Coronavirus: l’essentiel en bref

La situation change en permanence. Que dois-je savoir et à qui puis-je m'adresser ? Les réponses aux questions brûlantes.

22.11.2022 Tanja Kühnle

Vous souhaitez passer un test de dépistage du coronavirus, mais ne savez pas si les frais sont pris en charge ? Comment se protéger et protéger les autres ? À quoi prêter attention en cas de voyage ? Nous vous proposons un aperçu des thèmes les plus importants. 

Si vous faites partie des personnes particulièrement vulnérables, vous devriez vous faire tester. Faites de même si vous avez des contacts étroits et réguliers avec des personnes particulièrement vulnérables. Et même si vous ne faites pas partie des personnes particulièrement vulnérables, vous pouvez vous faire tester si vous le souhaitez. La Confédération prend en charge les frais de test.

Restez si possible chez vous. Si ce n’est pas possible, gardez vos distances avec les autres personnes et portez un masque, surtout si vous êtes en contact avec des personnes particulièrement vulnérables.

Si vous travaillez, informez votre employeur et discutez de votre engagement et des mesures de protection nécessaires. Déterminez aussi si un certificat médical est nécessaire.

Si vous faites partie des personnes particulièrement vulnérables, vous devriez vous faire tester. Toutes les autres personnes peuvent également se faire tester si elles le souhaitent.

Il peut être judicieux de porter un masque et surtout de réduire les contacts avec les personnes particulièrement vulnérables. Respectez également les principes de base.

En cas de test PCR individuel positif ou de test rapide antigénique positif, vous recevrez un certificat Covid de guérison. Vous devriez faire confirmer un test PCR groupé positif ou un autotest positif par un test PCR, en particulier si vous faites partie des personnes particulièrement vulnérables.

Vous devriez informer vos contacts le plus rapidement possible du résultat positif de votre test, notamment les personnes particulièrement vulnérables.

Si vous présentez des symptômes de la maladie, restez si possible chez vous. Si ce n’est pas possible, gardez vos distances avec les autres personnes et portez un masque, surtout si vous êtes en contact avec des personnes particulièrement vulnérables.

Même sans symptômes de la maladie, il est judicieux de porter un masque et de se tenir à distance de tout contact, surtout des personnes particulièrement vulnérables.

Vous faites vous-même partie des personnes particulièrement vulnérables ? Dans ce cas, prenez rapidement contact avec votre médecin pour qu’un traitement précoce du Covid-19 puisse être envisagé.

Si vous travaillez, informez votre employeur et discutez de votre engagement et des mesures de protection nécessaires. Déterminez aussi si un certificat médical est nécessaire.

Vous trouverez ici les recommandations actuelles de l’OFSP dans le cadre de la campagne « Voici comment nous protéger ».

Les tests sont réalisés par des médecins, des hôpitaux, des pharmacies et des centres de dépistage gérés par le canton ou travaillant sous sa régie. Les tests proposés sont des tests conventionnels (PCR) ainsi que des tests rapides antigéniques.

Les maisons de retraite et établissements médico-sociaux, ainsi que les institutions médico-sociales, réalisent des tests sur les résidents, le personnel et les visiteuses et visiteurs.

Vous trouverez les informations sur les offres de tests actuelles sur les sites web cantonaux. Le site internet de l’OFSP donne une vue d’ensemble à ce sujet sous « Coronavirus : tests ».

Tests PCR individuels
La Confédération prend en charge les frais relatifs à un test PCR individuel pour toutes les personnes :

  • qui se font tester en raison de symptômes ;
  • ayant été en contact étroit avec un cas confirmé (habitant au sein du même foyer ou en contact étroit et régulier de manière similaire) ;
  • ayant été invitées par une autorité cantonale ou par un médecin à effectuer un test (par exemple en raison d’un test PCR groupé positif).

Test antigénique rapide
La Confédération prend en charge les frais relatifs aux tests antigéniques nasopharyngés rapides (prélèvement nasopharyngé).

Autotests antigéniques
Les autotests peuvent être obtenus dans divers magasins tels que les pharmacies et les drogueries, mais ils ne sont pas remboursés.

Tests de détection d’anticorps
Les tests de détection d’anticorps ne sont remboursés que sous certaines conditions spécifiques, sur prescription cantonale ou médicale (par exemple en cas d’immunodéficience grave).

