Aperçu des assurances

Tout l’essentiel en un coup d’œil

Avec l’assurance BASIS, souscrivez l’assurance-maladie obligatoire pour transfrontaliers et rentiers et bénéficiez de notre couverture d’assurance optimale à petit prix. Veuillez noter qu’un délai légal de trois mois s’applique lors de l’inscription. La couverture d’assurance démarre rétroactivement lors de l’entrée en fonction ou lorsque la rente commence à être perçue.

Où puis-je assurer les membres de ma famille ?
Si vous êtes employé(e) en Suisse ou y percevez une rente, les membres de votre famille qui n’exercent pas d’activité lucrative sont eux aussi soumis à l’obligation d’assurance. Sont concernés ici les mineurs, les adultes en formation (âgés de moins de 25 ans) et les conjoints n’exerçant pas d’activité lucrative.

Comment puis-je exercer mon libre-choix en matière de traitement ?

Vous pouvez décider au cas par cas si vous préférez suivre un traitement en Suisse ou dans votre pays de résidence.

Informations sur les traitements en Suisse

Pour les traitements ambulatoires, vous avez la possibilité de consulter un médecin de votre choix ou un hôpital figurant dans notre liste (PDF, 34KB) . Lorsque des prestations ont été fournies dans le cadre de l’assurance obligatoire des soins, vous vous acquittez d’une franchise annuelle fixe de CHF 300.–, à laquelle s’ajoute une quote-part de 10% par facture (max. CHF 700.– par an). Veuillez toujours présenter la carte d’assuré d’Helsana.

Pour les traitements stationnaires à l’hôpital, vous êtes assuré(e) à hauteur du tarif en vigueur (selon la liste cantonale des hôpitaux) dans le canton dans lequel vous travaillez. Pour les rentiers et les membres de leur famille, les traitements stationnaires à l’hôpital sont assurés à hauteur du tarif en vigueur dans le canton de Berne. Nous vous recommandons de toujours clarifier au préalable la prise en charge des coûts auprès d’Helsana.

Informations sur les traitements dans le pays de résidence

Helsana vous envoie un e-formulaire correspondant ou l’attestation S1 pour l’entraide internationale en matière de prestations (vous recevez automatiquement ce formulaire une fois l’assurance souscrite). Vous transmettez ces documents à une assurance légale dans votre pays de domicile et recevez ensuite une carte d’assuré locale pour le règlement des coûts du traitement dans votre pays de résidence, que vous devez présenter avant chaque traitement. Veuillez noter que vous pouvez seulement vous faire traiter par des médecins et hôpitaux qui acceptent cette carte. Vous profitez de l’avantage de ne pas avoir à verser de fonds au préalable. Seule la franchise selon le droit étranger vous est facturée. La participation aux coûts est toujours conforme aux dispositions du régime légal d’assurance-maladie dans votre pays de résidence. Nous ne sommes pas tenus de rembourser les traitements que vous acquittez vous-mêmes.

Qu’est-ce que le droit d’option en matière d’assurance ?

Pour quiconque demande le statut de frontalier avec la Suisse, les accords bilatéraux conclus avec l’UE/AELE prévoient l’obligation de s’assurer en Suisse (principe du lieu d’exercice de l’activité lucrative). Les frontaliers allemands, français, italiens et autrichiens disposent toutefois du droit de choisir l’assurance. Ce droit vous permet, si vous souhaitez rester assuré(e) dans votre pays de résidence, de vous libérer de l’obligation de souscrire une assurance-maladie en Suisse dans un délai de trois mois à compter de votre entrée en fonction. La Principauté du Liechtenstein, qui impose la souscription d’une assurance dans le pays de résidence (principe du pays de résidence), fait figure d’exception. La demande d’exonération de l’obligation d’assurance doit être adressée à l’office cantonal compétent. Seule cette confirmation vous permet de mettre un terme à votre assurance suisse

Quiconque perçoit une rente en Suisse (AVS, AI, AA, CF) et transfère son domicile dans un Etat de l’UE/AELE est également assujetti à l’obligation d’assurance en Suisse. Cependant, si vous déménagez en Allemagne, en Finlande (les membres de la famille uniquement), en France, en Italie, en Autriche, au Portugal ou en Espagne, vous avez la possibilité de vous faire libérer de l’obligation d’assurance sous trois mois à compter du transfert de votre domicile. Si vous percevez plusieurs rentes dans différents pays, nous vous prions de nous contacter. La demande de libération de l’obligation d’assurance doit être adressée à l’Institution commune. Seule cette confirmation vous permet de mettre un terme à votre assurance suisse.

Jugez-en par vous-même

Vous pouvez calculer ici rapidement et en toute simplicité votre contribution mensuelle :