Rabais aux entreprises partenaires

Grâce aux négociations constantes qu’Helsana mène avec ses partenaires de longue date, 15 millions de coûts pour les prestations peuvent être économisés chaque année dans l’assurance de base. Nous aidons ainsi à freiner la hausse des primes des caisses-maladies.

Aidez-nous à y parvenir : Contribuez-y activement en achetant auprès d’un partenaire d’Helsana. Vous ferez dans le même temps des économies.

Quel est votre risque d’avoir certaines maladies?

Pill Protect

Risque de thrombose lié aux contraceptifs oraux ? Risque de malformations génétiques chez l’enfant à naître ? Risque de cancer en raison d’antécédents familiaux ? Faites réaliser un test pour savoir si vous ou votre famille êtes concerné.

Identification du risque de thrombose (Pill Protect)

Ces dernières années, environ 400 cas de thrombose ont été signalés chaque année à l’Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic. Tous ces cas sont liés à la prise de contraceptifs oraux.

Une thrombose apparaît lorsqu’un caillot se forme dans un vaisseau sanguin. Dans le système circulatoire, la circulation sanguine est bloquée. Le sang ne peut alors plus retourner librement vers le cœur et les poumons, il en résulte une stagnation sanguine. Le test Pill Protect vous renseigne sur votre risque personnel de développer une thrombose veineuse liée à la prise de la pilule contraceptive. Les résultats du test vous aident à choisir, avec votre médecin, la pilule contraceptive la plus appropriée ou une méthode contraceptive alternative.

Ce test génétique ne doit être effectué qu’une fois. Il suffit que votre médecin de famille vous prélève un échantillon de salive.

Limites de Pill Protect

Pill Protect peut uniquement déterminer le risque de thrombose lié aux contraceptifs oraux. Ce test ne peut pas offrir une sécurité générale. Il peut également y avoir un risque de thrombose veineuse lié à d’autres traitements. C’est pourquoi le risque de thrombose ne peut jamais être totalement exclu.

La santé de la patiente ainsi que d’autres analyses de laboratoire effectuées par un médecin jouent un rôle important lors du choix de la méthode contraceptive adéquate.

Etude clinique

L’étude clinique a porté sur 1600 femmes prenant un contraceptif oral. La moitié de ces femmes ont développé une thrombose. Le test Pill Protect a permis d’identifier six fois plus de femmes ayant développé une thrombose que la méthode de dépistage traditionnelle basée sur un questionnaire médical.

Prise en charge par l’assurance complémentaire PRIMEO

Si vous avez souscrit l’assurance complémentaire PRIMEO, Helsana prend en charge 90% des coûts du test Pill Protect de notre entreprise partenaire Gene Predictis. Jusqu’à 5000 francs par année civile sont remboursés au titre de l’assurance complémentaire pour des formes de diagnostic et de traitement innovantes. Le décompte de la prestation est effectué directement par Helsana. Conditions : clients Primeo âgés de 15 à 49 ans.

Prise en charge sans l’assurance complémentaire PRIMEO

Cet examen de laboratoire n’est pas remboursé par l’assurance de base. Pour les assurés n’ayant pas souscrit l’assurance complémentaire PRIMEO, Helsana a négocié un prix préférentiel avec son entreprise partenaire Gene Predictis. Nos clients et clientes sans assurance complémentaire PRIMEO obtiennent le test avec 20% de réduction sur le prix officiel. Le décompte pour la prestation est effectué directement par les assurés.

Réductions sur d’autres services de Gene Predictis

Les assurés du Groupe Helsana bénéficient d’une réduction de 10% sur d’autres prestations de laboratoire de l’entreprise partenaire Gene Predictis.

Informations complémentaires

Test prénatal non invasif (TPNI) pour le dépistage de malformations génétiques

Dès la neuvième semaine de grossesse, des tests de diagnostic prénatal non-invasifs permettent de déterminer de manière fiable si le fœtus présente des anomalies génétiques telles que la trisomie 21 (syndrome de Down), la trisomie 18 (syndrome d’Edwards) ou la trisomie 13 (syndrome de Patau). Ils permettent d’aider les femmes enceintes à choisir de se soumettre ou non à des examens prénataux invasifs supplémentaires.

Depuis la mi-juillet 2015, cet examen (trisomie 21, 18 et 13) est remboursé au titre de l’assurance de base si les conditions de l’OPAS (Ordonnance sur les prestations de l’assurance des soins) sont remplies. Vous obtiendrez des informations détaillées auprès de votre médecin traitant.

Différentes options de test

Les partenaires Genetica et LifeCodexx AG proposent différentes options de test. Celles de Genetica s’appellent Panorama Basic et Panorama Plus. LifeCodexx AG propose trois options : PraenaTest 1, 2 et 3.

Helsana a convenu des conditions plus avantageuses avec ses partenaires Genetica et LifeCodexx. Le partenaire Genetica accorde un rabais de 12% sur les prix officiels des tests Panorama (Panorama Basic et Panorama Plus). Avec LifeCodexx AG, un prix fixe plus avantageux a été négocié pour les options 1, 2 et 3 du PraenaTest.

