de base, vous n’êtes pas assuré par votre employeur. Ainsi, certaines prestations – par exemple pour la médecine complémentaire, les médicaments non obligatoires ou certains services supplémentaires, comme le deuxième avis d’expert et le Fast Track – ne sont pas couvertes par une assurance-accidents privée. Informez-vous auprès de votre employeur/assureur-accident avant d’exclure la couverture d’accident.

Assurance pendant le service militaire

Si vous exercez plus de 60 jours consécutifs un service militaire, vous êtes directement assuré par l’armée.

Suspendez votre assurance de base avant d’entrer en service. Pour ce faire, envoyez-nous l’ordre de marche ou la confirmation de l’entrée en service. Après le service militaire, veuillez nous envoyer l’extrait de votre livret de service pour confirmation.

Bon à savoir : une suspension est uniquement possible pour l’assurance obligatoire des soins. 

Voyager et étudier à l’étranger

Si vous prévoyez un voyage prolongé ou des études à l’étranger, posez-vous les questions suivantes :

  • Suis-je assuré par l’université ou l’école où je vais étudier ?
  • Si oui, pour quelles prestations ?
  • Celles-ci sont-elles valables en cas de maladie et d’accident ?
  • Est-ce que j’annonce mon départ à ma commune de domicile ?

Les personnes s’installant à l’étranger ne sont plus soumises à l’obligation de s’assurer et peuvent résilier leur couverture d’assurance pour la date de départ.

Départ à l’étranger

Dès que vous transférez votre domicile à l’étranger et que vous annoncez votre départ de Suisse, vos besoins, droits et obligations en matière d’assurance-maladie et d’assurance-accidents changent.

Si l’obligation de s’assurer est maintenue en raison de l’activité lucrative exercée, de la perception d’une rente ou d’indemnités journalières (maladie/accident) ou d’indemnités de chômage, nous vous conseillons volontiers quant aux démarches à entreprendre.

Notre Service Clientèle International est joignable au numéro de téléphone +41 58 340 18 80 (du lundi au vendredi, de 8h à 18h).

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.