Vue d’ensemble

Plusieurs résidents d’EMS recevraient des médicaments inadaptés

La médication dans les EMS suisses a été peu étudiée jusqu’ici. Selon le dernier rapport sur les médicaments d’Helsana, plusieurs résidents d’EMS reçoivent des médicaments potentiellement inadaptés.​

La qualité de la médication dans les EMS suisses a été peu étudiée jusqu’ici. Le rapport sur les médicaments 2017 d’Helsana révèle qu’un grand nombre de pensionnaires se voient administrer des médicaments potentiellement inappropriés. Les préjudices occasionnés par une médication inappropriée sont dans la plupart des cas involontaires et évitables. Il y a nécessité d’agir et les spécialistes médicaux concernés sont interpellés. Compte tenu du manque de coordination récurrent en ce qui concerne l’approvisionnement en médicaments, il est peu probable que la situation s’améliore d’elle-même. Différentes mesures d’amélioration de l’approvisionnement en médicaments sont concluantes et recommandées dans la documentation scientifique.

En Suisse romande par exemple, l’« assistance pharmaceutique », c’est-à-dire le suivi pharmaceutique d’un EMS par un pharmacien, a fait ses preuves. Car si les médecins, les pharmaciens et le personnel soignant d’un EMS collaborent de manière convenable, la qualité de l’approvisionnement est meilleure et les assurances-maladie, de même que les payeurs de primes, économisent de l’argent.

Sujets avec cet article

Politique de la santé

8 Article