Tests PCR groupés
La Confédération prend en charge les frais pour toutes les personnes.

Les autotests peuvent être obtenus dans divers magasins tels que les pharmacies et les drogueries, mais ils ne sont pas remboursés.

Les cantons fournissent l’infrastructure pour la vaccination contre la Covid-19. Veuillez vous renseigner sur le site internet de la direction cantonale de la santé. Vous y trouverez les centres de test et la procédure d’inscription. L’OFSP a établi une liste des sites internet cantonaux.

Les frais engagés pour la vaccination contre la Covid-19 sont pris en charge si celle-ci est conseillée par l’OFSP et la CFV pour le groupe de personnes correspondant. Vous trouverez les recommandations actuelles de vaccination sur le site internet de l’OFSP.

Vous pouvez commander vos médicaments dans l’une de nos pharmacies partenaires. Les médicaments prescrits par un médecin vous sont envoyés à domicile. La facture est adressée directement à Helsana. Vous trouverez ici une liste de nos pharmacies de vente par correspondance.

Le meilleur moyen de se protéger contre le coronavirus et de protéger les autres est de respecter les principes de base.

Pour de plus amples détails, reportez-vous au site internet de l’OFSP sous « Coronavirus : voici comment nous protéger ».

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) publie des recommandations pour les voyageurs, qui sont régulièrement mises à jour. Les recommandations concernent l’attitude à adopter à l’étranger, mais aussi les mesures éventuelles après le retour en Suisse. Veuillez noter que divers pays ont imposé des restrictions et des interdictions d’entrée.

Les dispositions de nos assurances complémentaires prévoient certaines prestations qui s’appliquent aux voyages en relation avec le coronavirus :

  • Les annulations d’hôtel et de voyage, p. ex. avant de voyager dans un pays à risque, ne sont pas assurées.
  • Les frais médicaux et d’hospitalisation médicalement nécessaires sont couverts aux conditions de l’assurance de base et des assurances complémentaires TOP/OMNIA/COMPLETA/HOSPITAL/WORLD.
  • L’assurance de base couvre au maximum le double des frais de traitement à l’étranger, conformément au tarif suisse. Cela ne suffit généralement pas pour couvrir la totalité des coûts. Pour bénéficier d’une couverture intégrale à l’étranger, l’un des produits suivants doit être souscrit : TOP, COMPLETA ou WORLD.
  • Les retours anticipés pour cause d’épidémie sont couverts par l’assurance complémentaire TOP/OMNIA et COMPLETA jusqu’à un montant de 500 francs. Le retour doit partir d’un pays dans lequel le coronavirus est répandu. Aucune contribution au titre de l’assurance complémentaire WORLD n’est assurée à cet effet.
  • Les prolongations de séjours hôteliers, ainsi que les frais de changement de réservation de voyages pour cause de quarantaine à l’étranger, ne sont pas assurés.
  • Un test préventif au coronavirus, qui est exigé par la compagnie aérienne ou nécessaire pour l’entrée dans un autre pays, n’est pas couvert.
  • Une quarantaine préventive dans un hôtel ou un hôpital n’est pas couverte.
  • Si les transports publics réservés pour le voyage ou utilisés pour ce dernier tombent en panne et que la poursuite du voyage ne peut être assurée conformément au programme, l’assurance complémentaire WORLD organise et prend en charge les frais supplémentaires de retour ou la poursuite ultérieure du voyage de la personne assurée. Les coûts résultant de pannes ou d’accidents de véhicules privés ou suite à des changements ou à l’interruption du programme de voyage par l’organisateur ne sont pas assurés.
  • Les rapatriements médicalement nécessaires dans le pays de résidence sont couverts par les assurances complémentaires TOP/OMNIA/COMPLETA/WORLD.

* Veuillez noter qu’il est possible que des lits d’hôpital ne soient pas toujours disponibles à l’étranger et en Suisse. La situation dans les différents pays et les différentes régions peut évoluer quotidiennement. Un rapatriement en Suisse peut donc s’avérer compliqué.

