Appels publicitaires non sollicités

Les appels publicitaires non sollicités sont pénibles pour les assurés et affectent la réputation des assurances-maladie. Nous vous présentons le bon comportement à adopter en cas d’appel douteux et ce que vous pouvez faire pour vous en prémunir.

12.11.2021

Helsana s’est engagée à respecter l’accord de branche global pour les intermédiaires. Les dispositions de l’accord s’appliquent depuis le 1er janvier 2021.

Accéder à la version actuelle de l’accord de branche

L’accord de branche régit notamment l’utilisation d’appels publicitaires. En effet, les appels non sollicités sont pénibles pour les assurés, mais ils affectent aussi la réputation des assurances-maladie. Généralement, les appelants sont douteux et parfois agressifs. Ils opèrent souvent depuis l’étranger et prétendent travailler avec les compagnies d’assurance-maladie. En outre, ils font de fausses promesses concernant les primes et les rabais dans le but d’obtenir des entretiens-conseils.

Helsana se démarque clairement de ces pratiques et respecte les dispositions légales correspondantes. La protection de vos données est une priorité absolue pour Helsana.

  • Helsana envoie les modifications de votre police ou de votre prime par courrier ou via le portail clients myHelsana. Helsana communique via des canaux sécurisés, comme Secure Mail.
  • Helsana ne transmet aucune donnée à des tiers non concernés.
  • Helsana exige de ses partenaires la plus haute qualité de service et le respect des réglementations légales. Elle réagit en conséquence aux violations de ces dernières.

Le bon comportement en cas d’appels publicitaires non sollicités

  • Ne divulguez pas de données personnelles ou de détails sur votre assurance. Ne corrigez pas les fausses déclarations faites par les appelants.
  • Notez la date et l’heure de l’appel ainsi que le numéro de téléphone. Des éléments comme la société, le prénom, le nom et le numéro d’enregistrement auprès de la FINMA ou le numéro Cicero de l’appelant sont également importants. S’il ne vous fournit pas ces informations, il s’agit d’un non-respect des dispositions en matière de qualité.
  • Signalez les appels téléphoniques suspects et les intermédiaires douteux directement à l’agence générale Helsana la plus proche ou à votre équipe de conseil. Le numéro de téléphone figure sur votre police d’assurance. Vous pouvez également contacter la commission de surveillance de l’accord de branche pour les intermédiaires ou le Secrétariat d’État à l’économie.
Commission de surveillance de l’accord de branche pour les intermédiaires Secrétariat d’État à l’économie

Autres conseils :

  • Si vous ne souhaitez pas recevoir d’appels publicitaires, vous pouvez demander à votre opérateur téléphonique d’ajouter un astérisque (*) devant votre numéro de téléphone. Dans ce cas, il est interdit de vous contacter par téléphone à des fins publicitaires.
  • Vous pouvez bloquer les numéros indésirables auprès de votre opérateur. Ces filtres d’appels empêchent automatiquement les appels publicitaires indésirables et les appels par des numéros bannis. En outre, vous pouvez inscrire les numéros dont vous ne souhaitez plus recevoir d’appels sur une liste d’exclusion. La plupart du temps, cela fonctionne pour les numéros fixes et mobiles. Nous vous invitons à consulter votre opérateur pour plus d’informations.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.