Prise en charge par l’assurance complémentaire PRIMEO

Si les conditions selon l’OPAS ne sont pas remplies pour les assurés de base et que vous avez conclu l’assurance complémentaire PRIMEO, Helsana paie tout de même le test de diagnostic prénatal non-invasif (TPNI), à condition qu’il s’agisse du test Panorama ou du PraenaTest de nos entreprises partenaires Genetica et LifeCodexx. L’assurance complémentaire PRIMEO couvre 90% des coûts des tests prénataux, dans la limite de 5000 francs par année civile. Le décompte des prestations se fait directement entre Genetica ou indirectement entre LifeCodexx AG et Helsana.

Dépistage de formes de cancer héréditaires (MyRisk)

5 à 10% des cancers sont liés à des facteurs héréditaires. Ils sont imputables à des modifications des caractéristiques génétiques (gènes), qui prédisposent au développement d’un cancer. Les personnes qui présentent une telle modification (mutation) ont un risque de cancer nettement accru. Etant donné que les mutations peuvent être transmises d’une génération à l’autre, on observe le plus souvent une accumulation de cas de cancers dans les familles touchées. Un test génétique permet de clarifier les choses et d’identifier les mutations correspondantes. Il peut fournir des informations importantes en matière de traitement et de prévoyance.

Utilité du panel de diagnostic myRisk

Une mutation dans un gène peut augmenter le risque de développer plusieurs types de cancer. Le gène BRCA2 par exemple augmente le risque de cancer du sein, des ovaires, de la prostate, du pancréas ou de mélanome. Dans le même temps, un type de cancer peut être provoqué par des mutations dans différents gènes. C’est pourquoi il est judicieux d’analyser l’ensemble des gènes concernés dans un panel de diagnostic.

Le test myRisk est une analyse portant sur 28 gènes. Ces 28 gènes jouent un rôle dans le développement de 8 types de cancers : cancer du sein, cancer de l’ovaire, cancer de l’utérus, cancer de la prostate, cancer du pancréas, cancer de l’estomac, cancer du colon et mélanome. Pour la majorité des modifications identifiées, le test myRisk permet de se prononcer clairement sur le risque de cancer. Une simple prise de sang est nécessaire pour réaliser le test.

Si une mutation est mise en évidence, les soins médicaux peuvent être adaptés : des programmes spéciaux permettent de détecter la maladie de façon précoce, lorsque les chances de guérison sont encore élevées, voire d’éviter son développement. Cela revêt une grande importance également pour les membres de la famille, car chez les membres de la famille au premier degré (parents, frères et sœurs et enfants), la probabilité d’être également porteurs de la mutation est de 50%.

Limites de myRisk

Le test myRisk permet d’identifier une mutation dans les gènes analysés et d’appliquer des stratégies de traitement et de surveillance individuelles. Attention :

  • Il existe des mutations pour lesquelles on ne dispose pas encore d’informations suffisantes quant à leur rôle dans le développement de la maladie. Dès que l’on disposera de nouvelles informations indiquant si la mutation risque de conduire à un cancer ou si elle est inoffensive, votre médecin en sera immédiatement informé.
  • Un résultat de test négatif (pas de mutation) ne signifie pas toujours qu’il n’existe pas un risque accru de cancer. Si des cas de cancer fréquents sont connus dans la famille mais qu’il n’y a pas de mutations, le risque de cancer peut malgré tout être élevé.
  • Même si une mutation est diagnostiquée, il est également possible de ne jamais développer de cancer.
Etudes cliniques

Le test myRisk est réalisé à l’aide des technologies les plus récentes. Des études montrent qu’il permet d’identifier de façon fiable tous types de modifications du patrimoine génétique. Pour l’interprétation des données, un processus de haut niveau est mis en œuvre. De plus, le laboratoire qui réalise le test a participé au cours des cinq dernières années à plus de 450 publications sur les cancers héréditaires.

Prise en charge par l’assurance complémentaire PRIMEO

Si vous avez conclu l’assurance complémentaire PRIMEO, Helsana prend en charge 90% des coûts du test myRisk de notre entreprise partenaire Myriad. Jusqu’à 5000 francs par année civile sont remboursés au titre de l’assurance complémentaire pour des formes de diagnostic et de traitement innovantes. Le décompte de la prestation est effectué directement par Helsana. Conditions : assurés PRIMEO à partir de 18 ans.

Prise en charge sans l’assurance complémentaire PRIMEO

Cet examen de laboratoire n’est pas remboursé par l’assurance de base. Pour les assurés n’ayant pas souscrit l’assurance complémentaire PRIMEO, Helsana a négocié un prix préférentiel avec son entreprise partenaire Myriad. Nos clients et clientes sans assurance complémentaire PRIMEO obtiennent le test avec 20% de réduction sur le prix officiel. Le décompte pour la prestation est effectué directement par les assurés.

Conseil de votre médecin de famille

Si vous êtes intéressée par l’un de ces tests, demandez conseil à votre médecin. L’analyse de l’échantillon de sang, de tissu ou de salive est effectuée sur ordonnance médicale. Les entreprises partenaires transmettent les résultats du test directement à votre médecin.