Vue d’ensemble

Comment respirons-nous et pourquoi ?

Combien de fois respire-t-on par jour ? Que se passe-t-il lors de la respiration ? Pourquoi a-t-on besoin d’oxygène ? Qu’est-ce que la respiration interne et externe ? Voyage à travers le corps.

La respiration est un processus qui fonctionne sans que l’on doive intervenir. Il suffit d’inspirer et d’expirer. Nous ne réalisons même pas comment nous le faisons ni combien de fois. En fait, ce processus se répète environ 20 000 fois par jour. Mais qu’en est-il exactement ? Comment fonctionnent les organes respiratoires ?

Comment fonctionne la respiration ?

A l’inspiration, le puissant muscle sous les poumons, appelé diaphragme, descend. En concomitance, le thorax prend de l’expansion, les poumons se dilatent et se remplissent d’air. L’oxygène de l’air que nous inspirons par voie nasale ou buccale parvient jusqu’aux poumons par la trachée, ainsi que jusqu'aux alvéoles pulmonaires par de fines ramifications (bronches et bronchioles) et, enfin, jusqu’aux vaisseaux sanguins (capillaires). C’est là qu’il est intégré à la circulation sanguine et qu’il parvient jusqu’aux cellules. Lorsque nous expirons, les capillaires expulsent « l’air vicié », le CO2.

Respiration interne et externe

On distingue la respiration interne et externe. La respiration externe permet l’échange gazeux dans les poumons. En inspirant, nous inhalons l’oxygène ambiant et en expirant, nous rejetons du dioxyde de carbone. Chaque inspiration peut contenir jusqu’à quatre litres d’air.

La respiration interne est un processus biochimique qui permet de libérer l’oxygène dans les cellules et de produire de l’énergie pour le corps. Une fois oxydé, le glucose des aliments que nous ingérons se décompose en CO2 et en eau. Ce processus libère de l’énergie, stockée sous forme de molécule d’adénosine triphosphate (ATP). Le corps humain a besoin d’ATP pour le fonctionnement du cerveau et des muscles, pour la digestion, ainsi que pour tous les autres processus physiologiques.

Respiration nasale ou buccale ?

La respiration nasale permet de réchauffer, de filtrer et d’humidifier l’air qui parvient aux poumons, ce qui n’est pas le cas de la respiration buccale. En règle générale, nous ne respirons par la bouche que si nous n’avons pas assez d’oxygène par le nez.

Respiration

9 Article