Vue d’ensemble

«Je ne pouvais pas y croire»


Lenio* n’aime pas parler de ses verrues. Il les trouve bêtes, moches et en a assez de les soigner sans arrêt. Que faire? «Les brûler n’a rien changé. Un mois plus tard, elles étaient de retour», raconte Isabelle, la mère de Lenio. La visite chez un guérisseur n’a pas non plus été concluante. «Je cherchais une nouvelle approche globale. Les traitements répétitifs étaient très pénibles pour Lenio.»

Isabelle s’est adressée au conseil par téléphone en matière de médecine complémentaire, une offre gratuite d’Helsana. «Nous avons discuté des traitements alternatifs, sur la base des antécédents de Lenio et de ses douleurs. À la fin, j’avais l’adresse de plusieurs naturopathes reconnus. Je n’avais plus qu’à fixer un rendez-vous.»

Réaction tardive

Isabelle a choisi une naturopathe dans la commune voisine. Celle-ci a découvert que l’équilibre de la flore intestinale du petit garçon est perturbé et que son système immunitaire doit être renforcé. «Lenio avait souvent mal au ventre après le petit déjeuner. Il a renoncé pendant un certain temps au lait de vache et grâce aux médicaments homéopathiques, tout s’est rétabli.» Après deux séances de biorésonance, les verrues ont disparu, elles aussi. «Je ne pouvais pas y croire et la rapidité de l’évolution m’a surprise.» La famille est heureuse que ce chapitre soit enfin clos. «Je regrette d’avoir essayé si longtemps diverses méthodes, au lieu de me faire conseiller par un expert neutre. Nous aurions pu éviter des frais et des désagréments inutiles.»

*Lenio et sa famille sont assurés auprès du Groupe Helsana, mais souhaitent garder l’anonymat.

Mots-clés

Article suivant

Walking et running

Le walking, le nordic walking et le running sont des activités faciles à apprendre. Elles peuvent se pratiquer presque partout.

Bien assuré à l’étranger

Tomber malade à l’étranger peut coûter cher. Les risques majeurs doivent être assurés. Prenez toujours votre carte d’assuré avec vous.

Articles similaires

Helsana

Chute à La Pineda

Les vacances... quel bonheur! Ou quelle horreur lorsqu’un accident ou une maladie à l’étranger viennent subitement contrecarrer tous les projets. Pour éviter d’avoir à débourser des milliers de francs pour les frais médicaux, d’hospitalisation et de rapatriement, les voyageurs devraient veiller à disposer d’une assurance adéquate pour couvrir de telles éventualités. Beatrice Ammann, Werner Seiler et Maya Muraro racontent ce qui leur est arrivé et comment ils ont été secourus.

Helsana

En danger de mort à Ko Samui

Les vacances... quel bonheur! Ou quelle horreur lorsqu’un accident ou une maladie à l’étranger viennent subitement contrecarrer tous les projets. Pour éviter d’avoir à débourser des milliers de francs pour les frais médicaux, d’hospitalisation et de rapatriement, les voyageurs devraient veiller à disposer d’une assurance adéquate pour couvrir de telles éventualités. Beatrice Ammann, Werner Seiler et Maya Muraro racontent ce qui leur est arrivé et comment ils ont été secourus.

Sujets avec cet article

Médecine complémentaire

9 Article

Rester en bonne santé

10 Article