«De plus en plus souvent, les cancers ne sont plus synonymes de fin de vie»

La deuxième édition du magazine clients Senso, qui a fait récemment peau neuve, a pour thème principal le cancer. Un entretien avec le docteur Thomas Cerny, oncologue, permet d'en apprendre davantage sur le sujet. Grâce aux progrès de la médecine, les cancers évoluent de plus en plus en maladies chroniques.

04.07.2014

La deuxième édition relookée de Senso, le magasine clients d'Helsana, se penche sur le traitement du cancer et sur la façon d'offrir les meilleurs soins possibles à nos clients. Dans le cahier principal du magazine, Thomas Cerny, l'un des cancérologues les plus connus de Suisse, explique les raisons pour lesquelles la Suisse est pionnière dans le traitement du cancer de la peau, pourquoi le risque de mourir d'un cancer du sein est plus ou moins élevé selon la région dans laquelle vous vivez et à quoi il faut prendre garde lors d'un traitement. Le cahier privé du Senso présente le centre d'oncologie de Heidelberg, l'un des meilleurs établissements au monde pour le traitement du cancer, auprès duquel nos clients peuvent bénéficier d'un deuxième avis.

Pendant longtemps, un diagnostic de cancer équivalait à une condamnation. Mais la recherche n'a pas ménagé sa peine. Aujourd'hui, les cancers ne sont plus synonymes de fin de vie, ils évoluent de plus en plus en maladies chroniques. Nulle part au monde, le risque de mourir d'un cancer n'a autant diminué qu'en Suisse. Les nouvelles thérapies permettent un traitement ciblé et efficace. Grâce à l'un des meilleurs systèmes de santé au monde, les patients bénéficient d'un accès direct à des spécialistes et à des médicaments innovants.

-> Lisez l'entretien dans son intégralité dans le nouveau Senso

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.