Accident de voiture à l’étranger : ce que vous devez faire

Vous êtes impliqué·e dans un accident de voiture ? En cas d’urgence à l’étranger, il est souvent difficile d’agir correctement, car différentes règles s’appliquent selon le pays. Découvrez ici ce que faire en cas d’accident de voiture à l’étranger.

Que faut-il faire en cas d’accident de voiture ?

Que ce soit en Suisse ou à l’étranger, vous devriez faire ce qui suit :

  1. Activez vos feux de détresse.
  2. Restez calme. Évaluez la situation : y a-t-il des blessés ? Combien de véhicules sont concernés ?
  3. Lorsque vous quittez le véhicule, faites attention aux voitures qui vous suivent.
  4. Mettez le gilet de sécurité.
  5. Placez le triangle de panne de manière bien visible à une distance de 50 à 100 mètres de l’emplacement de l’accident. Pour ce faire, marchez à l’opposé de la circulation et agitez le triangle de panne de haut en bas.
  6. Alertez – si nécessaire et systématiquement en cas de doute – la police (117) et, en cas de risque d’incendie ou d’explosion, les pompiers (118).
  7. S’il y a des blessés : appelez les secours (144)
  8. Mettez les blessés en sécurité. Mais attention : ne vous mettez pas vous-même en danger.
  9. Prodiguez les premiers secours aux blessés.
  10. Occupez-vous des blessés : parlez avec eux et observez leur état. Suivez les instructions des secours.
Faits et conseils sur les premiers secours

Votre voiture est-elle endommagée ?

Si votre voiture a été endommagée lors de l’accident, procédez comme suit :

  1. Prenez une photo du dommage.
  2. Remplissez le constat européen d’accident et annoncez le sinistre à votre assurance.
  3. En cas de dommages corporels ou si les parties ne sont pas d’accord sur le dommage : faites intervenir la police.

Protection juridique de circulation Helsana Advocare EXTRA

Il n’est pas rare que les accidents de la route donnent lieu à des litiges juridiques entre les parties impliquées. Avec Helsana Advocare EXTRA, vos frais d’avocat et de justice sont couverts à hauteur d’un million de francs. Hors d’Europe, vous recevez des prestations jusqu’à 100 000 francs.

Sont couverts, entre autres, les litiges suivants :

  • Revendication de prétentions en dommages-intérêts
  • Litiges contractuels
  • Défense en cas de procédure pénale

Constat européen d’accident : pourquoi vous en avez besoin et où vous pouvez le commander

Le constat européen d’accident est un formulaire standardisé : son contenu et sa structure sont identiques dans toutes les langues. En cas d’accident, il vous est donc utile pour saisir toutes les informations pertinentes pour les assurances, que ce soit en Suisse ou à l’étranger. Indiquez dans le constat le déroulement de l’accident, les dommages occasionnés et les données personnelles de toutes les parties impliquées.

Conseil : vous pouvez déjà compléter les données personnelles à l’avance. Vous gagnerez ainsi du temps en cas d’urgence.

Vous pouvez demander le constat

  • à votre assurance ou
  • à la police.
Exemple de constat européen d’accident (ne peut pas être utilisé)

Accident de la circulation en Allemagne, en France, en Italie ou en Autriche

Les dispositions à prendre en cas d’accident de voiture ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Vous ne connaissez pas les règles de comportement locales ni les numéros d’urgence locaux à l’improviste. Cela peut vous poser de sérieux problèmes.

Les règles de comportement suivantes s’appliquent en cas d’accident de la circulation dans nos pays voisins :

En Allemagne, vous devez impérativement alerter la police (110 ou 112)

  • s’il y a des blessés
  • si le véhicule est gravement endommagé
  • si les parties ne sont pas d’accord en ce qui concerne le responsable de l’accident
  • si l’une des parties quitte l’emplacement de l’accident sans y être autorisée
  • si un véhicule immatriculé hors de l’UE est impliqué dans l’accident
  • si le conducteur ne dispose pas d’un justificatif d’assurance (par ex. carte verte)

En cas de dommages matériels : remplissez le constat européen d’accident et annoncez le cas à votre assurance.

  • S’il y a des blessés, vous devez impérativement alerter la police (112).
  • Vous ne devez mettre le gilet de sécurité et poser le triangle de panne que si le véhicule constitue un danger pour la circulation.
  • Vous ne devriez pas poser le triangle de panne sur l’autoroute.
  • Chaque personne sur le lieu de l’accident doit porter un gilet de sécurité. Tenez-vous derrière la glissière de sécurité de l’autoroute.
  • Utilisez les bornes d’appel d’urgence fixes installées le long de l’autoroute. Vous pourrez ainsi être localisé plus facilement. Si la borne d’appel d’urgence ne fonctionne pas, appelez le 112. Si votre véhicule n’est pas en panne, vous n’êtes pas autorisé à vous arrêter sur les aires d’arrêt d’urgence.
  • En cas de dommages matériels : remplissez le constat européen d’accident et annoncez le cas à votre assurance dans les 5 jours.

  • S’il y a des blessés : si nécessaire appeler l’ambulance (118), la police (112) ou les carabinieri (113). Arrêtez-vous comme d’habitude, et prodiguez les premiers secours aux blessés.
  • Le port du gilet de sécurité est obligatoire.
  • Remplissez le constat européen d’accident et annoncez le cas à votre assurance.

  • S’il y a des blessés : appelez l’ambulance (144) et la police (133 ou 112).
  • En cas de dommages matériels causés à une voiture : les deux parties doivent remplir le constat européen d’accident.

Vous avez un accident dans un autre pays étranger ? Pour plus d’informations :

Prescriptions et numéros d’urgence en Europe (TCS) Informations par pays (TCS)

Bon à savoir

Que ce soit en Suisse ou à l’étranger, voici les équipements à toujours avoir dans votre voiture :

  • Constat européen d’accident
  • Gilets de sécurité pour l’ensemble des occupants et occupantes du véhicule
  • Triangle de panne
  • Pharmacie de secours

Dans de nombreux pays – notamment en Suisse – vous pouvez être amendé si ces équipements ne se trouvent pas dans votre voiture.

À qui dois-je déclarer un accident ?

  • L’assurance-accidents ou -maladie : signalez les blessures qui vous ont été causées lors de l’accident. Vous devez en premier lieu communiquer l’annonce de sinistre à l’assurance-accidents, pour autant que vous en ayez une.
  • Assurance casco : elle s’occupe de régler le cas pour le véhicule sinistré.
  • Centrale d’appels d’urgence Helsana : nous transmettons à l’hôpital une garantie de prise en charge des coûts pour que vous n’ayez aucun règlement anticipé à verser. Si un rapatriement à votre domicile est nécessaire pour des raisons médicales, nous nous occupons de l’organisation dans le cadre de votre couverture d’assurance. Le numéro de la centrale d’appels d’urgence d’Helsana figure sur votre carte d’assuré.
Centrale d’appels d’urgence Helsana : +41 58 340 16 11
  • Dépannage ou assurance voyage : organise si nécessaire le transport du véhicule.
  • Assurance protection juridique : si l’une des parties fait valoir des prétentions contre vous.
Annoncer un cas de protection juridique

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Prendre contact