Nous nous efforçons d’organiser un rapatriement en Suisse si les soins médicaux sont insuffisants à l’étranger. Les frais sont pris en charge par Helsana. Un rapatriement n’est toutefois possible que si un avion et un lit d’hôpital en Suisse sont disponibles. Lorsque le traitement peut être tout aussi bien effectué à l’étranger, un rapatriement n’est généralement pas assuré. Si les circonstances le permettent, Helsana fait néanmoins tout son possible pour vous rapatrier en Suisse dès lors que vous avez souscrit une assurance complémentaire correspondante. Les rapatriements médicalement nécessaires dans le pays de résidence sont couverts par les assurances complémentaires TOP/OMNIA/COMPLETA/WORLD. Le catalogue des prestations de l’assurance obligatoire des soins ne comprend toutefois pas de rapatriement en Suisse.

* Veuillez noter qu’il est possible que des lits d’hôpital ne soient pas toujours disponibles à l’étranger et en Suisse. La situation dans les différents pays et les différentes régions peut évoluer quotidiennement. Un rapatriement en Suisse peut donc s’avérer compliqué.

Selon l’OFSP, les effets à long terme les plus fréquents sont la fatigue, l’essoufflement, les difficultés respiratoires et les troubles cognitifs. La perte du goût et de l’odorat, les insomnies, la fatigue musculaire et les douleurs musculaires, les douleurs dans la poitrine, la fièvre intermittente, les éruptions cutanées et les douleurs après un effort physique sont également des symptômes fréquents. Consultez votre médecin si vous craigniez des effets à long terme.

Informations de l’OFSP sur les effets à long terme du Covid-19

Si, en raison de lacunes en matière de soins en Suisse, des transferts vers l’étranger se révèlent nécessaires, l’OFSP ou le canton doit définir des conditions-cadres juridiques. Ainsi, celles-ci réglementeraient les coûts du transfert ainsi que du séjour. Ce serait à l’hôpital suisse ou au médecin cantonal qu’il incomberait de faire une telle demande.

Si vous vous rendez à l’étranger par vous-même, cela sera considéré comme un traitement choisi et ne sera couvert que par une assurance complémentaire correspondante.

Ces informations proviennent de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et du Robert Koch-Institut.

Clause de non-responsabilité

Les informations sur des thèmes de santé détaillées ici constituent des informations générales et ont des visées purement informatives. Elles n’ont pas vocation à se substituer à une consultation médicale. En cas de problèmes de santé, vous devriez dans tous les cas consulter un médecin ou un professionnel de santé.

Mes contacts

Conseil médical

Pour toute question concernant le traitement médical en cas de suspicion d’infection au coronavirus, adressez-vous à votre médecin traitant.

Le personnel médical de Medi24 se tient également à la disposition de nos clients 24 heures sur 24 qui ont besoin de recommandations concrètes. Tous les clients d’Helsana peuvent donc bénéficier de conseils compétents, indépendants et gratuits
Téléphone : 0800 100 008

Couverture d’assurance et assistance en Suisse et à l’étrangerl

Pour toute question relative à l’étendue de votre assurance en Suisse, vous pouvez vous adresser à notre service Clientèle.
Téléphone : 0844 80 81 82

Pour toute question relative à l’étendue de votre assurance à l’étranger, vous pouvez vous adresser à notre service Clientèle International.
Téléphone : +41 58 340 18 80

Les clients qui sont déjà hospitalisés à l’étranger ou qui sont sur le point de l’être, ainsi que les cas de retour anticipé et de rapatriement dans le pays de résidence peuvent contacter notre centrale d’appels d’urgence à tout moment.
Téléphone : +41 58 340 16 11

Aide psychologique d’urgence

Pour un soutien psychologique en cas de situation financière ou sociale difficile, notre aide psychologique d’urgence se tient gratuitement à votre disposition.
Téléphone : +41 58 340 16 11

Infoline Coronavirus de l’OFSP

Vous pouvez contacter l’infoline Coronavirus de l’OFSP à tout moment.
Téléphone : +41 58 463 00 00 

Vous trouverez par ailleurs des informations importantes et toujours à jour sur le site Internet de l’OFSP.

Continuer à lire

La lavande calme et détend
La lavande favorise la relaxation, assure un sommeil réparateur et atténue les problèmes gastriques. Voici comment l’utiliser.
26 janvier 2021

Travailler à domicile et rester en bonne santé
L’important à présent : activité physique, alimentation, pleine conscience.
6 janvier 2021 8 minutes

Newsletter

Apprenez-en plus sur les thèmes importants liés à la santé et obtenez toutes les informations sur nos offres attrayantes, tout simplement par e-mail. Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter: