Vue d’ensemble

Accoucher à l’étranger – qui paie?

Si vous souhaitez accoucher à l’étranger, nous vous recommandons de vous renseigner quant aux tarifs valables pour les services de sages-femmes et les soins hospitaliers dans le pays en question. Selon le pays, vous devez vous attendre à des prix très élevés qui ne seront pas pris en charge par votre assurance de base en Suisse. En cas d’un accouchement d’urgence non prévisible, vous avez droit aux prestations d’assurance, pour autant que l’accouchement d’urgence soit reconnu en tant que tel.

Geburt im Ausland

A l’étranger, vous toucherez de l’assurance de base exclusivement les coûts des traitements d’urgence. S’il s’agit d’un accouchement qui se déroule normalement, c’est-à-dire à terme, il n’y a pas d’urgence. En principe, si une future maman prévoit de séjourner à l’étranger pendant sa grossesse, elle doit s’arranger pour être de retour en Suisse à temps pour accoucher. Même s’il s’agit d’un accouchement à terme, une femme enceinte qui se rend à l’étranger peu avant la naissance ou qui s’y trouve à la date du terme prévu prend le risque d’accoucher à l’étranger. En revanche, certains accouchements prématurés à l’étranger sont considérés comme des urgences. Cependant, tous ne sont pas automatiquement considérés comme des urgences. Pour qu'une naissance puisse être considérée comme une urgence, elle doit répondre à divers critères et être analysée au cas par cas.

Il se pose alors la question de savoir qui prend en charge les coûts du traitement et des soins médicaux de l’accouchement. Dans des pays comme les Etats-Unis, le Brésil ou l’Australie, les coûts hospitaliers peuvent atteindre des sommes astronomiques.

Un accouchement d’urgence à l’étranger

Si vous séjournez temporairement dans un pays de l’UE/AELE, le remboursement d’un accouchement d’urgence est effectué selon les dispositions légales (tarif social) du pays. Dans la mesure du possible, cherchez un hôpital public et présentez votre carte d’assurance européenne (verso de votre carte Helsana). La facture sera directement transmise à votre assureur de base. La participation aux coûts (quote-part/franchise) est également réglée conformément aux prescriptions du pays dans lequel l’accouchement a lieu. En règle générale, il y a lieu d’en payer le montant sur place. En cas de séjour provisoire à l’étranger en-dehors des Etats de l’UE/AELE, la prise en charge des coûts est effectuée au titre de votre assurance de base au maximum au double du montant qu’Helsana devrait payer en Suisse. L’assurance de base ne couvre pas tous les coûts selon les pays.

Choisir d’accoucher à l’étranger

L’assurance de base ne peut pas prendre en charge les coûts d’un accouchement à l’étranger s’il ne s’agit pas d’un accouchement d’urgence imprévu. Si vous choisissiez toutefois d’accoucher à l’étranger de manière planifiée, vous percevrez néanmoins une participation aux frais au titre de nos assurances complémentaires de soins.

Mots-clés

Article suivant

Appareils dentaires pour enfants et ados

Une dentition mal positionnée peut avoir des conséquences nuisibles sur le plan de la santé. Des mesures appropriées permettent de les corriger.

Soins à domicile: aussi longtemps qu’on peut

Les personnes âgées souhaitent souvent rester chez elles le plus longtemps possible. Avec la dépendance, une nouvelle situation se fait jour.

Articles similaires

Test de grossesse positif

Le début d’une grossesse change la vie d’une femme. Non seulement les sentiments se bousculent, mais de nombreuses questions surgissent.

Préparation à l’accouchement et naissance

Les premières contractions! Bébé va bientôt pointer le bout de son nez. Les douleurs ressenties peuvent être atténuées de diverses manières.

Rester en bonne santé

10 Article