Vue d’ensemble

Vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole pour les enfants et les adultes

La population suisse est tout sauf unanime en matière de vaccination. Chez nous, le thème de la vaccination est très controversé. Nous vous aidons à y voir plus clair. Vous décidez vous-même s’il est opportun de vous faire vacciner et contre quelles maladies.

La rougeole, les oreillons et la rubéole sont des maladies infectieuses virales hautement contagieuses. Ces trois maladies présentent un risque élevé de complications. En ce qui concerne la rubéole, une contamination pendant la grossesse peut entraîner des malformations de l’enfant à naître. Les enfants et les adultes qui attrapent la rougeole ou les oreillons présentent un risque élevé de graves inflammations, comme par exemple une méningite, une inflammation des poumons ou des glandes parotides. La rougeole peut même s’avérer mortelle.

MMR

La vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole - également appelée ROR - est aujourd’hui proposée en un seul vaccin. La protection n’est obtenue qu’après deux injections. Toutefois, la vaccination n’exclut pas complètement la possibilité de contracter la maladie. Le principe est le suivant: plus de personnes se font vacciner, moins le risque de contracter la maladie est élevé, aussi bien pour les personnes vaccinées que pour les non vaccinées.

Comme pour chaque vaccin, des rougeurs, douleurs et enflures peuvent apparaître à l’endroit de l’injection. Des convulsions dues à la fièvre sont observées chez 2 à 16 enfants sur 10 000 auxquels le vaccin a été administré. Les craintes que la vaccination ROR ne déclenche de l’autisme ou d’autres maladies graves n'ont pas été confirmées par les études scientifiques.

Le Centre Harding pour la compétence en matière de risque de l'Institut Max Planck de développement humain a résumé les bénéfices et les risques potentiels du vaccin ROR sur la base d'études scientifiques, et a procédé à des modélisations.


Si 10 000 personnes non vaccinées entraient en contact avec le virus de la rougeole, environ 9310 d’entre elles contracteraient la maladie. Sur 10 000 personnes vaccinées, seulement 93 à 745 individus tomberaient malades. La vaccination ROR totale peut diminuer le nombre de pneumonies et de méningites dues à la rougeole. Elle éviterait également les décès causés par la maladie.


Si 10 000 personnes non vaccinées entraient en contact avec le virus des oreillons, 2400 à 4800 d’entre elles contracteraient la maladie. En revanche, environ 72 à 912 personnes vaccinées sur 10 000 attraperaient les oreillons. Pour les personnes vaccinées, cela limiterait le risque possible d’inflammation du nerf auditif, qui entraîne la surdité. La vaccination complète peut protéger contre d’autres inflammations dues aux oreillons, comme par exemple l’inflammation de la glande parotide, du muscle cardiaque ou la méningite.

Si 10 000 personnes non vaccinées entraient en contact avec le virus de la rubéole, 4000 à 9000 d’entre elles seraient infectées. En revanche, sur 10 000 personnes vaccinées, 40 à 270 individus contracteraient la maladie. Chez les femmes enceintes vaccinées, cela diminuerait bien plus les risques de la rubéole pour le bébé que chez les femmes non vaccinées.

Mots-clés

Article suivant

Difficultés de concevoir: où est le problème?

Plusieurs raisons peuvent expliquer qu’un couple ne parvient pas à concevoir. Cependant, il y a rarement lieu de s’inquiéter.

Proches soignants: une tâche exigeante

Les personnes qui s’occupent d’un parent ont une tâche exigeante qui nécessite de la force et du temps et peut devenir une charge très lourde.

Articles similaires

Vaccin contre la grippe

Vaccination : oui ou non ? Chaque année, des milliers de personnes contractent le virus influenza.

Vaccination contre la coqueluche

Vaccination : oui ou non ? La coqueluche est une maladie infectieuse hautement contagieuse. La maladie présente notamment un risque mortel pour les nourrissons.

Vaccin contre la grippe

Vaccination : oui ou non ? Chaque année, des milliers de personnes contractent le virus influenza.

Vaccination contre la coqueluche

Vaccination : oui ou non ? La coqueluche est une maladie infectieuse hautement contagieuse. La maladie présente notamment un risque mortel pour les nourrissons.