Vue d’ensemble

Soutien en cas de détresse financière

Le paiement des primes d’assurance-maladie tarde et d’autres dettes s’accumulent: l’ouverture d’une poursuite menace.

Finanzielle Notlage

Il peut arriver qu’une famille se retrouve dans des difficultés financières. Il n’y a pas de quoi avoir honte. Si toutes les personnes concernées sont de bonne foi, on trouve presque toujours une solution raisonnable.

Réduction des primes

Une réduction des primes peut vous aider. En Suisse, on soutient les personnes dans des situations économiques modestes dans le paiement des primes de l’assurance-maladie. Ce droit est réglé au niveau cantonal et vaut uniquement pour l’assurance de base. Le montant de la réduction dépend du revenu imposable et du nombre d’enfants. Dans certains cantons, l’administration informe automatiquement les ayants droit sur la base de la déclaration d’impôts. Dans d’autres cantons, vous devez vous-même prendre l’initiative et demander la réduction des primes auprès de votre commune chaque année. En principe, le versement se fait directement à l’assurance-maladie. Vous ne recevez donc pas directement l’argent.

Pour de plus amples informations sur la réduction des primes

Allocations familiales

Selon les dispositions cantonales, les parents peuvent demander des allocations familiales. Il est possible de recevoir des allocations pour enfants ainsi que des allocations de formation. Certains cantons accordent aussi des allocations de naissance et d’adoption. Le montant de l’allocation pour enfants s’élève à au moins 200 francs par enfant et par mois pour les enfants jusqu’à 16 ans et pour les enfants jusqu’à 20 ans qui sont handicapés et incapables d’exercer une activité lucrative. Pour les jeunes en formation jusqu’à 20 ans, le montant est d’au moins 250 francs par enfant et par mois. Vous trouverez les réponses à de nombreuses questions sur les allocations familiales sur le site de la Confédération.

Si vous exercez une activité professionnelle, votre employeur fait la demande pour l’allocation familiale, qui vous est versée avec votre salaire. Si vous n’exercez pas d’activité professionnelle, vous devez demander l’allocation familiale auprès de la caisse de compensation familiale compétente. Vous trouverez les adresses des caisses des cantons sur le site Internet de l’AVS, sous Caisses cantonales de compensation. Adressez-vous à l’administration de votre commune de domicile si vous êtes au chômage.

Prestations complémentaires

Le système social en Suisse prévoit des prestations complémentaires pour les bénéficiaires de rente AVS ou AI. Ils y ont droit si leur revenu ne couvre pas leurs besoins vitaux. Les prestations complémentaires sont un droit juridique et non de l’assistance ou de l’aide sociale.

Les prestations complémentaires sont éventuellement intéressantes pour vous en tant que famille si vous avez des membres de la famille retraités qui ont des difficultés financières et que vous n’êtes pas en mesure de soutenir vous-même financièrement ces personnes. Pour de plus amples informations

Aide de la part du service social
La constitution fédérale suisse garantit aux personnes vivant en Suisse un droit à l’aide dans des situations de détresse. Voici la teneur de l’article de la constitution en question: «Quiconque est dans une situation de détresse et n’est pas en mesure de subvenir à son entretien a le droit d’être aidé et assisté et de recevoir les moyens indispensables pour mener une existence conforme à la dignité humaine.» Adressez-vous au service social de votre commune ou de votre canton si vous ne savez plus comment vous en sortir.

Article suivant

Fondation d’une famille ou regroupement

Emménager dans un foyer commun signifie devoir régler bon nombre de choses. La couverture d’assurance en est une.

Appareils dentaires pour enfants et ados

Une dentition mal positionnée peut avoir des conséquences nuisibles sur le plan de la santé. Des mesures appropriées permettent de les corriger.

Sujets avec cet article

Familles

10 Article

Notre engagement pour votre équilibre

21 Article