Rapport d’hôpital : Le nombre minimum de cas améliore la qualité et l’efficacité

Helsana a élaboré avec l’assureur-maladie allemand Barmer un rapport sur le nombre minimum de cas pour les interventions stationnaires. Le rapport d’hôpital compare les règles des deux pays et montre qu’un nombre plus élevé de cas conduit à une meilleure qualité et une plus grande efficacité.

« C’est en forgeant qu’on devient forgeron. » Ce proverbe s’applique-t-il également aux soins médicaux ? Le lien entre le nombre de cas et la qualité est scientifiquement prouvé, notamment pour les interventions chirurgicales complexes. Helsana a élaboré avec l’assureur-maladie allemand Barmer un rapport sur le nombre minimum de cas. Le rapport compare les règles des deux pays et montre qu’un nombre plus élevé de cas contribue à une meilleure qualité et une plus grande efficacité.

Les principales conclusions sont les suivantes 

  • Dans les deux pays, un nombre minimum de cas est fixé pour les traitements onéreux et principalement dans la médecine hautement spécialisée.
  • Les assureurs-maladie ont utilisé leurs données de facturation de 2013 à 2018 pour analyser si les hôpitaux atteignaient le nombre minimum de cas et ont observé des différences considérables.
  • En Allemagne, 4300 patientes et patients ont été traités dans des hôpitaux qui ne respectent pas le nombre minimum de cas. Cela représente entre 2 et 15 % des patientes et patients selon l’intervention.
  • En Suisse, 5200 patientes et patients étaient concernés, jusqu’à 27 % selon l’intervention.
  • « Le nombre minimum de cas » est reconnu dans les deux pays comme un critère de qualité et gagne en importance. Néanmoins, ce dernier est à ce jour utilisé avec une certaine retenue et son non-respect n’est quasiment pas sanctionné.

Les assureurs-maladie estiment qu’un nombre plus élevé de cas et des sanctions adéquates sont nécessaires. Une plus grande transparence est également requise concernant le nombre minimum de cas fixé ou atteint et les améliorations de la qualité liées, notamment pour les patientes et patients.

Le rapport est rédigé en allemand. Le Management Summary est disponible en français et en italien.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.