Vue d’ensemble

Somnifères naturels – Ces plantes utiles dans les troubles du sommeil

Différentes plantes facilitent l’endormissement. Oliver Bassler, naturopathe, vous dévoile les plantes pouvant servir de somnifères naturels et vous indique comment les utiliser à bon escient.

Monsieur Bassler, on dit qu’un verre de lait chaud avec du miel peut aider à s’endormir quand on a du mal à trouver le sommeil. Est-ce exact ?

La chaleur du lait fatigue et a donc effectivement un effet sur le corps. De plus, le lait contient du tryptophane, qui a une influence sur le sommeil. Vu sous cet angle, le lait contribue donc effectivement à l’endormissement. Le miel stimule par ailleurs la production de trytophane. Combiner le lait et le miel a donc du sens, mais on peut bien sûr aussi s’en servir séparément. Nous sommes nombreux à avoir bu ce breuvage quand nous étions enfants, de sorte qu’un verre de lait avec du miel peut aussi nous rappeler la douceur de enfance.

Quelles plantes peuvent m’aider à trouver le sommeil et devrais-je dès lors toujours avoir à la maison ?

La lavande, la mélisse et la valériane ont des vertus intéressantes. Faites-en un thé, prenez-en en teinture ou – mieux encore, utilisez la lavande ou la mélisse en huile essentielle. L’huile doit toutefois être tout à fait pure et non synthétique.

Qu’est-ce qui peut aider quand je me réveille la nuit et ne parviens plus à m’endormir ? Existe-t-il une plante miracle que je peux alors prendre sur le pouce ?

Malheureusement, il n’existe dans la nature aucun somnifère immédiatement utilisable. Je recommande en tout cas de ne pas rester au lit, mais de vous lever. Lisez un livre, écoutez de la musique ou enduisez-vous d’huile de lavande. Cela peut vous aider à penser à autre chose et à vous laisser de nouveau gagner par la fatigue.

Puis-je aussi prendre des plantes pour prévenir les troubles de sommeil ?

Rien ne vous empêche bien sûr d’utiliser toutes ces plantes sans souffrir du moindre problème de sommeil. Cela dit, ce qui compte ici, c’est davantage le rituel proprement dit. Vous pouvez par exemple boire un thé tous les jours avant d’aller vous coucher. Massez-vous les pieds, le dos ou les mains avec une huile favorisant l’endormissement. Je le répète, c’est le rituel et le rythme qui jouent ici le rôle le plus important.

Les plantes favorisant le sommeil peuvent-elles avoir des effets secondaires ou puis-je les prendre sans aucune crainte ?

Dans ce contexte, nous ne parlons pas d’effets secondaires, mais de réactions. Il faut savoir en effet que chaque substance peut provoquer des réactions différentes d’une personne à l’autre. Ainsi, l’avoine aide les gens hyper nerveux qui ont de la peine à déconnecter. On peut par exemple essayer une plante sous forme de thé pour voir quelle action elle va produire. Si vous souffrez de troubles du sommeil de longue durée (plus de deux semaines typiquement), mieux vaut consulter un médecin si les plantes n’ont pas l’effet souhaité. Un naturopathe peut vous aider à déterminer les plantes qui correspondent le mieux à votre organisme.

Puis-je combiner les plantes comme bon me semble ?

La valériane se prend idéalement en combinaison avec une autre plante. Mon conseil est de ne pas faire n’importe quoi de manière générale. Ce n’est vraiment pas recommandé.

Les enfants peuvent-ils également prendre ces somnifères naturels sans aucun danger ?

Chez les enfants, il faut par principe utiliser les plantes sous forme de thé. Cela ne pose aucun problème. L’instauration de rituels au coucher peut aussi aider chez les enfants – un massage des pieds avec de l’huile par exemple. Ce qui est très important dans le cas des enfants, c’est de découvrir les raisons de leur insomnie et d’écarter d'éventuelles raisons organiques.

Et qu’en est-il en cas de grossesse ?

Dans ce cas aussi, on peut utiliser sans problème des plantes favorisant l’endormissement. Lors de changements hormonaux plus particulièrement, comme ceux qui se produisent durant la grossesse, des troubles du sommeil peuvent apparaître. Là encore, si les problèmes perdurent, je recommande de consulter un gynécologue.

Que faites-vous vous-même quand vous avez de la peine à trouver le sommeil, Monsieur Bassler ?

Je mise moi-même sur les rituels. Ce qui m’aide par exemple, c’est un massage des pieds avec de l’huile de lavande.

Une assurance optimale

9 Article