Premiers secours : petit abécédaire des urgences

Petit abécédaire des urgences les plus fréquentes – symptômes, causes et marche à suivre en cas d’urgence.

04.09.2020

Lara Brunner

Bien souvent, en cas d’urgence médicale, chaque seconde compte. Les secouristes doivent agir rapidement, mais aussi de manière calme et réfléchie. Il convient de suivre la règle ORA :

  • Observer
    Evaluez la situation : que s’est-il passé ? Qui est impliqué ? Qui est blessé ?
  • Réfléchir
    Ecartez tout danger pour les sauveteurs, les patients et les autres personnes.
  • Agir
    Sécurisez le lieu de l’accident. Signalez le lieu de l’accident par exemple avec le triangle de panne ou les feux de détresse. Donnez l’alerte au numéro d’urgence 144 et prodiguez les premiers soins.

Numéros d’urgence

  • 112 : numéro d’urgence européen
  • 117 : police
  • 118 : pompiers
  • 144 : ambulance
  • 145 : centre d’information toxicologique
  • 1414 : Rega

Vous trouverez des informations cruciales au sujet des urgences sur l’application « Premiers secours » de la Croix-Rouge suisse (CRS).

AVC, infarctus ou piqûre…

Chaque type d’urgence nécessite de procéder différemment. Découvrez les principales informations concernant les urgences les plus fréquentes :

Symptômes

Eruption cutanée, urticaire, rougeur sur la peau et/ou yeux rouges, démangeaisons, tuméfaction, nez qui coule, éternuements, envie de tousser, détresse respiratoire, baisse de tension, perte de connaissance, vomissements, diarrhée et vertiges

Causes

Aliments, piqûres d’insectes, médicaments, latex

Marche à suivre

Alerter le 144, administrer une seringue d’adrénaline prête à l’emploi et/ou prendre des médicaments d’urgence. Calmer la personne et, si possible, la mettre en position latérale de sécurité (PLS). Réanimer immédiatement les patients qui ne respirent plus.

Prévention

Les personnes ayant des allergies connues (anaphylaxie) devraient toujours avoir sur elles un auto-injecteur d’adrénaline et des médicaments d’urgence.

Informations complémentaires

Centre d’Allergie Suisse

Symptômes

Hémiplégie (visage, faiblesse dans le bras et/ou la jambe), troubles de la sensibilité (sensation d’engourdissement), troubles de la vue (p. ex. vision double), élocution peu claire et difficile, maux de tête (en cas d’hémorragie cérébrale), trouble de l’équilibre, vertiges, troubles de l’orientation, troubles de l’élocution, troubles de la mémoire

Causes

Le cerveau n’est pas suffisamment irrigué.

Marche à suivre

Test FAST→ F (Face) : la victime a-t-elle une hémiplégie faciale ? A (Arms) : peut-elle lever les deux bras ? S (Speech) : s’exprime-t-elle de manière intelligible ? T (Time) : alerter le 144 aussi rapidement que possible.

Si possible, allonger la victime à plat. Ne pas donner à boire ou à manger, ne pas donner d’anticoagulants.

Symptômes

Rougeur sur la peau, sensation de chaleur, démangeaisons, douleurs voire insensibilité complète, cloques, carbonisation, destruction de la peau

Causes

Coup de soleil, liquides brûlants, objets brûlants

Marche à suivre

Refroidir la plaie avec de l’eau (à environ 20 °C), couvrir la plaie d’un pansement stérile. Si la brûlure nécessite un traitement médical, la plaie doit être recouverte de plastique (film transparent). Ne pas percer les cloques.
→ En cas de brûlure au visage, sur les organes génitaux ou les articulations, en cas de brûlure étendue (ou si une couche de tissus est visible sous la peau) : alerter le 144.

Symptômes

Pouls rapide, pression artérielle élevée, sueurs froides, mains et jambes froides, respiration rapide, agitation ou changement de l’état de conscience

Causes

Perte de liquide (hémorragies, diarrhée/vomissements), embolie pulmonaire, infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque, allergies, septicémie et lésions de la moelle épinière

Marche à suivre

Allonger la personne à plat, traiter les éventuelles hémorragies ou blessures, retirer ce qui a provoqué le choc. S’assurer que la personne ne tombe pas en hypothermie ou ne se réchauffe pas trop. Ne donner ni à boire ni à manger. Alerter le 144.

