Vue d’ensemble

Faits essentiels des aliments alcalinisants

Notre corps s’efforce toujours de maintenir l’équilibre acido-basique. Une alimentation alcalinisante est-elle nécessaire pour cela ?

Qu’entend-t-on par aliments alcalinisants et acidifiants ?

Les aliments acides n’ont pas forcément un effet acidifiant sur le corps. Ainsi, le jus de citron a une valeur pH de 2,4. Cependant, la charge acide pour les reins est très faible. Le jus de citron a par conséquent un effet alcalinisant. Cette charge acide est calculée à l’aide de la valeur PRAL. Vous en saurez plus à ce sujet dans cet article de blog.

La pyramide alimentaire comporte aussi bien des aliments alcalinisants que des aliments acidifiants. Les produits céréaliers et surtout les aliments riches en protéines sont, par exemple, acidifiants. Selon la quantité d’acides aminés soufrés et de phosphore, ils sont plus ou moins acidifiants. La verdure comme les fruits, les légumes et la salade fournissent avant tout des bases. Avec une alimentation équilibrée selon la pyramide alimentaire suisse, l’organisme peut maintenir l’équilibre acido-basique à l’aide de son système tampon.

Une alimentation saine avec Helsana Coach

Des recettes incluant les ingrédients, la préparation et les valeurs nutritionnelles vous aident à vous alimenter plus sainement.
Télécharger maintenant l’app Helsana Coach et se lancer.

Que font les aliments alcalinisants et acidifiants dans l’organisme ?

Tous les aliments que nous mangeons sont métabolisés. L’indice PRAL détermine si ces aliments produisent des bases ou des acides. PRAL signifie charge rénale acide potentielle (potential renal acid load). Cet indice indique ainsi la charge acide pour les reins. Plus la valeur est élevée, plus l’aliment est acidifiant. Si la valeur est négative, l’aliment a un effet alcalinisant.

En conditions non pathologiques, certaines parties du corps doivent être alcalines (tissu conjonctif, lymphe, intestin grêle), alors que d’autres doivent être acides (vagin, estomac, côlon). Le sang a, par exemple, une valeur pH de 7,36. Il est donc légèrement alcalin. Avec son système tampon, le corps tente sans cesse de maintenir stable cette valeur. En effet, même des changements minimes pourraient être dangereux. Une acidose est déterminée à l’aide d’une gazométrie sanguine.

Les bases sont facilement éliminées après la métabolisation, alors que les acides doivent d’abord être neutralisés. Si le corps n’absorbe pas suffisamment de minéraux basiques pour neutraliser les acides, il doit puiser dans ses réserves. Il prend les minéraux des os, des dents, du cuir chevelu ou des organes. Si ce processus persiste pendant une durée prolongée, des dégâts peuvent apparaître sous forme de caries, perte de cheveux ou ostéoporose.

Une alimentation alcalinisante est-elle nécessaire pour prévenir une suracidification ?

L’équilibre acido-basique n’est pas uniquement influencé par l’alimentation. L’âge, le stress, l’alcool, la caféine, la nicotine et un manque d’activité physique peuvent également altérer l’équilibre.

Les experts ne sont pas unanimes quant à la nécessité d’une alimentation alcalinisante pour maintenir l’équilibre acido-basique. L’important est d’adopter une alimentation saine, qui privilégie les fruits et légumes frais, au détriment de la viande et de la charcuterie. Une personne qui mange de manière équilibrée et variée n’a, ainsi, pas à craindre une suracidification. La pyramide alimentaire suisse sert de point de repère.

Mots-clés

Quelle quantité de sel devrait-on consommer ?

Nous consommons trop de sel. Découvrez les effets du sel et pourquoi on ne peut pas s’arrêter de manger des chips.

Quels aliments contiennent du sucre ?

Les truffes et les bonbons contiennent beaucoup de sucre, c’est connu. Mais d’autres aliments en contiennent aussi et peu de gens le savent.

Une assurance optimale

8 Article