Franchises à option: le Conseil fédéral recule

Les rabais dans les franchises à option élevée ne seront pas réduits pour l’instant. Helsana apprend avec satisfaction que le Conseil fédéral s’est distancé dans un premier temps de la modification prévue.

04.02.2016

A l’été 2015, le Conseiller fédéral Alain Berset a annoncé des adaptations de l’ordonnance sur la réduction des rabais en cas de franchises à option élevées. Elles ont été vivement critiquées lors de la procédure de consultation, notamment par les assureurs. Le Conseiller fédéral Berset avait l’intention de supprimer les niveaux de franchise de 1000 francs et de 2000 francs et de réduire massivement les rabais pour les niveaux de franchise les plus élevés. Le Conseil fédéral voulait ainsi officiellement «simplifier le système» et «renforcer la solidarité».

Helsana et Curafutura se sont défendues avec véhémence contre l’intervention inutile prévue dans la fixation des primes des assureurs. La solidarité entre les personnes en bonne santé et les malades est garantie d’ores et déjà par la compensation des risques. C’est pourquoi Helsana apprend avec satisfaction que le Conseil fédéral s’est distancé dans un premier temps de la modification prévue. Nos clientes et clients sont donc à l’abri de ces augmentations de primes infondées et peu compréhensibles.

Vous avez des questions ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider.