Vue d’ensemble

Evolution des primes et conseils pour économiser

Rudolf Bruder, membre de la Direction d’entreprise, explique pourquoi la prime moyenne est peu probante dans le modèle standard et comment optimiser votre prime personnelle.

Monsieur Bruder, combien payerons-nous pour nos primes en 2019 ?

Les primes augmenteront cette année également, mais la hausse est plutôt modérée. Elles augmentent chaque année parce qu’elles dépendent de l’évolution du coût des prestations. Cette année encore, les clients devraient toutefois éviter de se focaliser sur le pourcentage annoncé dans les médias, car ce chiffre n’a rien à voir avec la situation de primes de chaque assuré.

Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Les médias annoncent ce qu’on appelle « la prime moyenne dans le modèle standard ». Mais cette prime n’existe pas en réalité. Votre prime effective dépendra de votre région de domicile – certains cantons ont jusqu’à trois régions de primes – ainsi que du modèle et de la franchise que vous choisissez. La plupart du temps, elle ne correspond pas à ce qui est publié dans la presse. Chaque assuré peut optimiser sa prime s’il le souhaite afin de payer moins, tout en conservant une couverture adéquate sans avoir à faire de compromis.

Comment un assure peut-il optimiser sa propre prime ?

En choisissant un modèle d’assurance alternatif, un MAA. Avec le modèle de médecin de famille – si vous optez par exemple pour un cabinet de groupe HMO –, vous recevez déjà un rabais d’au moins 12 pour cent. Le rapport sur les primes d’Helsana a d’ailleurs démontré que près de 70 pour cent des assurés avaient fait le choix d’un MAA. Vous pouvez aussi faire des économies substantielles en optant pour une franchise plus élevée. De plus, si vous travaillez plus de huit heures par semaine auprès du même employeur, vous pouvez exclure le risque accident puisqu’il est pris en charge par votre employeur. Vous avez peut-être aussi droit à une réduction des primes. N’hésitez pas à vous renseigner. Vous trouverez des informations à ce sujet sur notre site Internet.

Peut-on économiser sur les assurances complémentaires également ?

Oui, là aussi, il y a plusieurs possibilités. Si vous faites partie d’une société, demandez si vous pouvez adhérer à un contrat collectif. Vous pouvez aussi conclure un contrat pluriannuel, demander un rabais de famille, opter pour la division demi-privée au lieu de la division privée dans l’assurance d’hospitalisation ou encore augmenter votre franchise. Vous ferez ainsi des économies tout en maintenant un certain niveau de confort.

Comment puis-je être sûr d’obtenir le meilleur pour la prime que je paye ?

Vous pouvez comparer différents produits de manière très simple sur notre site Internet. Vous pouvez aussi contacter le Service Clientèle de votre région, qui se fera un plaisir de vous conseiller personnellement. N’hésitez pas à utiliser ces possibilités. Cela en vaut la peine.

Quelles sont les questions que les clients posent chaque automne à notre Service Clientèle ?

Ils demandent très souvent des renseignements sur le potentiel d’économies. Les assurés souhaitent alors savoir quelles sont les prestations exactes contenues dans leurs produits choisis. Ils se renseignent sur les délais de résiliation, qui sont différents dans l’assurance complémentaire de ceux de l’assurance de base. Nous expliquons aussi aux clients la composition des frais, respectivement quels facteurs font augmenter les frais. Nous créons ainsi la compréhension et la transparence. Par ailleurs nous expliquons aussi que nous ne déterminons pas les primes en tant qu’assurance-maladie, mais que c’est l’Office fédéral de la santé publique qui le fait.

Quels clients appellent-ils le plus souvent ?

Là où les primes augmentent le plus, l’intérêt est aussi le plus vif. Les assurés veulent comprendre comment les primes sont définies, pourquoi les primes ont plus fortement augmenté précisément dans leur région qu’ailleurs. Si nous leur expliquons comment cela se fait, nous pouvons créer beaucoup de compréhension.

Comment nos collaborateurs se préparent-ils aux questions concernant la prime et l’augmentation des primes ?

Les collaborateurs du Service Clientèle sont spécialement formés. D’abord de façon générale sur des sujets qui concernent tous les clients, mais ensuite également en particulier sur les besoins spécifiques à chaque région. Chaque année, les documents et formations sont adaptés à l’actualité, pour que tous les collaborateurs soient toujours au courant. En octobre et novembre nous recevons jusqu’à 50 pour cent d’appels supplémentaires – chaque semaine nous menons alors env. 50’000 entretiens avec les clients. Notre exigence est clairement que nous devons répondre avec rapidité et compétence à chaque appel. C’est pourquoi au cours de notre « saison » un plus grand nombre de collaborateurs que d’habitude répondent au téléphone et nous n’hésitons pas à travailler quelques heures de plus.

Quels sont vos conseils personnels pour économiser, Monsieur Bruder ?

Personnellement aussi, je suis les recommandations : MAA et franchise élevée dans l’assurance de base. Dans l’assurance complémentaire une bonne couverture complémentaire est importante, avec contrat pluriannuel et rabais de famille.

Mots-clés

Voici comment réduire vos primes

Suivez nos astuces pour réduire votre prime

Respiration

9 Article