Risques d’accident infantile

La joie de vivre d’un enfant et l’exubérance adolescente sont en tant que telles de belles caractéristiques. Les enfants peuvent alors expérimenter le fait que toute aventure ne se déroule pas forcément sans accroc. Ils en tirent plein d’enseignements. Tant qu’il ne s’agit que d’une bosse ou d’une petite coupure, la situation n’est pas bien grave. Toutefois, les enfants sont exposés à des dangers importants, et il faut donc les sensibiliser en conséquence.

13.02.2017

Les enfants rencontrent toutes sortes de dangers: dans la circulation, en jouant, dans le préau, à la piscine, sur le terrain de football, en faisant un feu dans la forêt et lors de nombreuses autres occupations. Les enfants ne sont souvent pas conscients des dangers et ils se lancent dans l’aventure sans soucis. Il y a aussi des sources de danger à l’intérieur du logement: les plaques et les fours chauds, les câbles électriques, les fenêtres ouvertes et les balustrades des balcons qui invitent à une séance d’escalade, ou les boîtes à outils ou médicales, dont le contenu demande à être découvert.

Découvrir les dangers en jouant

Il est bien sûr important que les enfants fassent leurs expériences et qu’ils développent leur autonomie. Et même les parents les plus attentifs ne peuvent pas surveiller leurs enfants sans arrêt. Ce que vous pouvez cependant faire: sensibilisez vos enfants aux dangers de façon ludique, sans leur faire peur. Vous pouvez par exemple prudemment apprendre à votre enfant qu’une aiguille pique. Ou bien vous le laisser toucher à tour de rôle des verres remplis d’eau chaude et d’eau glacée. Il apprendra ainsi la différence entre chaud et froid.

Même en appliquant la plus grande prudence, on ne peut exclure tous les accidents des enfants. Les accidents fréquents sont les chutes, les chocs, les accidents de la circulation, les brûlures, les morsures de chien et les empoisonnements. Le plus grand nombre d’accidents – et de loin – impliquant des enfants se passent à l’intérieur du logement.

Service de conseil médical

Pour les assurés BeneFit-PLUS-Télémédecine

0800 800 090 (numéro gratuit)

Pour les assurés PREMED-24

0800 773 633 (numéro gratuit)

Pour tous les clients Helsana

0800 100 008 (numéro gratuit)

La pharmacie pédiatrique judicieusement remplie

Instruments et moyens auxiliaires

Matériel de pansement

Médicaments essentiels

Médicaments d’appoint ou à emporter en voyage

Thermomètre

Loupe

Benzine médicale

Alcool à 70%

Brucelles pointues

Ciseaux

Agrafes à pansements

Gants

Bandes de gaze élastiques, auto-adhésives, larges et minces

Bandes élastiques de différentes largeurs, éventuellement de couleur, compresses stériles, non adhésives

Sparadraps hypoallergéniques

Pansements rapides de différentes largeurs, éventuellement avec motifs

Pansements combinés

Triangle

Coton hydrophile ou, mieux, tampons en emballages stériles

Antiseptique non piquant

Stick ou gel contre les piqûres d’insectes

Sachet de gel (chaud et froid, à conserver au congélateur)

Suppositoire contre la fièvre, correspondant à l’âge

Comprimés ou gélules de charbon

Agent anti-mousse

Pommade contre les affections respiratoires bénignes

Gel sportif

Extrait de camomille (Kamillosan)

Gouttes pour le nez

Suppositoires contre les nausées et les vomissements

Gélules contre la diarrhée

Sirop ou gouttes contre la toux, à utiliser avec précautions chez les enfants de moins d’un an (consulter la notice d’emballage)

(Source www.samariter.ch)

Les premiers secours, ça s’apprend

La clé du succès en ce qui concerne les mesures d’urgence est une fois de plus de s’exercer encore et encore. Les cours de premiers secours des associations des samaritains vous en donnent l’occasion. Ils offrent aussi des cours pour apprendre à gérer les urgences chez les petits enfants.

Cours

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter: