Vos collaborateurs

Départ à la retraite

«Le départ à la retraite de mon collaborateur se rapproche. Quelles mesures dois-je prendre en ce qui concerne les assurances et les finances? Comment puis-je l’aider afin de lui faciliter son départ à retraite?»

Pensionierung

De plus en plus de baby-boomers nés dans les années cinquante atteignent maintenant l’âge de la retraite. Un jour ou l’autre, votre collaborateur aussi prendra sa retraite. Que signifie la retraite pour lui? Et en tant qu’employeur, quel rôle jouez-vous dans ce processus de transition?

Âge ordinaire de la retraite

En Suisse, l’âge ordinaire de la retraite est de 65 ans pour les hommes et de 64 ans pour les femmes. Ce que beaucoup ignorent, c’est que les rapports de travail ne prennent pas automatiquement fin lorsque le collaborateur atteint l’âge de la retraite. Un contrat de travail à durée indéterminée continue à courir jusqu’à ce que vous ou votre collaborateur résiliez le contrat.

S’ils le désirent, les employés peuvent prendre une retraite anticipée, ajournée ou partielle. L’âge minimal de la retraite est de 58 ans. Il est possible d’ajourner le versement de la rente de vieillesse entre 1 et 5 ans au maximum après avoir atteint l’âge ordinaire de la retraite. Vous trouverez de plus amples informations sur l’âge flexible de la retraite sous www.ch.ch.

Entretien préalable

Pour un employé, penser à un prochain départ à la retraite est souvent éprouvant. Le sentiment de ne plus se sentir utile, la perte des collègues de travail, la fin du rythme habituel de travail – ces facteurs, entre autres, pourraient entraîner un certain désarroi ou même susciter des angoisses. Ne laissez pas votre collaborateur à lui-même. Discutez à temps avec lui de sa situation et de ses sentiments concernant son prochain départ à la retraite.

Conseils pour un entretien réussi:

  • Prenez votre temps et écoutez attentivement votre collaborateur.
  • Si son prochain départ à la retraite le préoccupe, faites preuve de compréhension et encouragez-le.
  • Discutez avec lui de ses éventuels projets d’avenir.
  • Informez-le de manière exhaustive des aides concrètes que vous pouvez lui proposer en tant qu’employeur (conseil sur la planification financière, rente AVS, caisse de pension, etc.).

Check-list pour la préparation du départ à la retraite

Avant la retraite Tâches
De 10 à 15 ans
  • Établir un plan financier et le mettre à jour en permanence
  • Calculer la viabilité de l’hypothèque après la retraite
  • Vérifier la viabilité financière d’une retraite anticipée
De 5 à 10 ans
  • Commencer la planification fiscale
5 ans
  • Réviser la stratégie de placement et protéger le patrimoine d’éventuelles pertes
  • Décider entre «rente ou capital» concernant l’avoir de la caisse de pension (deuxième pilier).

    D’une manière générale, les caisses de pension versent les prestations du deuxième pilier sous forme de rente. Sous certaines conditions, les retraités peuvent percevoir leur avoir de vieillesse totalement ou partiellement sous forme de capital. C’est le règlement de la caisse de pension qui prévaut. Celui qui se fait verser l’avoir peut en disposer librement et ajuster le montant de ses retraits en fonction de ses propres besoins. En outre, en cas de décès, le capital encore existant passe aux héritiers.

    Si le retraité touche son avoir de vieillesse sous forme de rente, la rente de vieillesse convenue est garantie à vie.

    Celui qui choisit l’option de la rente n’a pas besoin de le communiquer à la caisse de pension. En revanche, celui qui souhaite un retrait sous forme de capital doit respecter le délai d’annonce conformément au règlement de l’institution de prévoyance.
  • Percevoir l’avoir de la prévoyance privée (troisième pilier)

    Si votre collaborateur dispose d’un avoir du troisième pilier, il peut toucher celui-ci en tant que prestation unique sous forme de capital. Cela est possible au plus tôt cinq ans avant d’atteindre l’âge ordinaire de la retraite et au plus tard à la fin de l’année au cours de laquelle la rente AVS commence à courir. S’il peut apporter la preuve qu’il exerce encore une activité lucrative, il peut reporter le versement du troisième pilier. Toutefois, un tel report est seulement possible jusqu’à un maximum de cinq ans à partir du début de l’âge ordinaire de la retraite.
3 years
  • C’est fréquemment la dernière occasion d’effectuer des rachats dans la caisse de pension.
3 months to 1 year
  • Annoncer la perception de la rente AVS (premier pilier)

    Votre collaborateur a droit à sa rente dès le premier jour du mois après avoir atteint l’âge ordinaire de la retraite. Attention: l’AVS ne verse pas automatiquement la rente. Votre collaborateur doit faire valoir son droit par écrit auprès de la dernière caisse de compensation à laquelle il a versé ses cotisations.

    La demande auprès de la caisse de compensation compétente doit avoir lieu au moins trois mois avant d’atteindre l’âge ordinaire de la retraite. La caisse de compensation a besoin de ce temps pour réunir les informations nécessaires pour le calcul de la rente.
0 to 1 year
  • Organiser la succession et assurer la sécurité des survivants

Effets de la retraite sur vos assurances Helsana

Maladie

Avec l’atteinte de l’âge ordinaire de la retraite AVS et la fin de l’activité professionnelle du collaborateur, la couverture d’assurance de ses indemnités journalières maladie s’éteint automatiquement. Les frais de guérison passent comme d’habitude par son assurance-maladie privée.

Accident

Votre collaborateur est encore assuré en cas d’accident par le biais de votre entreprise durant 30 jours après la cessation des rapports de travail. Cette couverture d’assurance peut être prolongée par une assurance par convention (PDF, 89KB) , mais seulement durant un maximum de six mois.

Après la sortie de l’assurance-accidents de l’entreprise ou l’expiration d’une éventuelle assurance par convention, votre collaborateur doit s’assurer contre les accidents dans le cadre de l’assurance de base de sa caisse-maladie. L’assurance-accidents auprès de la caisse-maladie est obligatoire pour tous ceux qui ne sont pas assurés collectivement contre les accidents auprès de leur employeur.

Prévention

De plus en plus de collaborateurs de votre entreprise prennent leur retraite? Vous craignez de perdre un savoir-faire important et ne savez pas comment planifier la relève? Contactez donc nos experts en gestion de la santé en entreprise. Nous vous conseillons et encadrons de manière personnalisée et trouvons avec vous les solutions qui s’adaptent à votre entreprise. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sous Helsana pour les entreprises, section Gestion de la santé.