Vue d’ensemble

Risques pendant la grossesse: tabac et alcool

Les addictions de la future maman ont un effet direct sur le déroulement de la grossesse et le bébé. Il est bien entendu difficile aux fumeuses de renoncer à leur ration quotidienne de cigarettes. Mais elles devraient absolument s’y résoudre, car le tabagisme peut massivement affecter le bébé et présente un réel danger pour le développement ultérieur. Qui souhaite créer les meilleures conditions pour donner naissance à un bébé en bonne santé, renoncera de préférence à boire de l’alcool pendant la grossesse.

Le tabagisme et l’alcool affectent le développement de l’embryon. Même si vous vous limitez à quelques cigarettes par jour et que vous consommez de l’alcool en petites quantités, vous mettez en danger la santé de votre enfant.

La cigarette: un réel danger pour votre bébé

De nombreuses études scientifiques portant sur le tabagisme pendant la grossesse ont démontré les effets nocifs de la nicotine sur l’enfant à naître, révélant par exemple que le poids à la naissance diminue significativement à partir de cinq cigarettes par jour. Les conséquences les plus graves ont été constatées chez les femmes qui fumaient plus de 20 cigarettes par jour: le périmètre crânien de leur nouveau-né était inférieur d’un centimètre en moyenne et ils mesuraient environ un centimètre et demi de moins que les bébés des non-fumeuses.

Les enfants dont la mère a fumé pendant la grossesse montrent un rythme cardiaque rapide et une agitation excessive, sont sensiblement plus vulnérables aux infections et maladies et plus souvent victimes de la mort subite du nourrisson. À l’âge scolaire, ils sont plus nombreux à présenter des signes d’hyperactivité et des difficultés d’apprentissage.

Pourquoi est-il si dangereux de fumer pendant la grossesse?

La nicotine parvient directement à l’embryon par l’intermédiaire du placenta. Les substances nocives rétrécissent les vaisseaux du placenta et perturbent ainsi l’approvisionnement en oxygène du bébé – ce qui accroît le risque de fausse couche ou de naissance prématurée. Les statistiques montrent que les accouchements prématurés sont deux fois plus fréquents chez les fumeuses que chez les non-fumeuses. Elles donnent même trois fois plus naissance à des enfants morts-nés. Ce n’est pas étonnant: la fumée de cigarette ne contient pas seulement de la nicotine, mais aussi toute une série de substances toxiques, cancérigènes et irritantes.

Chaque cigarette est une cigarette de trop

Faites un effort et arrêtez de fumer pendant votre grossesse. Ne souhaitez-vous pas mettre au monde un enfant heureux et en bonne santé? Si vous renoncez totalement à la cigarette, vous lui donnez les meilleures chances pour son départ dans la vie. L’arrêt du tabac est bénéfique pour vous également. Vous réduirez ainsi le risque de thrombose pendant la grossesse ou le post-partum.

De nombreuses personnes ont des difficultés à arrêter de fumer. Si la bonne volonté ne suffit pas, il vaut mieux traiter votre addiction avec un médicament. L’acupuncture peut également s’avérer efficace. Ne vous inquiétez pas: un sevrage au moyen de patchs de nicotine et d’autres produits similaires est sans danger pour votre bébé.

Alcool: à éviter pendant la grossesse

Aucune étude n’a produit de résultats concluants sur les effets de petites quantités d’alcool sur l’embryon. Il a cependant été démontré que la consommation excessive et durable d’alcool par la mère pendant la grossesse ralentit le développement intellectuel de l’enfant et peut entraîner de graves handicaps.

Où se situe la limite entre consommation modérée et excessive d’alcool? Aucune étude ne saurait le dire. Dans tous les cas, l’idéal pour vous-même et votre bébé est de renoncer complètement au vin, à la bière et aux autres boissons alcoolisées pendant votre grossesse. Arrêtez tout dès le moment où vous tenez le test de grossesse positif entre vos mains.

En revanche, vous pouvez toujours déguster des mets préparés avec de l’alcool, comme la fondue ou la viande marinée dans le vin. Le trait de cognac dans les sauces ou les soupes ne nuit pas non plus à votre bébé, car l’alcool s’évapore avec la chaleur. La dégustation occasionnelle d’une praline avec de l’alcool est également inoffensive.

Pourquoi l’alcool est-il si dangereux pendant la grossesse?

Votre bébé boit pour ainsi dire avec vous. Avec un léger décalage, l’alcoolémie dans le sang du bébé atteint le même niveau que votre propre alcoolémie. Votre foie élimine l’alcool, mais le foie en développement de votre bébé n’en est pas encore capable. L’effet nocif de l’alcool persiste, ce qui peut, dans les cas les plus graves, affecter les fonctions cérébrales.

Mots-clés

Article suivant

Repos et détente: indispensables

Dans notre société axée sur la performance, le repos et la détente sont souvent négligés, ce qui peut, sur la durée, avoir des effets négatifs.

Malade pendant la grossesse: que faire?

En plus des troubles, une maladie pendant la grossesse suscite également des craintes. Le bébé sera-t-il affecté?

Articles similaires

Test de grossesse positif

Le début d’une grossesse change la vie d’une femme. Non seulement les sentiments se bousculent, mais de nombreuses questions surgissent.

Préparation à l’accouchement et naissance

Les premières contractions! Bébé va bientôt pointer le bout de son nez. Les douleurs ressenties peuvent être atténuées de diverses manières.

Notre sponsoring

11 Article