Symptômes

Difficultés respiratoires, trouble de l’élocution, toux, expiration sifflante, agitation et angoisse, accès de transpiration

Causes

Infections des voies respiratoires supérieures, charge en allergène (p. ex. poussière ou pollen), air froid, effort physique soutenu, agitation émotionnelle

Marche à suivre

Asseoir la personne concernée confortablement, le dos droit. L’aider à prendre ses médicaments et la rassurer. Si la crise perdure, alerter le 144.

Remarque

Lors d’une crise, les patients asthmatiques peuvent dire ce qui leur manque.

Symptômes

Yeux ouverts, fixes, regard vide ou roulement des yeux vers le haut, troubles moteurs ou troubles de la conscience

Marche à suivre

Ne pas maintenir la personne. Ne pas intervenir dans le déroulement de la crise. Placer une couverture contre la tête permet de réduire le risque de blessure. Mettre la personne en position latérale de sécurité (PLS)
→ Si aucun antécédent médical n’est connu ou si la crise est inhabituellement longue ou violente : alerter le 144.

Remarque

Certains patients portent un objet d’identification spécifique sur eux (carte, bracelet, collier).

Symptômes

Douleurs, gonflements, hématomes, difficultés à mobiliser la partie du corps blessée

Causes

Mouvements brusques, faux pas, action violente venant de l’extérieur

Marche à suivre

Appliquer le schéma RGCE, R : repos (immobiliser) ; G : glace (refroidir) ; C : compression (avec un bandage) ; E : élévation

Remarque

Les élongations touchent les muscles, les entorses touchent les articulations.

Symptômes

Nausées et vomissements, état d’ébriété, somnolence, toux, difficultés respiratoires, perte de connaissance, crampes abdominales

Causes

Médicaments, produits chimiques, plantes, denrées d’agrément et drogues

Marche à suivre

Noter ce qui a été consommé, quand et dans quelle quantité. Centre d’information toxicologique Appeler le 145. 

→ En cas de perte de connaissance, de détresse respiratoire ou d’une éventuelle tentative de suicide : alerter le 144.

Remarque

Ne pas provoquer de vomissements.

Symptômes

Détresse respiratoire, quinte de toux, envie de vomir, respiration sifflante, bleuissement des lèvres, perte de connaissance

Marche à suivre

Toujours appeler le numéro d’urgence.

Demander à la personne de tousser, lui administrer cinq puissantes tapes entre les omoplates, le dos courbé en avant et effectuer cinq compressions abdominales (manœuvre de Heimlich). En cas d’arrêt respiratoire, commencer immédiatement le massage cardiaque.

Voici comment réaliser un massage cardiaque

Symptômes

Hématomes, douleurs, tuméfactions, position non naturelle

Marche à suivre

Immobiliser la partie du corps blessée.
→ Si la personne ne peut pas se déplacer de façon autonome : alerter le 144.

Marche à suivre

Exercer une pression sur la plaie, laver la plaie, ne pas retirer les corps étrangers.
En cas de forte hémorragie : alerter le 144.

Remarque

Eviter tout contact avec le sang étranger. Arrêter l’hémorragie.

Symptômes

Frissons, peau froide/pâle, respiration rapide, accélération du pouls, température corporelle basse

Causes

Environnement froid, vent, humidité, exposition prolongée au froid, épuisement

Marche à suivre

Alerter le 144, calmer la personne et la réchauffer lentement (couverture/couverture de survie, boissons chaudes, aliments énergétiques). Remplacer ses vêtements par des vêtements chauds et secs. Trouver un endroit protégé du vent.

