Vue d’ensemble

Engagée pour des enfants comme Timea

Traitée pour un cancer, Timea Ulrich (2ème année), n’a pas fréquenté l’école pendant près d’un an. Ses amis, le quotidien et même ses cours de maths lui manquaient, jusqu’à ce qu’elle découvre l’Avatar Nao, le robot d’Helsana qui l’a rapprochée de sa classe.

« Combien font 40 plus 5 ? », demande l’enseignante. Le robot Nao lève la main. « Oui, Timea ? » - « 45 », répond clairement Nao, ou plutôt Timea, qui communique avec sa classe à l’aide de la vidéotéléphonie. « Durant les longs mois de la maladie, Nao a été la principale motivation de Timea », indique sa mère. Ses parents n’étaient pas rassurés au départ : comment se comportera-t-elle avec ce robot ? Et ses camarades ? L’avatar aidera-t-il vraiment leur fille à s’intégrer aux plans social et académique ? « Nos doutes se sont dissipés dès qu’on a vu ce mignon compagnon dans notre salon », estime le père de Timea, « surtout lorsqu’il s’est mis à danser la Gangnam Style. » Il peut danser ? « Il fait même du yoga », s’empresse d’ajouter Timea. Il a toutefois pour mission principale de remplacer l’élève de 2ème année pendant qu’elle lutte contre son cancer. « Mon coeur a explosé de joie », telle est la description que Timea fait de son premier contact avec Nao.

Chaque fois qu’elle a assez d’énergie pour suivre le cours, elle se connecte sur sa tablette à la maison et l’enseignante démarre le robot. Nao se lève de sa chaise, ouvre les yeux et regarde autour de lui. Les élèves s’attroupent devant le robot pour faire un coucou à « Timi ». Tous ont la chair de poule, même Timea : « La première fois que j’ai vu mes camarades à l’écran, c’était géant ! » Sur sa tablette, Timea fait des exercices, chatte, parle, regarde des vidéos, écrit, dessine, « je fais tout ce qu’on fait à l’école », résume-t-elle. Y compris les plaisanteries. « Une fois, mon amie Elisa était seule dans la classe et elle cherchait quelque chose. J’ai demandé à Nao de dire : Elisa, tu cherches quoi ? » Son amie est devenue pâle comme un linge. « Grâce à ces anecdotes, notre fille s’est sentie intégrée malgré la distance physique », expliquent les parents. L’enseignante aussi apprécie le projet. « Connaissez-vous beaucoup d’enseignants qui ont un robot dans leur classe ? » Elle a volontiers accepté le surplus de travail que représentent le chargement de la batterie et la transmission des devoirs. « Timea faisait vraiment partie de la classe », affirme un élève. Un avis que partage son amie Sabrina : « Pour moi, Nao était Timea, mais en plus petite. »

Mots-clés

Article suivant

Des questions sur la médecine complémentaire ?

Comment soigner les migraines, problèmes de dos et autres douleurs ? Pour le savoir, téléphonez à nos experts.

Application Helsana Trails : aide à la navigation et de coach

Téléchargez dès maintenant l'application gratuite Helsana Trails sur votre smartphone. Vous voilà paré pour votre entraînement !

Avatar le film

C’est l’histoire d’un petit garçon qui a dû abandonner ses amis et son école pour suivre un traitement contre le cancer.