Vue d’ensemble

Le déroulement des diverses phases du sommeil

Quand nous dormons, nous ne sommes inactifs qu’en apparence. En fait, une fois endormis, nous traversons des processus neurophysiologiques complexes qui nous remettent d’aplomb pour le lendemain.

Quand nous nous endormons le soir, notre corps entreprend un voyage. après la phase d’endormissement, il entre dans une phase de sommeil léger, puis de sommeil lent, pour sombrer ensuite dans le sommeil profond. Cette dernière phase s’accompagne d’une baisse du pouls et de la pression artérielle. L’activité respiratoire et cérébrale se réduisent aussi durant le sommeil. Le sommeil REM (Rapid Eye Movement) débute ensuite. Cette phase se distingue par l’apparition d’ondes cérébrales courtes et rapides et de mouvements d’yeux saccadés. C’est durant le sommeil REM que le cerveau fixe ce que nous avons appris pendant la journée.

Un meilleur sommeil avec Helsana Coach

Mieux se régénérer pendant le sommeil? Helsana Coach vous montre comment détendre votre corps et calmer votre respiration. Grâce à des conseils et des exercices pour mieux dormir, vous combattez les troubles du sommeil à court et à long terme.

Télécharger maintenant l’app Helsana Coach et se lancer.

La phase de sommeil profond est essentielle, car c’est là que nous pouvons nous régénérer. C’est la phase de notre sommeil où nous récupérons le plus. Notre corps produit alors une quantité maximale d’hormone de croissance, tout en renouvelant nos cellules. C’est indispensable pour la croissance des ongles et des cheveux, mais aussi pour la guérison des plaies. Notre système immunitaire est par ailleurs renforcé durant cette phase. Nous ne rêvons quasiment pas pendant le sommeil profond. Et si nous rêvons, nous ne nous rappelons généralement de rien au réveil.

Notre sommeil est le plus profond durant la première partie de la nuit ; ensuite, il devient toujours plus superficiel. Les phases REM, marquées par des rêves plus vrais que nature, ont tendance à durer plus longtemps en deuxième partie de nuit.

Nous sommes très actifs pendant la phase REM

Après le sommeil profond débute la phase REM. Nos yeux commencent alors à bouger rapidement. C’est ce qui a amené les chercheurs à parler de sommeil REM, pour « Rapid Eye Movement ». Durant la phase REM, le corps passe à la vitesse supérieure : l’activité cérébrale, la respiration, le pouls et la tension artérielle atteignent presque les valeurs de l’état de veille. Pendant le sommeil, notre corps a besoin d’une quantité de calories quasiment égale à celle requise durant la journée à l’état de repos. Seuls les muscles restent complètement détendus au cours de la phase REM. Le but est sans doute d’éviter que nous participions activement aux rêves complètement fous que notre cerveau projette sur notre écran interne pendant le sommeil REM. La phase REM est la phase onirique : si l’on se réveille durant le sommeil REM, on se souvient souvent parfaitement de ses rêves. Cela est dû au fait que le cerveau ne fonctionne pas ici comme dans le sommeil profond mais comme à l’état de veille. Le sommeil REM est également qualifié de « sommeil paradoxal ».

La phase REM alterne avec la phase NREM, siège du sommeil léger et du sommeil profond. L’abréviation NREM vient de « Non Rapid Eye Movement ».

Réveils chronobiologiques : pour un réveil moins douloureux

Entre les phases de sommeil, nous sommes presque éveillés par moments. Il est plus agréable de se lever à ces moments-là que durant une phase de sommeil profond.

C’est sur ce constat que sont basés les réveils chronobiologiques : grâce à des capteurs logés dans un bracelet, ce réveil identifie nos moments de réveil rapide. Les capteurs se basent sur nos mouvements, qui augmentent en intensité à ces moments-là. Les réveils chronobiologiques nous réveillent alors par une sonnerie ou des vibrations au cours d’un intervalle de temps prédéfini. Si le réveil chronobiologique n’identifie aucun état de réveil rapide, par mesure de sécurité, il nous réveille automatiquement à la fin de l’intervalle de temps défini. Les réveils chronobiologiques sont globalement fiables, mais il peut arriver qu’ils n’identifient pas correctement les moments de sommeil superficiels chez certaines personnes.

Trackers de sommeil  
L’alternative, ce sont les trackers de sommeil. Les trackers permettent d’en savoir davantage sur les phases de sommeil, le comportement de sommeil et la durée du sommeil. Cela peut nous aider à optimiser le sommeil. Les trackers de sommeil sont de deux types: bracelet fitness avec fonction de réveil ou système de surveillance du sommeil sans contact pour les matelas.
Les principaux fabricants  
Les principaux fabricants de réveils chronobiologiques et de trackers de sommeil ont pour nom aXbo, Philips, Sony et Fitbit. Les trackers de sommeil ne sont toutefois pas la chasse gardée d’aXbo et consorts, il en existe aussi sous la forme d’applis pour smartphone. Sleep Cycle est la plus connue d’entre elles. En raison du rayonnement émis par l’appareil, tout le monde n’est cependant pas prêt à poser son smartphone à côté de son oreiller toute la nuit.
Quel modèle choisir?  
Il est difficile de dire quel modèle parmi les nombreux trackers de sommeil disponibles convient le mieux à telle ou telle personne. Le choix dépend notamment de ses préférences technologiques.

Plusieurs cycles de sommeil par nuit

Quand nous dormons, les processus physiologiques sont influencés par une série d’hormones et par l’activité cérébrale. Nous nous sentons plus ou moins fatigués selon la phase de sommeil. Le sommeil léger, le sommeil lent, le sommeil profond et la phase REM constituent ensemble un cycle de sommeil fermé d’une durée variable (90 minutes en moyenne). Un cycle de sommeil se répète environ cinq fois par nuit chez un adulte. Les différentes phases peuvent être plus ou moins marquées selon le cas. Nous ne savons pas pourquoi les différentes phases de sommeil se répètent plusieurs fois par nuit. La science n’a à ce jour aucune explication pour ce phénomène.

Quel type de dormeur êtes-vous ?

Notre horloge biologique détermine notre profil de dormeur et à quel moment de la journée nous sommes le plus productifs.

Troubles du sommeil ? Faire le test maintenant.

Passez le test de sommeil. Il montre si vous souffrez de troubles du sommeil et ce que vous pouvez faire pour votre sommeil.

Les muscles

8 Article