Symptômes
  • Homme : détresse respiratoire et anxiété, accès de transpiration, douleur forte/brûlante dans le thorax, douleurs au niveau des épaules et des bras sans lien avec les mouvements réalisés
  • Femme : douleurs au niveau des mâchoires, sensation de pression et de serrement à l’intérieur de la poitrine, essoufflement, nausées, vomissements, douleurs au niveau de l’abdomen supérieur
Causes

Dépôts et obstructions dans les artères coronaires qui compromettent l’apport sanguin au muscle cardiaque

Marche à suivre

Alerter le 144, éviter tout effort physique, surélever le haut du corps, mettre la personne dans une position confortable. Administrer les médicaments d’urgence que la victime a sur elle (p. ex. spray à base de nitroglycérine). En cas d’arrêt cardiaque (la personne ne répond et ne respire plus), commencer tout de suite le massage cardiaque ou utiliser sans attendre un défibrillateur.

Voici comment réaliser un massage cardiaque

Symptômes

Maux de tête aigus et vertiges, forte fièvre, forte sensation de soif, pouls faible ou rapide, baisse de tension, état d’épuisement, diminution de la conscience jusqu’à la perte de connaissance

Causes

Environnement très chaud et humide, perte de liquide corporel due à un exercice physique intense

Marche à suivre

Alerter le 144, emmener la personne dans un endroit plus frais. Retirer les vêtements serrés et/ou ouvrir les vêtements, appliquer des linges froids/humides sur la peau, éventer la personne. Lui donner de l’eau fraîche à boire lentement, surélever le haut du corps. En cas de chute de tension : allonger la personne et lui surélever les jambes.

Symptômes
  • Insectes : douleurs, gonflement, saignement
  • Tiques : éruption partielle
  • Méduses : brûlure, rougeur cutanée
  • Serpents venimeux : douleurs, marques de morsure, gonflement, nausées, vomissements, fourmillements, état de choc, coma, paralysie, trouble de la coagulation sanguine
Marche à suivre
  • Insectes : retirer le dard, laver/désinfecter la plaie, refroidir. En cas de réaction allergique ou anaphylactique, alerter le 144.
  • Tiques : retirer la tique à l’aide d’une pincette, laver/désinfecter la plaie, appliquer une pommade antiseptique.
  • Méduses : sortir la personne de l’eau, rincer la surface de la peau avec du vinaigre, immerger la plaie dans de l’eau chaude. En cas de détresse respiratoire, alerter le 144.
  • Serpents : si la personne s’est fait mordre par un serpent venimeux, alerter immédiatement le 144, rincer et désinfecter la plaie, retirer les bijoux, éviter tout effort physique, immobiliser la partie mordue du corps en dessous du cœur.
  • Autres morsures : contrôler le saignement, rincer/désinfecter la plaie. S’il n’est pas certain que l’animal n’a pas la rage, contacter un médecin.

Symptômes

Sensation de vertige, perte de connaissance de plusieurs minutes, maux de tête, confusion, nausées, vision trouble, trous de mémoire

Marche à suivre

Allonger la personne, alerter le 144, surveiller l’évolution de l’état du patient.

Remarque

Une commotion cérébrale peut provoquer une augmentation de la pression dans le cerveau.

Symptômes

Les symptômes sont très variés : sensation de faim, crampes, peau froide et humide, fortes sueurs, vertiges, sensation de faiblesse, perte subite de connaissance

Causes

Glycémie trop basse (hypoglycémie), glycémie trop haute (hyperglycémie)

Marche à suivre
  • Hypoglycémie : prendre des sucres rapides (p. ex. glucose, jus de fruits)
  • Hyperglycémie : boire beaucoup d’eau, injecter une dose d’insuline convenue au préalable avec le médecin

→ En cas de perte de connaissance ou de détresse respiratoire : alerter le 144.

Prévention

Contrôler régulièrement sa glycémie.

Les symptômes listés ici ne sont pas exhaustifs.

André Roggli André Roggli

André Roggli

André Roggli est responsable ad interim du service « Formation et volontaires » de l’Alliance suisse des samaritains, une organisation de sauvetage de la Croix-Rouge suisse. En tant qu’expert de la formation en premiers secours, il donne des cours de différents niveaux au grand public. Il fournit régulièrement des services médico-sanitaires dans des organisations ou lors d’événements. André Roggli a conseillé l’équipe de rédaction pour la publication de cet article.