Vue d’ensemble

Le sucre est-il bon pour la santé ?

Comment résister aux douceurs ? Pourquoi manger trop de sucre n’est pas bon pour notre corps ? Et pourquoi le Coca Zéro n’est pas non plus la solution ? Nous avons des réponses surprenantes à ces questions et bien d’autres.

La bonne nouvelle, c’est que le sucre n’est pas obligatoirement mauvais. Au contraire, l’homme en a besoin pour vivre car c’est un apport en énergie important. Tout dépend de la quantité. Une consommation trop importante n’est pas bonne pour la santé. Mais quand est-ce que trop c’est trop ? Et quelle quantité de sucre utiliser sans dommages pour la santé ?

Le sucre est un aliment cristallin sucré. Il est extrait des plantes. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande dans sa directive actuelle de 2015 un apport maximal de sucres libres de 12 cuillères à café par jour (1 cuillère à café = environ 4 g). Par sucres libres, on n’entend pas seulement le sucre cristallisé mais également le sucre contenu dans le miel, le sirop et les jus de fruits. En Suisse, les adultes consomment en moyenne 27 cuillères à café de sucre par jour. Les Suisses sont ainsi les plus grands amateurs de friandises au monde. Leur consommation est supérieure à la moyenne européenne.

Mais pourquoi aimons-nous tellement les aliments sucrés ? Nous savons bien à quel point une alimentation saine est importante pour le corps et l’âme. Notre penchant pour le sucre s’explique par l’évolution. Il n’existe pratiquement pas de produits qui sont à la fois sucrés et toxiques, au contraire des produits amers. Le sucré est notre saveur de sûreté, quelle que soit son effet sur la santé.

Alimentation équilibrée avec Helsana Coach

Vous êtes à la recherche d’idées pour une alimentation équilibrée? Helsana Coach propose une multitude de recettes incluant les ingrédients, la préparation et les valeurs nutritionnelles.

Télécharger maintenant l’app Helsana Coach et se lancer.

Pourquoi le sucre crée-t-il une dépendance ?

Le sucre fait augmenter rapidement le taux de glycémie dans notre corps. Le cerveau secrète ainsi de la sérotonine, notre hormone du bonheur. C’est pourquoi une alimentation sucrée suscite un sentiment d’euphorie. Cet effet « feel good » fléchit cependant aussi vite qu’il apparaît, raison pour laquelle nous prenons le prochain bonbon ou la prochaine part de gâteau.

Les médecins mettent en garde contre les effets négatifs d’une consommation de sucre trop élevée. Le grignotage permanent oblige le pancréas à secréter continuellement l’hormone insuline. Grâce à elle, les cellules absorbent le sucre du sang. Si le taux d’insuline est trop élevé en permanence dans le sang, les cellules de notre corps deviennent insensibles à l’insuline. Dans ce contexte, les spécialistes parlent d’une résistance à l’insuline. C’est le premier stade du diabetes mellitus (diabète sucré).

Celui qui consomme des aliments sucrés en grandes quantités pendant une période prolongée, risque de souffrir plus tard de surcharge pondérale. Cela provoque des maladies chroniques comme des maladies cardiovasculaires ou le diabète sucré. Les dents peuvent également être atteintes de caries.

Existent-ils des alternatives saines au sucre ?

La question de la santé joue un rôle de plus en plus important dans notre vie. Elle est omniprésente dans la presse. La majorité d’entre nous est consciente des conséquences qu’a une mauvaise nutrition. Nous sommes sensibilisés aux risques pour la santé.

Par peur de maladies graves, de nombreuses personnes essaient de mieux maîtriser leur penchant pour le sucre. Pour ce faire, elles ont recours à des alternatives « saines ». Au lieu du sucre alimentaire, elles optent ainsi pour le miel, la stévia ou d’autres édulcorants. Ou elles achètent des produits light. Il n’existe cependant pas de variante saine.

Nombreux sont ceux qui estiment que le sucre brun ou le sucre de canne est plus sain que le sucre blanc. Il n’en est rien. Ce n’est pas le type de sucre, mais la quantité qui compte. Peu importe que vous consommiez du sucre blanc ou un produit alternatif. Les édulcorants apparemment « naturels » comme le sirop d’érable, le sirop d’agave ou le miel contiennent avant tout du sucre. C’est pourquoi il convient de consommer avec modération tout type de sucre.

« Light » c’est vraiment light ?

Celui qui mange un yaourt light et qui n’a par ce fait pas de mauvaise conscience, se trompe probablement. « Light » ne signifie pas toujours que l’aliment ne contient pas de sucre. Il convient de vérifier la liste des ingrédients pour s’assurer que le produit ne contienne pas de sucre. A propos : plus le sucre figure en haut de la liste, plus le produit en contient.

Les produits « light » sont uniquement un exemple démontrant à quel point les aliments « à faible conteneur en sucre » peuvent être trompeurs. En effet, les deux tiers du sucre que nous consommons ne proviennent pas du chocolat et des sucreries, mais d’autres produits où nous ne le soupçonnons par forcément. Exemples : pâtisseries, müesli croquant, pâtes à tartiner, produits à grignoter, conserves, plats pré-cuisinés comme pizzas ou tortellini, sauces à salade ou ketchup. Ces produits contiennent des quantités de sucre surprenantes.

Et qu’en est-il des boissons sucrées ?

Les boissons sucrées contiennent des quantités importantes de sucre. Les boissons sucrées artificiellement « light » et « zéro » ne sont pas de réelles alternatives. Certes, elles contiennent moins de sucre ou pas de sucre du tout, mais elles provoquent, comme les boissons sucrées, une accoutumance au goût sucré et contiennent des acides nocifs pour les dents.

Pourquoi les enfants aiment-ils tellement le sucre ?

Les enfants ont une préférence innée pour tout ce qui est sucré. Il convient d’entraîner l’acceptation des autres goûts. C’est justement à un âge précoce que les enfants devraient renoncer à absorber trop de calories en forme de sucre. Ce faisant, ils peuvent prévenir l’obésité et apprendre de bonne heure à se nourrir sainement.

C’est pourquoi les parents devraient donner l’exemple à leurs enfants et leur donner un fruit plutôt que du gâteau pour la récré et cuisiner à la maison des repas équilibrés au lieu de leur servir trop souvent des plats pré-cuisinés. Les repas devraient contenir une combinaison équilibrée de protéines de qualité (par ex. produits laitiers, œufs, poisson, viande, tofu), de produits amylacés (par ex. pâtes au blé complet) et de légumes, salades et fruits.

Savoir ce qui est sain

La pyramide alimentaire suisse de la Société Suisse de Nutrition (SSN) constitue une bonne base pour une alimentation équilibrée. Vous trouverez ici également des indications pour la composition d’une assiette optimale. Et si vous voulez savoir si vos habitudes alimentaires sont saines ou non, ce test vous le dévoilera simplement et rapidement.

Mots-clés

Quels aliments contiennent du sucre ?

Les truffes et les bonbons contiennent beaucoup de sucre, c’est connu. Mais d’autres aliments en contiennent aussi et peu de gens le savent.

Sujets avec cet article

Alimentation

12 Article