Vue d’ensemble

Fraude par carte de crédit sur Internet

La carte de crédit est un moyen de paiement couramment utilisé. Mais elle est aussi un outil très apprécié des fraudeurs. Dans cette interview, Ioannis Martinis vous explique comment vous protéger.

Monsieur Martinis, qu’est-ce que la fraude par carte de crédit ?

Cela se produit lorsque des personnes non autorisées utilisent des données de carte de crédit fausses ou volées, causant ainsi des dommages financiers au détenteur de la carte de crédit.

En quoi diffère-t-elle de l’abus de carte de crédit ?

Les deux termes sont employés comme synonymes dans la langue courante. Toutefois, ils ne correspondent pas exactement à la même notion juridique. Dans le cas d’un abus de carte de crédit, c’est le détenteur de la carte de crédit lui-même qui est l’auteur. Il utilise sa carte en sachant qu’il ne pourra pas payer la facture. L’utilisation abusive d’une carte de crédit ne comporte pas d’attaque de l’extérieur.

A quoi peut ressembler une attaque de l’extérieur ?

Une attaque classique se produit, par exemple, par le biais d’e-mails de phishing. Le but de ces attaques est d’obtenir des informations telles que le numéro de carte de crédit, la date d’expiration de la carte et le numéro de sécurité. Vos données d’accès à votre compte e-banking ou votre compte Paypal sont également intéressantes pour les fraudeurs.

Comment fonctionne le phishing ?

Les fraudeurs utilisent un prétexte pour demander aux destinataires de fournir les données de leur carte de crédit. Les destinataires ne remarquent pas toujours que les e-mails ont été envoyés à partir d’une fausse adresse électronique. Ils croient connaître l’expéditeur et lui donnent accès à leurs données.

Quelles sont les autres méthodes de fraude par carte de crédit ?

Il y a les chevaux de Troie qui enregistrent les frappes. Ils sont particulièrement dangereux, car ils enregistrent tout ce que vous écrivez : e-mails, codes d’accès, coordonnées de carte de crédit. Ces informations sont ensuite transmises à des fraudeurs. Une autre méthode est le « cloning » ou « clonage ». Avec cette méthode, l’auteur copie les données de carte de crédit fournies par un client pendant un achat en ligne sur un faux site Web. Il utilise ensuite les données pour faire des transactions. Le clonage de données peut avoir lieu en ligne comme hors ligne. C’est pourquoi il ne faut jamais quitter sa carte des yeux lorsqu’on effectue un paiement.

Valable dans le monde entier : l’assurance protection juridique Helsana Advocare Extra

 Voici une situation courante : en plus de vos lunettes de soleil commandées en ligne, de nombreux articles figurent sur votre relevé de carte de crédit. Pourtant, vous ne les avez pas achetés. Que faire ?

 

 

 

 

L’assurance protection juridique Helsana Advocare Extra vous permet de bénéficier d’un conseil et d’une représentation juridiques en cas de litiges. Vous êtes en outre protégés contre les relevés de cartes de crédit incorrects. Nous vous assistons également si vous avez un différend avec votre propriétaire ou votre employeur, ou si votre véhicule a subi des dommages matériels. Avec ces prestations notamment, vous complétez la protection juridique dans le domaine de la santé et à l’étranger de votre assurance complémentaire Top, Completa ou Omnia.

Rabais attractifs
  • 100% de rabais pour les enfants et adolescents jusqu’à 18 ans
  • 50% de rabais pour les jeunes âgés de 19 à 25 ans
  • 25% de rabais de partenaire à partir de deux personnes

www.helsana.ch/advocare-extra

 

Comment puis-je me protéger des fraudeurs de cartes de crédit ?

La prudence et le bon sens sont de mise. Commandez en ligne uniquement auprès d’entreprises dignes de confiance. Faites votre petite enquête sur le fournisseur. Vous saurez ainsi rapidement à qui vous avez affaire. Supprimez les messages suspects dès que vous les voyez. Les paramètres de pays peuvent aussi s’avérer utiles. Ils limitent l’utilisation de la carte de crédit à certains pays. Plus vous limitez le nombre de pays pour l’utilisation de votre carte, plus vous renforcez votre protection.

Qui paie pour les dommages ?

D’une part, les conditions générales de vente du fournisseur de carte de crédit déterminent si la responsabilité incombe au fournisseur ou au détenteur de la carte de crédit. D’autre part, cela dépend du comportement du client. Celui-ci doit respecter son devoir de diligence, qui mentionne entre autres comment utiliser une carte de crédit et les données qui y sont associées.

Pouvez-vous donner un exemple ?

Conservez votre carte dans un endroit sûr et ne la donnez à personne. Ne gardez pas votre carte et votre code PIN au même endroit. De plus, la combinaison des chiffres ne doit pas être trop simple. Je vous conseille également de toujours entrer votre PIN de manière sécurisée et de vérifier soigneusement votre relevé de carte. Si vous remarquez quelque chose d’anormal, contactez votre banque immédiatement. Si votre carte est perdue ou volée, vous devez demander qu’elle soit bloquée immédiatement.

Comment, en cas de fraude par carte de crédit, l’assurance Helsana Advocare Extra est-elle utile ?

Nous discutons avec le client de ce qui s’est passé exactement et nous examinons la situation juridique. Si le fournisseur de la carte de crédit est responsable, nous faisons valoir les droits de notre client, si nécessaire par des moyens légaux. Notre objectif est de limiter le plus possible les dommages subis par le client.

Ioannis Martinis, Lic. iur., MAS Digital Business.

  Martinis En tant que Head of Legal Tech et cadre de Helsana Protection juridique SA, Ioannis Martinis dirige des projets en lien avec l’intelligence artificielle et la technologie juridique. Il s’occupe aussi des cas ayant une dimension numérique. Ioannis Martinis enseigne le droit à l’ère numérique à la HWZ et dirige le séminaire « Digital Law ». Il donne des conférences sur les interactions entre technologie et jurisprudence lors de congrès, ainsi qu’auprès d’entreprises et de cabinets d’avocats.

Commande en ligne, livraison erronée ?

Fraude sur Internet : Ioannis Martinis de l’assurance protection juridique Helsana connaît les précautions à prendre lors d’achats en ligne.

Une assurance optimale

8 Article